10 conseils d’Esther Smith pour la vie quotidienne

10 conseils d’Esther Smith pour la vie quotidienne

Publié: jeudi 13 novembre 2014

Esther Smith était une femme qui craignait Dieu et qui aimait Jésus de tout son cœur. Elle était un pilier dans l’Assemblée chrétienne de Brunstad et avait beaucoup de sagesse et de force spirituelle.

Cette force ne lui est pas venue comme un cadeau du ciel. Non, elle était une « vraie femme » qui aimait Jésus au point de n’avoir qu’un seul souhait : suivre ses traces dans sa vie quotidienne. Elle utilisait les petites circonstances de la vie pour faire exactement cela, et pour être libérée du péché. En faisant cela, elle est devenue un exemple et une bénédiction pour beaucoup de personnes.

Ces citations d’Esther Smith peuvent être une aide pour tous ceux qui veulent vivre la même vie. Que tu sois assis devant un bureau toute la journée, que tu sois une mère au foyer avec tes enfants ou n’importe où, c’est possible de devenir comme Jésus.

Recherche Dieu dans la prière

La prière est une position dans laquelle nous devons toujours nous trouver, pas seulement quelques minutes de temps en temps, ce n’est pas une chose à laquelle on a recours dans certaines occasions quand on ressent une détresse particulièrement grande. Il est très important que Dieu puisse nous parler à tout moment. Il est alors beaucoup plus facile de chercher le royaume des cieux sans cesse.

Ne vous inquiétez de rien

« Ne vous inquiétez de rien », dit la Parole, et c’est un commandement ! J’ai engagé un combat à cet égard, j’ai combattu jusqu’à ce que j’obtienne la victoire, et j’ai cessé de m’inquiéter ! On peut avoir des craintes pendant de longues périodes et se tourmenter soi-même ainsi que les autres. Il vaut beaucoup mieux combattre la chose à fond dès qu’on la sent venir.

Demande à Dieu qu’il te donne de l’amour

Nous devons demeurer et nous développer dans l’amour, et il faut qu’il soit la force motrice de notre vie. Il est possible d’avoir de l’amour pour tous les hommes. Quand on sent qu’on manque de cet amour, il faut simplement prier Dieu.

Le sérieux de la jalousie

La jalousie rend les gens solitaires, et celui qui est jaloux se fait beaucoup de mal à lui-même. La jalousie est une sinistre matière qui habite dans la chair des hommes. C’est un péché qui doit être pris avec un sérieux de mort.

Une relation avec Jésus

Il est absolument nécessaire de chercher à avoir une relation avec Jésus. Rends-toi compte : il a quitté le ciel où tout était si bon, parce qu’il a vu que nous avions tellement de mal et que notre propre chair nous donnait tellement de fil à retorde, et a pris volontairement sur lui ces souffrances pour inaugurer un chemin pour nous ! Nous devons aussi souffrir, mais ce n’est pas si difficile de souffrir quand on aime.

Demande de la sagesse dans ta prière

Il n’est sans doute pas si difficile d’admettre que je manque de sagesse. Quand nous prions et demandons la sagesse de Dieu en aspirant à une plénitude plus profonde de la vie de Christ, nous trouvons toujours quelque chose vers quoi nous pouvons tendre.

Sois réconcilié avec le traitement de Dieu

Il est bon de demander à être réconciliés avec Dieu en tout, afin d’obtenir la grâce de prendre les choses d’une manière divine. Je suis alors satisfait de la façon dont Dieu dispose les choses pour moi dans la vie. Si on est content, on est content, qu’on soit en bonne santé, libre et actif, ou bien qu’on soit d’une manière ou une autre, retenu par des chaînes.

Elever ses enfants

Il faut de l’amour et de la sagesse pour élever des enfants, et c’est pour cela qu’on a besoin en tant que père et mère, de prier à Dieu avec ferveur pour être soi-même sauvé, de sorte que notre propre péché ne crée pas des interférences et ne nuise pas à l’éducation des enfants. Pense donc : nous pouvons être sauvés de l’irritation et de la colère ! Les enfants remarquent très vite si les parents sont irrités, et ils se révoltent alors facilement.

L’accusation

Toute accusation est du diable, d’où qu’elle vienne. Il est aussi dangereux d’accuser les autres que de laisser l’accusateur faire ce qu’il veut dans notre propre vie. L’accusateur ne donne aucun espoir. Dieu ne se présente pas avec des accusations ; il se présente avec des rappels qui donnent de la lumière et de l’espérance.

Sois pauvre en toi-même

Il est tout à fait déterminant de comprendre que, par soi-même, on est rien. Si on est riche en soi-même et rassasié, on ne peut rien obtenir de Dieu. C’est affreux de rencontrer un tel esprit chez une personne ; il empêche complètement toute croissance et tout développement spirituels.

 

Les citations sont issues du livre « Esther Smith : Une vie en communion avec Jésus et les saints ».
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag, Norway | brunstad.org