Le pouvoir du langage

Le pouvoir du langage

Ecrit par: Martha Evangelisti | Publié: mardi 27 octobre 2015

Un film visionné en cours d’anglais conduit Martha à réfléchir sur les mots qu’elle emploie, et quelle répercussion cela peut avoir sur les personnes qui l’entourent. 
 

Mon prof d’anglais descend l’écran de projection et baisse la lumière en entrant dans la salle de classe. Je m’assieds à ma place et m’apprête à devoir lutter contre le sommeil pendant un film ennuyeux. La séance débute et un exposé sur l’origine du langage commence. Curieusement, l’homme qui s’exprime à l’écran parle avec enthousiasme, et une des phrases qu’il dit attire toute mon attention. Il dit que le langage est « puissant » et « dangereux » car il permet de « faire passer une pensée de notre cerveau directement dans celui d’un autre. »  

Quel genre de pensées       ai-je plantées chez ceux qui m’entourent ?

Je commence à me demander ce qu’il en est et quel langage j’emploie ? Est-ce que mes paroles sont « puissantes » et « dangereuses » ? Quel genre de pensées ai-je plantées chez ceux qui m’entourent, particulièrement chez les plus jeunes, les enfants si influençables avec lesquels je suis si souvent. Pendant que le film se poursuit, je décide de ne plus jamais employer des paroles froides et dures et irréfléchies qui peuvent faire naître la peur, le doute, la culpabilité et l’incertitude. Je veux utiliser des paroles louables, aimables et réconfortantes qui apportent assurance, foi et paix. Je veux vivre une vie de pensées pures, de sorte que les pensées que je partage avec les autres soit UNIQUEMENT bonnes.  

J’ai aussi fait l’expérience qu’il m’est impossible d’être juste dans mes paroles et mes pensées si je ne reçois pas de l’aide. 

Une heure de cours ordinaire a pu m’ouvrir les yeux. J’ai un nouvel objectif, et ma vie va témoigner de ce qui est écrit dans les Proverbes de Salomon 8,8, « Toutes les paroles de ma bouche sont justes, Elles n'ont rien de faux ni de détourné » Mais de quelle façon cela peut-il devenir plus qu’un simple but ? Mes paroles sont souvent plus dures que ce que je voudrais qu’elles soient, parfois je laisse s’échapper de ma bouche des paroles que je regrette vraiment par la suite, et il y a des jours où je me sens bombardée de pensées négatives.   

 

Mais j’ai aussi fait l’expérience que cette aide EXISTE !  

J’ai aussi fait l’expérience qu’il m’est impossible d’être juste dans mes paroles et mes pensées si je ne reçois pas de l’aide. Mais j’ai aussi fait l’expérience que cette aide EXISTE ! Jésus est mon exemple et mon aide et mon objectif est en train de devenir réalité ! Lorsqu’il était sur terre, Jésus recevait de l’aide de Dieu pour dire et faire uniquement le bien. « C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes (…) et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel » (Hébreux 5,7 et 9). Il est écrit qu’Il a été exaucé à cause de sa piété. Avec la même piété, la même détresse et le même cri dans le cœur, je peux recevoir la même aide de la part de Jésus que celle qu’il recevait de son Père céleste ! Je peux alors mettre en pratique quelques-unes des paroles les plus précieuses qui sont dans la Bible, comme d’être  « prompt à écouter, lent à parler » (Jacques 1,19) et de « professer la vérité dans la charité » (Ephésiens 4,15).

« Car je vous donnerai une bouche et une sagesse… » Luc 21,15.