Un centre de conférences au milieu des guanacos et des moutons

Un centre de conférences au milieu des guanacos et des moutons

Ecrit par: Rédaction | Publié: dimanche 12 août 2012

Mission accomplie ! Un peu fatigués mais très satisfait du résultat, les jeunes du Programme d’Echange pour la jeunesse (YEP) se sont assis dans la salle flambant neuve. Et aucun d’eux ne portait de vêtements de travail. Après une phase de construction de 18 mois, le moment de l’inauguration était enfin arrivé.

Au beau milieu des steppes de Patagonie argentine, dans la propriété de Paso Flores dans la région du Rio Negro, il y a maintenant un nouveau centre de conférences d’un standing sans doute sans égal dans toute l’Argentine.

Environ 22 jeunes européens et sud-américains du Programme d’Echange pour la jeunesse (YEP) de Brunstad Christian Church ont habité sur place pendant toute la période de construction. Le temps qu’ils ont passé ici a été exceptionnel. Au programme, il y a eu régulièrement des études bibliques et ils ont également pu découvrir ce qu’est la mission dans la pratique : les jeunes ont visité des pays comme le Chili, le Pérou et le Brésil et ont activement participé à l’organisation de réunions chrétiennes et de conférences. Mais le but principal de ce groupe était en premier lieu la réalisation du projet de construction à Paso Flores.

«… tout d’abord au Seigneur puis à »

Le dirigeant de Brunstad Christian Church, Kåre J. Smith, a inauguré la fête et a exprimé tout d’abord sa gratitude pour le dévouement sans faille de tous ces jeunes, loin de chez eux et sans le confort auxquels ils étaient habitués. Il a continué en insistant sur le fait qu’il n’y a rien de plus rentable que de donner de ses forces et de son argent au Seigneur, car personne ne rapporte des intérêts aussi élevés que Dieu. Il a, en outre, souligné combien il est important de se donner premièrement à Dieu et de vivre selon la conviction personnelle que Dieu met dans notre cœur. C’est seulement à ce moment-là qu’on est en mesure de servir son prochain et d’être une aide (2 Co. 8,5)

Que les jeunes de l’YEP ont été utiles – personne n’en doute à Paso Flores. Et si on demande à ses jeunes de nous parler de cette phase de construction, on se rend rapidement compte que c’est eux qui ont tiré le plus de bénéfice de cette période.

 

Nous étions un groupe composé de beaucoup de personnes différentes et nous sommes arrivés ici sans vraiment nous connaître. Je trouve que c’était très intéressant de voir le développement personnel de chacun et de voir comment chacun a mené un combat de la foi personnel. Nous avons travaillé dur tout le temps, et parfois même vraiment beaucoup, et c’était souvent un travail très physique.Certains d’entre nous n’avaient eu jusque-là que très peu d’expérience dans le travail pratique. J’ai vraiment été impressionné que personne ne se soit plaint à ce sujet. Tout le monde était heureux et content quel que soit le travail à faire. Et c’est grâce à l’effort personnel de chacun que nous avons pu finir le bâtiment.

Nous avons vraiment eu beaucoup de moments distrayants et intéressants – par exemple les voyages que nous avons fait au Pérou, au Chili ou au Brésil. Pour ma part, il était très important de faire l’expérience de la communion que nous avons dans l’assemblée de cette manière.

Je garde le souvenir d’un temps très spécial à Paso Flores. Je n’étais pas parmi ceux qui avaient de l’expérience dans le domaine de la construction, mais j’ai beaucoup appris à Paso Flores, et infiniment plus que cela. Côtoyer des jeunes qui vivent entièrement pour Jésus – cela a un impact ! j’ai maintenant un désir beaucoup plus grand de suivre les traces de Jésus.

C’était vraiment intéressant de découvrir l’Amérique du Sud et sa culture. C’est comme si on remontait le temps de nombreuses années en arrière, là où la télévision, l’ordinateur et le téléphone portable etc. n’étaient pas une chose évidente, et où il est tout à fait normal de cultiver ses légumes, traire les vaches, chasser, tuer et manger des animaux. Personnellement, j’ai aimé cette façon de vivre et c’est certainement la période la plus importante de ma vie.

Il est difficile de décrire avec des mots l’importance que le temps passé à Paso Flores a eue pour moi, mais cela a certainement été un temps d’une importance vitale dans ma vie. Par toutes ces réunions, ces études bibliques et ces conférences, les yeux de mon cœur se sont illuminés et j’ai été réveillé pour ma vocation et pour l’œuvre que Dieu a préparée pour moi. C’était touchant de voir comment tout le monde a travaillé dur pour que l’objectif soit atteint. Les différences culturelles ont été un enrichissement : nous avons appris des langues et créés des liens sans tenir compte des nationalités, de la langue et des peuples. Maintenant j’ai de nombreux amis – même de l’autre côté de la planète.