Faut-il avoir peur du terrorisme ?

Faut-il avoir peur du terrorisme ?

Ecrit par: Bessie Wong | Publié: dimanche 28 août 2016

On dirait que les médias parlent constamment d’attaques terroristes. Cela a l’air d’arriver bien plus souvent et de manière moins prévisible qu’auparavant. Les trains, les centres commerciaux, les cafés, les marchés…des endroits qui sont si proches de la maison deviennent les nouvelles cibles des terroristes et de ceux qui commettent des attentats-suicides.

Lorsque je lis les gros titres, je suis souvent choqué, attristé et effrayé. Et, alors que mon cœur éprouve de la compassion pour ceux qui ont perdu leurs proches, les pensées d’inquiétude et de peur créent du trouble en moi. Et si moi ou un de mes proches était la prochaine victime d’une journée en apparence normale ?

Je me rappelle alors que l’intention de ces terroristes est d’atteindre leurs objectifs quels qu’ils soient, en répandant la peur et la terreur. Si je cède à la peur, je fais ce que leurs plans ont prévu. Mais pour quelles raisons ne devrais-je pas avoir peur ? J’ai besoin de savoir ce que la parole de Dieu dit à ce sujet.

Pour quelles raisons ne devrais-je pas avoir peur ? J’ai besoin de savoir ce que la parole de Dieu dit à ce sujet.

Lorsque je parcours la Bible, je trouve beaucoup de versets puissants qui contiennent des promesses et du réconfort. Mais un verset en particulier me touche vraiment.

Jésus l’a résolu

« Je vous dis, à vous qui êtes mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus… Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux. » Luc 12, 4-7.

Les paroles que Jésus a prononcées il y a 2000 ans ont traversé l’espace et le temps pour me donner une réponse au moment où j’en ai besoin. Il a été haï, rejeté, menacé et persécuté pendant le temps qu’il a passé sur terre. Et au milieu de cela, il savait que Dieu avait un plan pour lui et pour tous ceux qui le suivraient.

C’est comme s’il savait à quel point je l’oublie facilement et que j’ai besoin qu’on me le rappelle. Afin que nous soyons sauvés, il s’est revêtu du même corps du péché et il a été tenté comme nous. Mais il a souffert personnellement, il a vaincu le péché, il est devenu un exemple et il a inauguré un chemin qui nous permet de revenir à notre Père céleste. C’est pourquoi Jésus savait très bien que ceux qui croient en lui peuvent suivre son exemple afin de partager l’éternité avec lui. Il nous a amené ce réconfort : nous n’avons rien à craindre de la mort. Il connaît déjà mes inquiétudes et il m’a donné une solution pour y mettre fin.

Jésus savait très bien que ceux qui croient en lui peuvent suivre son exemple afin de partager l’éternité avec lui. Il nous a amené ce réconfort : nous n’avons rien à craindre de la mort.

Une confiance inébranlable

« Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés… » Jésus a dû expérimenter cela constamment. Le monde autour de lui était complètement imprévisible. Pendant un temps, les foules l’on adoré en tant que fils de Dieu. Mais bientôt, ces mêmes foules l’ont haï tellement qu’elles l’ont crucifié. Et pourtant, il a fait confiance à Dieu et il a appris à renoncer à sa propre volonté et à obéir à Dieu.

Jésus est devenu complètement dépendant de Dieu, au lieu de dépendre de sa propre force et de son raisonnement. Il a appris que personne ne pouvait lui faire du mal, sauf si Dieu le permettait. Dieu était son Père et il a pris soin de lui dans toutes les situations de sa vie. L’obéissance l’a aussi amené à une paix immense, parce qu’il était confiant en sachant que Dieu gardait le contrôle de la situation ! Maintenant, il a été élevé, il est assis à la droite de Dieu et il intercède pour nous. (Romains 8, 34) Il prie pour que je puisse aussi faire confiance à Dieu pour recevoir cette même paix inébranlable et la même espérance pour la vie éternelle.

Quoi qu’il arrive…

Je pense à un autre homme qui a aussi fait face à des temps difficiles tout en gardant une foi inébranlable. L’apôtre Paul était un homme qui considérait tout comme une perte car il aspirait à vivre la même vie que Christ.

Malgré les tribulations, la détresse, les persécutions ou l’épée, il trouvait toujours des occasions d’« offrir [son corps] comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. » Romains 12, 1. Il est resté dans l’amour et il a continué à tout excuser, à croire tout, à espérer tout et à supporter tout. (1 Corinthiens 13)

Il était sans doute tenté à avoir des pensées d’inquiétude, de peur, de découragement et d’amertume. Il était pressé de tous côtés, mais il ne s’est jamais laissé écraser. Il a plutôt considéré ces situations comme des opportunités pour gagner la vie éternelle, et au lieu de céder, il a renoncé à lui-même et il a eu la victoire. Il a écrit : « car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire. » 2 Corinthiens 4, 17.

Au lieu d’être tellement préoccupé par des pensées telles que : « ces choses horribles pourraient m’arriver », ne devrais-je pas plutôt me réjouir parce que je peux amasser quelque chose d’éternel dans toutes les situations que je traverse ?

Au lieu d’être tellement préoccupé par des pensées telles que : « ces choses horribles pourraient m’arriver », ne devrais-je pas plutôt me réjouir parce que je peux amasser quelque chose d’éternel dans toutes les situations que je traverse ? Je peux avoir la victoire sur l’incrédulité, le découragement, l’inquiétude, tout en continuant à rester dans l’amour et l’espérance. C’est de cette manière que je peux gagner les vertus de Christ, qui représentent le poids éternel de gloire que Dieu a préparé pour moi.

Dieu a le contrôle de la situation

En même temps, le monde semble obscur. Des mots tels que « terrorisme » et « meurtre » continuent d’apparaître dans les gros titres de manière régulière. Les gens meurent, et souffrent. Je sais qu’aucun mot ne peut décrire le choc et la douleur que ces victimes et leurs familles expérimentent. Alors que j’utilise la parole de Dieu pour renforcer ma propre foi, je prie aussi de tout cœur pour eux.

Jésus nous a mis en garde contre ces temps terribles auxquels nous faisons face. « Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume », ce qui sera seulement « le commencement des douleurs. » L’anarchie règnera avant le retour de Christ. (Matthieu 24, 6-14)

Beaucoup de choses qui arrivent maintenant dépassent ma compréhension. Pourtant, Dieu a promis que toutes mes souffrances et tout le mal qui habitent dans le monde vont prendre fin. Jésus reviendra pour détruire toute la méchanceté, et son Royaume de paix règnera pour toujours. (Esaïe 9, 7) Pour ce concerne ceux qui amènent de la destruction et du mal dans le monde, Dieu leur a promis une destinée très claire. « Et la voie des pécheurs mène à la ruine. » Psaumes 1, 6. La phrase est courte mais elle dit les choses clairement.

Alors que beaucoup luttent contre le terrorisme à leur propre manière, je peux être de ceux qui résistent à la peur dans ma propre vie. La Bible ne garantit pas que moi ou mes proches, nous ne serons jamais affectés par le terrorisme ou par n’importe quelle crise imprévisible de la vie. Mais elle garantit que je peux retenir fermement ma vocation de suivre Jésus, peu importe comment le monde change autour de moi ou peu importe ce qui m’arrive.

Avec Dieu à mes côtés, je ne céderai jamais à la peur, la haine, la méfiance ou la méchanceté, qui ne font qu’amener plus d’incertitude et de destruction dans ce monde.