4 vérités incontestables à propos de Jésus

4 vérités incontestables à propos de Jésus

Ecrit par: Liam Johnsen | Publié: vendredi 25 septembre 2015

Certaines personnes aiment façonner l’image de leur « Jésus » à leur manière, à partir d'une sélection de versets tirés de la Bible, tout en ignorant le reste. Mais voici 4 vérités incontestables à propos de Jésus, qui révèlent comment il est réellement. C’est le Jésus que j'ai appris à connaître.

Paul écrit à propos d'un autre type de Jésus en 2 Corinthiens 11, 4 : « Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » !

On prêche beaucoup de Jésus différents de nos jours, et il y a encore plus de chrétiens qui se querellent pour savoir qui détient la vérité et quelle est vraiment la vérité. Mais au milieu de tout ce chaos, est-ce que les choses devraient vraiment être si compliquées pour quelqu'un qui recherche réellement à plaire entièrement à Jésus ?

Il a été tenté comme nous

La Bible parle beaucoup de Jésus qui a été tenté au péché tout comme nous. Il est facile de penser que Jésus avait une sorte de formule magique et divine qu'il utilisait pour ne pas pécher, mais ce n'est pas cela qui est écrit. Jésus a expérimenté ce que c'était d'être tenté, et malgré cela, il n'a jamais péché. C'est en partie pour cela qu'il est prêt à pardonner ; il sait ce que c'est, il est lui-même passé par là.

Ce n'est que lorsque j'ai un désir profond de plaire à Dieu que je peux trouver le Jésus qui est dans les Ecritures.

C'est ce Jésus qui a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes (Hébreux 5, 8), et c'est ce Jésus qui me dit : « Recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur » (Matthieu 11, 29). Ce n'est que lorsque j'ai un désir profond de plaire à Dieu que je peux trouver le Jésus qui est dans les Ecritures.

« Car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés » Hébreux 2, 18.
« Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » Hébreux 4, 15.

Il est venu pour nous libérer du péché

En réalité, Jésus est venu sur terre pour libérer les hommes de leurs péchés. Il n’est pas venu seulement pour le pardon des péchés qu'ils allaient assurément continuer à commettre. Il a ouvert la voie pour que nous puissions marcher droits et sans reproche, tout comme il l'a fait.

C'est ce Jésus que je peux suivre, celui qui n'a point commis de péché (1 Pierre 2, 22). C'est ce Jésus que j’aspire à connaître et à suivre. Le Jésus qui peut secourir ceux qui sont tentés. (Hébreux 2, 18).

C'est ce Jésus que j’aspire à connaître et à suivre. Le Jésus qui peut secourir ceux qui sont tentés.

« En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. », Jean 8, 34-36.

« Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces, lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude » 1 Pierre 2, 21-22.

« Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite » 1 Pierre 1, 15.

Il est zélé contre le péché

Beaucoup de gens se plaisent à penser que Jésus était doux, aimant et bon, mais ils oublient qu'il était aussi extrêmement radical et zélé contre le péché. Ils oublient que Jésus dit à Pierre : « Arrière de moi, Satan ! », qu'il appela les pharisiens des « tombeaux blanchis » et qu'il chassa les vendeurs du temple avec un fouet. Le Jésus de la Bible est radical, et aspire ardemment à purifier le monde de tout péché.

Jésus illustre parfaitement l’expression « aime le pécheur, hais le péché ». En fait, son amour pour nous est tellement grand, que sa haine pour le péché et son désir de l'exterminer sont nécessairement tout aussi grands. Il sait à quel point le péché détruit et il ne supporte pas de voir ses frères et sœurs souffrir sur terre.

Le désir de Jésus est aussi de nous amener à être tout aussi zélés et radicaux contre le péché. Ce point est tellement sérieux et important que Jésus attend même de nous que nous détruisions tout ce qui veut nous empêcher de parvenir à ce même zèle et à cette haine fervente pour le péché.

Son amour pour nous est tellement grand, que sa haine pour le péché et son désir de l'exterminer sont nécessairement tout aussi grands.

Le Jésus en lequel je crois est radical contre le péché et il aspire à me libérer du péché, mais pour qu'il puisse faire cela, je dois être disposé à reconnaître la vérité sur moi-même, à reconnaître que rien de bon n'habite dans ma chair, de sorte que Jésus travaille avec un esprit brisé et contrit (Psaumes 51, 17).

Le Jésus en lequel je crois est radical contre le péché et il aspire à me libérer du péché, mais pour qu'il puisse faire cela, je dois être disposé à reconnaître la vérité sur moi-même, à reconnaître que rien de bon n'habite dans ma chair, de sorte que Jésus travaille avec un esprit brisé et contrit (Psaumes 51, 17).

« Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé ? » Luc 12, 49.

« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée » Matthieu 10, 34.

Il est doux et tendre de cœur

Jésus était doux, tendre de cœur et humble, et il faisait tout ce que son Père lui demandait. Il a lavé les pieds des disciples, il a aimé les pauvres et les misérables, il a sacrifié tout ce qu'il avait pour servir et bénir les autres.

Le fait même de quitter la gloire du ciel et de devenir semblable aux hommes a été l'acte suprême d’humilité et d’abaissement. (Philippiens 2, 7).

« Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Matthieu 11, 29. La douceur et l'humilité de Jésus n'étaient pas une faiblesse, mais elles étaient une forme de force. Si nous apprenons à être humbles comme Jésus l'était, nous obtenons alors du repos pour nos âmes, par la victoire sur le péché qui nous tourmente.

C'est ce Jésus que je connais. C'est cette vie que Christ a vécue qui m'a saisi, et m'a fait voir que mon ancienne vie est indigne d'être vécue. Je loue Dieu d'avoir trouvé le trésor caché dans le champ, qui valait la peine de vendre tout ce que j'avais (Matthieu 13, 44). Je loue Dieu de pouvoir connaître Jésus, le Fils de l’Homme.