Briser les chaînes qui te retenaient sans que tu le saches

Briser les chaînes qui te retenaient sans que tu le saches

Ecrit par: Brian Janz | Publié: vendredi 12 mai 2017

La liberté. As-tu jamais goûté à la liberté ? Existe-t-il quelque chose qui ait plus de prix que le fait d’être libre ? Plus que tout le reste, les gens apprécient généralement la liberté, plus que l’argent, plus que de belles voitures, que de devenir un grand sportif, etc. Mais es-tu vraiment libre ?

Tu peux penser ce que tu veux, dire ce que tu veux et faire ce que tu veux. Tu es dans un pays libre. Tout dépend de ce que tu décides. Tout, même quand tu aperçois une paire de chaussures dans un centre commercial et que tu te mets en tête qu’il te les faut absolument. Ou bien quand ton camarade dit quelque chose de très stupide et que tu lui réponds sur un ton sarcastique. Ou encore quand une personne séduisante passe devant toi à la plage et que tu ne peux t’empêcher de la regarder. Tout à coup, tu te rends compte que finalement, tu n’as pas vraiment le choix.

Il s’agit de l’esclavage de la pire espèce. L’esclavage du péché. Jésus en parle dans Jean 8, 34 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque se livre au péché est esclave du péché. »

Tu as l’impression d’obtenir tout ce dont tu as envie.

Finalement, tu n’es peut-être pas aussi libre que ce que tu pensais.

Et souvent, on n’a pas l’impression qu’il s’agit d’un esclavage. Tu as bien plutôt l’impression de pouvoir faire tout ce que tu veux. Parce qu’il y a quelque chose en toi qui veut dépenser de l’argent que tu n’as pas, pour acheter ces nouvelles chaussures. Parce que quelque chose en toi veut répliquer avec moquerie quand tes camarades agissent bêtement. Parce que quelque chose en toi veut regarder les gens séduisants à la plage. Tu ressens cela comme de la liberté. Tu as l’impression d’obtenir tout ce dont tu as envie.

Mais en tant que chrétien, tu aspires aussi à vivre selon ce que la Bible t’enseigne, vivre une vie sainte, pure et libre du péché. (1 Jean 3, 3) Ce quelque chose en toi qui veut pécher est toujours présent. Mais dans ton for intérieur, tu sens que ce n’est plus vraiment ce que tu désires. Quand tu sens continuellement ces chaînes qui te lient et qui t’empêchent de faire la volonté de Dieu, une véritable haine contre le péché s’éveille alors en toi.

« Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur » Romains 7, 21-22.

Le fait que tu aies décidé de vivre pour Jésus ne signifie pas que le péché en toi disparaisse comme par magie.

Tu prends plaisir à la loi de Dieu et pourtant, le mal est toujours présent en toi. Même si tu désires faire uniquement le bien. Le fait que tu aies décidé de vivre pour Jésus ne signifie pas que le péché en toi disparaisse comme par magie. Mais tu peux vaincre le pouvoir qu’il a sur toi. Tu peux briser les chaînes qui te lient. Si tu as vraiment une haine profonde contre le péché, tu peux alors lui résister lorsqu'il essaye de te forcer à faire ou à penser des choses qui déplaisent à Dieu.

La Bible renferme toute la force dont tu as besoin pour en finir avec le péché.

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous. » Actes 1, 8. C’est justement pour cela que la puissance du Saint-Esprit a été donnée. Par la foi, par l’obéissance, par la grande grâce de Dieu et par sa miséricorde, les liens du péché tombent et tu es délivré. La Bible renferme toute la force dont tu as besoin pour en finir avec le péché. La force dont tu as besoin pour dire non aux choses que tu ne veux pas faire. L’obéissance à Dieu t’affranchira. L’obéissance à la vérité t’affranchira. Tu n’as aucun compte à rendre à Satan. Jésus t’a racheté et t’a affranchi de toute culpabilité et de tout péché.

Et lorsque tu as l’impression que le péché te pousse à faire telle ou telle autre chose, à regarder dans telle ou telle direction, et que c’est si fort que tu as l’impression que tu n’as pas d’autre choix que de lui céder, souviens-toi de cette promesse. Souviens-toi que la Bible nous appelle à être libres. Entièrement libres. Nous ne sommes plus liés par les liens du péché. Prie à Dieu. Fais ce qu’il t’enseigne. Résiste fermement aux désirs qui se manifestent en toi, et fais-les mourir.

« Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles ; ils courent, et ne se laissent point, ils marchent, et ne se fatiguent point. » En d’autres termes, tu seras libre.


« Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. » Jean 8, 36.