Pourquoi les chrétiens sont-ils aussi hypocrites ?

Pourquoi les chrétiens sont-ils aussi hypocrites ?

Ecrit par: Brian Janz | Publié: jeudi 11 septembre 2014

« Les chrétiens sont tous des hypocrites » est une accusation que la plupart d’entre nous avons déjà entendue à un moment ou un autre. Il est facile de hausser les épaules et d’adresser ce reproche à quelques chrétiens radicaux qui ruinent la réputation du reste d’entre nous. Mais est-il est possible que l’hypocrisie existe juste sous notre nez au sein de l’église ?

Les chrétiens sont tous des hypocrites : on a déjà entendu cela. C’est le cri de guerre que des milliers de non-chrétiens poussent pour essayer de fragiliser le christianisme. Il est facile de penser que cela ne concerne qu’une poignée de chrétiens bigots, qui s’érigent toujours en juges, et qui ruinent la réputation du reste d’entre nous, mais est-ce vraiment là qu’est le problème ?

Peut-être que l’hypocrisie est plus profonde que cela. Peut-être que la raison pour laquelle les gens estiment qu’il y a tellement d’hypocrisie chez les chrétiens n’est pas que les chrétiens eux-mêmes sont hypocrites, mais peut-être qu’il y a une faille dans l’enseignement chrétien habituel. Peut-être que la plus grosse hypocrisie de toutes, c’est ce prétendu « christianisme ».

Si l’on prend les personnes une par une, il est facile de trouver quelques chrétiens hypocrites par-ci par-là. Mais que se passe-t-il lorsque l’on essaie d’étendre cette réflexion à toute l’église ?

Pensons de manière logique. L’hypocrisie peut-être définie comme « un comportement qui n’est pas en accord avec ce que la personne prétend croire ou sentir. » Si l’on prend les personnes une par une, il est facile de trouver quelques chrétiens hypocrites par-ci par-là. Mais que se passe-t-il lorsque l’on essaie d’élargir cette réflexion à toute l’église ?

Le pardon de Christ sans la vie de Christ

La majorité des chrétiens sont rapides à enseigner les promesses de la Bible : la vie éternelle, la paix et le bonheur, le pardon des péchés passés, présents et futurs. Mais les conditions de ces promesses ne sont pas très bien connues. Renoncer à soi-même, se charger de sa croix (Matthieu 16, 24), vivre selon les commandements de Jésus (Jean 14, 15) : combien de fois est-ce que ces choses sont annoncées dans la plupart des églises ? Bien sûr beaucoup de personnes reconnaissent que la Bible dit « va et ne pèche plus » (Jean 8, 11) mais habituellement ils se rassurent tout de suite car « bien sûr, Dieu comprend notre faiblesse. Ce n’est pas possible pour nous de vraiment faire cela. »

Et c’est justement là qu’est l’hypocrisie. Beaucoup de chrétiens se promènent la tête haute en pensant qu’ils sont bien mieux que les non-chrétiens, alors que leurs vies montrent qu’ils vivent eux-mêmes dans le péché. Ils croient en la moitié de l’Evangile qui parle des promesses mais pas en l’autre moitié qui te dit ce qu’il faut faire pour avoir part à ces promesses.

L’Evangile de Christ annonce que nous devons vivre comme Christ. (1 Pierre 2, 21-22) De nombreux de chrétiens auraient maintenant tendance à secouer la tête et à sourire devant mon manque de compréhension. « Jésus a tout fait », disent-ils. « Nous ne pouvons pas acheter le salut avec notre bonté humaine. »

L’Evangile de Christ annonce que nous devons vivre comme Christ.

C’est une jolie formule, typiquement humaine. Chapitre et verset, s’il vous plait ? Trouvez-moi un verset qui dit : « Jésus a tout fait, nous n’avons pas besoin de faire quoi que ce soit. »

N’est-il pas écrit que la foi est morte en elle-même si elle n’a pas les œuvres ? (Jacques 2, 17) N’est-il pas écrit que nous devons travailler à notre salut avec crainte et tremblement ? (Philippiens 2, 12) N’est-il pas écrit que nous devons être saints dans toute notre conduite ? (1 Pierre 1, 15)

Bien sûr ce ne sont pas nos œuvres humaines qui nous mèneront au ciel. Mais cela ne signifie pas pour autant que nous pouvons faire ce que nous voulons ici sur terre. « Car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » Philippiens 2, 13. Dieu travaille en nous pour que nous fassions quelque chose.

« Vous voyez que l'homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement. » Jacques 2, 24. Dieu nous donne la grâce comme un don gratuit, mais le don, c’est que nous avons le droit et la capacité de faire ses œuvres ici sur terre. Si nous l’aimons, nous gardons ses commandements. (Jean 14, 15) Si nos œuvres révèlent que nous ne gardons pas ses commandements, Dieu voit qu’après tout, nous ne l’aimons pas tant que ça.

Est-ce que tu crois en la Bible ou au prédicateur ?

Et pourtant quand est-ce que tu entends cela prêché dans une église ? Bien sûr, toutes les églises ne prêchent pas l’hypocrisie. Mais pose-toi la question, est-ce que ton église te dit que ces versets sont à notre portée ? Est-ce que ton église prêche exactement ce que la Bible prêche ?

« Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces : lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude. » 1 Pierre 2, 21-22.

Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces.

Tu peux prétendre que tu as reçu ou que tu vas recevoir le pardon, la vie éternelle, tout le bonheur et la paix et la joie que tu veux, mais si tu ne vis pas ce qui est écrit dans la Bible, cela ne te mènera à rien. Hypocrisie !

Et alors quelle est la réponse ? Si tout à coup tu te réveilles et tu te rends compte que l’Evangile auquel tu crois n’est pas l’Evangile de Christ ? Il serait stupide de continuer avec le même Evangile. En fait ce serait extrêmement hypocrite. Et donc la réponse à la question « qu’est-ce qu’un hypocrite ? » n’est pas seulement l’enseignement de l’église mais également ta vie personnelle.

Pense à cela et prend le temps d’observer la vie que tu vis et les promesses dont tu prétends hériter en tant que chrétien. Et ensuite prend le temps de regarder la vie que la Bible nous dit de vivre afin d’obtenir les promesses. Il se peut que ces deux choses ne soient pas toujours en accord.