Comment vaincre le découragement dans ta vie

Comment vaincre le découragement dans ta vie

Ecrit par: Elias Aslaksen | Publié: vendredi 18 mars 2016

En tant qu’homme, il est facile de se décourager. Lorsqu'on expérimente qu'on tombe continuellement dans le péché, une vie entièrement pure peut sembler impossible à atteindre. Mais Dieu ne souhaite en aucun cas que nous nous découragions. Loin de là, en réalité !

L’auteur de l'épître aux Hébreux écrit: « Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle. » Hébreux 10, 23. Et en 2 Corinthiens 4, 13-16, Paul dit : «Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l'Ecriture : J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c'est pour cela que nous parlons (…) C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. »

Une espérance pour ce que l’on ne voit pas encore

Nous devons retenir fermement la profession de notre espérance et l’espérance de l’Evangile. Nous aspirons à avoir une victoire parfaite et à recevoir la force pour achever notre course. Achever notre course signifie que nous devenons saints, purs et entièrement bons, grandissant dans la sagesse et dans toutes les vertus pour parvenir à l’état d'homme fait, afin que nous soyons préparés pour le jour où Christ reviendra nous chercher. Ceci est notre espérance, si nous croyons en l’Evangile.

Il est écrit que nous n’espérons pas ce que nous voyons ou possédons. Cela n’aurait aucun sens. Nous espérons ce que nous ne voyons pas et ce que nous n’avons pas encore atteint – ces choses qui sont encore loin de nous. Nous sommes parfaitement convaincus qu'en tant que conséquence des promesses et des vérités de l’Evangile et comme résultat de l’accomplissement des conditions, ce en quoi nous espérons arrivera, c’est sûr et certain ! C’est cela que nous devons retenir fermement !

Nous sommes parfaitement convaincus que… ce en quoi nous espérons arrivera, c’est sûr et certain !

Si nous tombons et commettons le péché, ce qui est tout à fait commun, en particulier au début de notre course, nous devons nous relever d’un bond et confesser notre espérance. Si nous ne cherchons pas à justifier notre péché mais que nous disons « D’accord, j’ai péché, mais cela importe peu, car l’espérance de l’Evangile est vraie. Je vais marcher sur ce chemin et payer le prix, et c'est sûr et certain que j’atteindrai le but ! »

« Mais tu viens de tomber » dit ton adversaire, « ta dernière défaite ne remonte à pas si longtemps que ça. »

Tu peux dire « Cela importe peu. L’Evangile est vrai ! »

Une tendance à perdre courage

Il est facile de comprendre que si nous suivons nos tendances humaines une fois que nous sommes tombés, nous perdrons courage. Nous prenons un “coup” et si nous suivons ensuite notre raisonnement humain, il est vite fait de se décourager et d'être un peu abattu. Mais ceci est complètement, complètement faux ! Même si je suis tombé, les promesses de Dieu tiennent toujours. La Parole de Dieu reste vraie ! Dieu savait quel genre de créatures nous étions lorsqu’il nous a appelés. Il le savait très bien. Il savait que nous avions vite fait de perdre courage et de perdre la foi. Il savait tout cela parfaitement ! Mais Il savait également qu’Il avait la force de nous fortifier dans la foi ! Dieu et sa Parole ont pris en compte nos faiblesses.

Même si humainement parlant, je peux avoir l'impression que je n’atteindrai pas le but, je dois quand même retenir fermement la Parole de Dieu, et ainsi j’atteindrai le but !

Même si je suis tombé, les promesses de Dieu tiennent toujours.

C’est précisément pour cette raison que nous sommes exhortés à tenir fermement. Les exhortations ne sont pas données au hasard ! Elles ne sont pas données sans raison. Que disent-elles ? A quoi étions-nous exhortés ? A retenir fermement la profession de notre espérance ! Tu ne devrais pas relâcher cette espérance, pas même une seule seconde !

N’a-t-il pas choisi ce qui est  rejeté, misérable, insensé, les choses qui ne sont pas, et les pécheurs dans toute leur folie ? N’a-t-il pas choisi de telles personnes ? N’est-ce pas clairement écrit ? Dieu ne choisirait certainement pas ce genre de personnes, de telles créatures misérables pour réaliser un travail gigantesque s’il n’était pas capable de l’accomplir. Ce serait de la folie.

Dieu est fidèle

Il y a deux choses à retenir ici : la première, c’est que je dois recevoir une foi vivante que Dieu peut faire de magnifiques choses avec moi, bien que je sois un pauvre misérable. Deuxièmement, une fois que j’ai saisi une telle espérance et une telle foi, je ne dois pas la relâcher, pas même une seule seconde, même lorsque je suis lamentablement tombé ! Il s’agit d’une question de vie ou de mort.

Que je tienne debout ou que je tombe, je dois retenir fermement la confession de mon espérance.

Lorsqu’un homme parle comme s’il avait atteint de grandes choses, ou que les gens ont l’impression que de grandes choses ont été accomplies en lui, il continue pourtant de tomber dans un péché ou un autre, il a fait le mauvais choix. Mais s’il perd courage lorsqu’il tombe dans le péché, c’est aussi un mauvais choix. Il doit garder courage et confesser son espérance sans cesse. Il doit retenir cela fermement à cela. Que je tienne debout ou que je tombe, je dois retenir fermement la confession de mon espérance. Je ne confesse pas que les choses vont très bien, mais je confesse que j’ai la foi que les choses vont aller au mieux pour moi. C’est parfait, juste, biblique, sain et bon !

Dans toutes les situations nous devons prendre la Parole de Dieu comme elle est, et ne pas la modifier. « Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a t’a appelé est fidèle. » Il est fidèle ! Il va accomplir l’œuvre, même si beaucoup de temps sera nécessaire ! Il visualise l'accomplissement dans son ensemble, et il fera certainement en sorte d'avoir suffisamment de temps pour accomplir l’œuvre. Loué soit Dieu !

 

Cet article est basé sur un message d'Elias Aslaksen, publié plus tard (par Skjulte Skatters Forlag) comme un pamphlet intitulé « Retiens fermement ce que tu as ».

© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag | brunstad.org