Comment annoncer la parole de Dieu avec assurance ?

Comment annoncer la parole de Dieu avec assurance ?

Ecrit par: Nellie Owens | Publié: lundi 7 décembre 2015

« Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. » 2 Timothée 4, 2. « Et maintenant, Seigneur... donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance. » Actes 4, 29

Dieu désire que ses serviteurs mettent en pratique et annoncent sa parole avec une pleine assurance de la foi. Nous devons nous encourager et nous exhorter les uns les autres afin de nous édifier dans notre foi. Mais il y a souvent une multitude de pensées qui nous en empêche.

Peut-être que tu n’es pas pasteur, tu n’as pas un ministère « officiel », ou tu n’es pas apôtre. Tu penses peut-être que tu es trop jeune, ou que tu n’es pas capable de t’exprimer correctement. Il est facile de commencer à douter que tu as quelque chose à apporter aux autres.

Un entendement de serviteur

Jérémie, un prophète de l’ancien Testament, avait aussi ces pensées. Il dit à Dieu qu’il ne pouvait pas parler ; il croyait être beaucoup trop jeune pour que Dieu puisse l’utiliser. Mais Dieu lui dit : « Ne dit pas : Je suis un enfant. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je t'ordonnerai. Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Éternel. » Jérémie 1, 7-8.

Ce qui est important, c’est que ton entendement soit disposé à faire la volonté de Dieu et que tu sois prompt à faire ce qu’il te dit dans ton cœur.

Dieu ne choisit pas ses serviteurs selon les normes habituelles. Tu n’as pas besoin d’avoir un certain âge, d’avoir une taille ou un physique particulier. Tu n’as pas non plus besoin d’être issu d’une famille particulière ou de gagner une certaine somme d’argent par an. Ce qui est important, c’est que tu aies un entendement pour faire la volonté de Dieu et que tu sois prompt à faire ce qu’il te dit dans ton cœur.

Notre capacité vient de Dieu

Dans Jean 8, 12 nous lisons : « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Lorsque nous suivons Jésus dans son abaissement, il est clair que nous recevons réellement la lumière de la vie!
Ceci ne vient pas de nous-mêmes, de notre propre intelligence ou de nos capacités humaines. Non, ce sont des injonctions qui viennent de Dieu lui-même. « Ce n'est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie. » 2 Corinthiens 3, 5-6.

Lorsque nous avons foi en Dieu et que notre capacité vient de lui, nous pouvons avoir une grande assurance dans les situations de la vie pour mettre en pratique et annoncer ce qu’il nous met à cœur.

Dans Ésaïe 41, 10 l’Eternel nous dit : « Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. » Lorsque nous avons foi en Dieu et que notre capacité vient de lui, nous avons une grande assurance dans les situations de la vie pour mettre en pratique et annoncer ce qu’il nous met à cœur. Peu importe si nous nous sentons faibles ou impuissants : Dieu lui-même a promis qu’il nous fortifiera pour que nous puissions accomplir sa volonté.

La parole de notre témoignage

Il est écrit dans Apocalypse 12, 11 que l’Epouse de Christ a vaincu Satan « à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage ». En tant que chrétien, nous devons suivre Christ en vérité et garder la parole de Dieu de tout notre cœur. (Jean 14, 23). Si nous faisons cela, nous avons de la force et de l’autorité dans notre témoignage. Nous pouvons annoncer la parole de Dieu avec assurance, car nous avons expérimenté l’efficacité de cette parole dans notre vie. Satan, qui est aussi connu comme « l’accusateur des frères » n’a qu’un seul but, c’est de réduire le peuple de Dieu au silence. Lorsque la Parole de Dieu est annoncée avec force et assurance, Satan est impuissant. C’est pour cela qu’il essaye de nous intimider par des pensées d’accusation et des sentiments d’infériorité et de faiblesse, en nous rappelant nos défaites. Il nous répète constamment que nous n’avons rien à apporter, et que nous ferions mieux de nous taire.

Que dit Dieu à ce sujet ? Tout à fait le contraire ! « Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. » 2 Timothée 1, 7 Au lieu d’être lié par la peur ou par l’esprit d’accusation, nous pouvons parler et écrire au sujet de la parole de Dieu, dans un esprit de force.

Non seulement nous sommes capables de vaincre Satan, mais nous sommes aussi en mesure d’encourager les autres et de leur donner des paroles éternelles qui fortifient et qui édifient !

C’est pourquoi, nous pouvons témoigner de ses promesses avec beaucoup d’assurance, témoigner de sa fidélité, de ce qu’il a accompli et de ce qu’il veut accomplir dans nos vies. Cela a pour effet que nous répandons la foi dans notre propre cœur, et, en faisant cela, notre espérance augmente et la parole de Dieu devient de plus en plus vivante pour nous. Non seulement nous vainquons Satan, mais nous sommes en mesure d’encourager les autres et de leur donner des paroles éternelles qui fortifient et qui édifient !

« Pour l'amour de Sion je ne me tairai point, Pour l'amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos, Jusqu'à ce que son salut paraisse, comme l'aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s'allume. » Ésaïe 62, 1.