Comment être un chrétien qui réussit ?

Comment être un chrétien qui réussit ?

Ecrit par: Nellie Owens | Publié: lundi 29 février 2016

Est-ce que j’ai assez de succès ? Nous vivons à une époque où les hommes sont activement encouragés à penser à ce genre de choses. Comment puis-je être plus intelligent, plus riche, plus attrayant ? Comment puis-je obtenir un meilleur emploi, gagner plus d’argent et me permettre un train de vie plus luxueux ?

Mais en tant que chrétiens, nous devrions nous demander : Est-ce que toutes ces choses ont vraiment quelque chose à voir avec la réussite ?

Poursuivre les choses temporelles

La Bible n’encourage pas les gens à être riches, intelligents ou attrayants, mais elle ne l’interdit pas non plus. Jésus a invité aussi bien les riches que les pauvres à être ses disciples, mais il souligne que ce qui est souvent considéré comme une « réussite » dans ce monde n’a absolument rien à voir avec notre vocation céleste.

Jésus dit : "Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." Matthieu 6, 19-21.

« Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent… »

De nos jours, beaucoup d’hommes font tous leurs efforts pour obtenir des richesses terrestres, de l’honneur ou parvenir à un certain train de vie. Nous sommes conditionnés par la société pour accomplir ces choses, et la plupart des hommes considèrent que c’est cela qui est la « réussite ». Mais la Parole de Dieu nous dit que ces choses disparaîtront, en réalité elles n’ont aucune valeur pour l’éternité.

Qui est-ce que tu sers ?

Cela ne signifie pas que nous devons négliger nos études, notre carrière ou nos affaires. Au contraire, nous sommes encouragés à utiliser nos talents et nos dons pour le bien, dans la mesure de notre foi. En Colossiens 3, 23 Paul nous exhorte à faire tout ce que nous faisons de tout cœur comme pour le Seigneur. Cela signifie que nous devons être des personnes sincères et appliquées, quelles que soient les tâches que nous avons à faire. Dieu peut utiliser les personnes qui ont un tel entendement, qui ont une force d’action et qui sont zélées pour les bonnes œuvres. (Tite 2, 14)

Nous ne pouvons pas servir Dieu et en même temps chercher à devenir quelque chose de grand dans ce monde.

Mais le problème survient lorsque nous cherchons à servir notre propre personne dans notre vie au lieu du Dieu vivant, lorsque nous sommes occupés à nous élever nous-mêmes, à devenir quelque chose de grand dans ce monde, au lieu de faire tout ce que nous faisons de tout notre cœur pour lui. En Matthieu 6, 24 Jésus dit : « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. » En d’autres termes, nous ne pouvons pas servir Dieu et en même temps chercher à devenir quelque chose de grand dans ce monde.

S’intéresser aux choses qui ont de la valeur

Au lieu d’être absorbés par les choses temporelles, et de nous laisser entraîner par notre propre ambition et notre vanité, nous pouvons fixer notre regard sur les choses qui ont de la valeur ! Nous pouvons rechercher les choses d’en-haut et qui auront une vraie valeur dans l’éternité. Il y a une différence énorme entre le fait de rechercher l’honneur de Dieu au lieu de rechercher l’honneur des hommes, de « … rechercher la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d'un cœur pur » au lieu de rechercher des richesses terrestres ! (2 Timothée 2, 22) Ces choses ont une valeur éternelle, elles ne sont pas corrompues, et elles ne disparaîtront pas non plus. Et les hommes qui poursuivent de tels objectifs dans la vie ne seront jamais anxieux ni déçus.

Au lieu d’être absorbés par les choses temporelles, et de nous laisser entraîner par notre propre ambition et notre vanité, nous pouvons fixer notre regard sur les choses qui ont de la valeur !

La vraie réussite est d’obtenir les vertus de Christ dans notre vie, de parvenir à la nature divine. Il n’y a rien qui ait plus de valeur que cela ! Et Dieu promet que cela réussira pour nous si nous obéissons à sa Parole dans notre vie, avec sincérité de cœur. (Josué 1, 8) Puissions-nous lutter pour être des chrétiens qui réussissent et ne cherchent pas à obtenir des choses grandes dans ce monde, mais qui recherchent la piété dans notre vie.

« … Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. » 2 Pierre 1, 3-7.