Des promesses éternelles pour ceux qui vaincront

Des promesses éternelles pour ceux qui vaincront

Ecrit par: Kathryn Albig | Publié: mercredi 3 juin 2015

Lorsque l’apôtre Jean reçut une révélation sur l’île de Patmos, Jésus lui donna un message à transmettre aux sept églises. Chacun de ces messages se termine par une promesse de récompense pour ceux qui vaincront. Des promesses glorieuses que nous ne pouvons pas comprendre pleinement avec notre compréhension et notre perception humaines.

Il est très important que nous ayons les yeux fixés sur la récompense qui est réservée aux vainqueurs, pour que nous ayons une vision de ce pourquoi nous vivons et que nous comprenions que cela vaut la peine de vivre une vie de disciple. Ainsi, lorsque nous sommes dans des situations où nous nous sentons « pressés de tous les côtés ; » (Cf. 1 Corinthiens 4, 8-11), et « attristés par diverses épreuves » (1 Pierre 1, 6), nous pouvons finalement nous réjouir !

« J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. » (Romain 8, 18)

Celui qui vaincra

Voici quelques-unes des promesses que Jésus donne dans l’Apocalypse :

« A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. » (Apocalypse 2, 7)

Une vie éternelle avec le Père et le Fils !

« Celui qui vaincra… J’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. » (Apocalypse 3, 12)

La nouvelle Jérusalem est l’Epouse de Christ (Apocalypse 21, 2, 9-11). En écrivant sur nous le nom de Dieu, le nom de la nouvelle Jérusalem et son nouveau nom, Jésus nous déclare comme étant sa possession et c’est une preuve que nous lui appartenons et que nous appartenons au Père.

Toutes ces promesses mènent à une éternité riche et bénie.

« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur son trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. » (Apocalypse 3, 21)

Nous règnerons ensemble avec Jésus !

« Celui qui vaincra héritera ces choses, je serai son Dieu, et il sera mon fils. » (Apocalypse 21, 7)

Une vision céleste

Nos yeux se détachent des choses terrestres, car nous attendons quelque chose de beaucoup plus glorieux. Si nous croyons vraiment à la gloire de la récompense qui attend les véritables fidèles, nous sommes remplis d’un esprit d’espérance. Nous expérimentons alors que notre royaume n’est vraiment pas de ce monde. (Jean 18, 36) Nous vivons dans la justice, dans l’attente du jour où nous serons réunis avec Jésus et où nous recevrons notre récompense éternelle.

« Récompense » n’est pas un mot suffisamment fort pour exprimer ce que nous allons vivre dans l’éternité.

Et « récompense » n’est pas un mot suffisamment fort pour exprimer ce que nous allons vivre dans l’éternité. Sans doute pourrais-tu chercher dans toutes les langues à travers le monde afin de trouver un mot qui puisse décrire à quel point ce sera glorieux, mais tu n’en trouveras jamais un qui soit vraiment approprié. Lorsque tu crois en cela, il devient facile de « regarder comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles on peut être exposé » (Jacques 1, 2). Pense au résultat que tu obtiendras à la fin !

« Nos tribulations ne sont que courtes, passagères. Mais produisent pour nous un poids de gloire, mon frère ! Tout sur terre est éphémère. » (Cantique du recueil Les Voies du Seigneur, n°179)

Comment devenir vainqueur

Qu’est-ce que nous devons vaincre ? Le péché, les convoitises de la chair, comme Paul l’écrit dans Galates 5, 24. « Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs ». Et comment pouvons-nous faire cela ? Simplement de la même manière que Jésus le fit lorsqu’il était sur terre.

« Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » (Hébreux 4, 14-16)

Nous recevrons la miséricorde, la grâce et l’aide pour résister au péché, pour vaincre.

Jésus remportait la victoire quand il était tenté au péché, et de la même manière, nous pouvons aussi vaincre en nous approchant du trône de la grâce avec des prières et des supplications, lorsque nous sommes en détresse. Alors nous recevrons la miséricorde, la grâce et l’aide pour résister au péché, pour vaincre. Nous obtenons ainsi un contenu dans notre vie, un contenu que nous emporterons avec nous dans l’éternité.

Une vie éternelle

Toutes ces promesses mènent à une éternité riche et bénie. Une vie éternelle où il n’y a ni péché, ni tentation. Nous ne connaîtrons alors que bonté, paix, amour, joie, tous ces fruits de l’Esprit que nous avons déjà commencé à goûter ici-bas sur terre. (Galates 5, 22-25). Nous serons ensemble avec tous ceux qui auront vaincu, pour toujours, dans une éternité que nous pouvons difficilement nous imaginer.

Quel avenir nous avons devant nous, quelle espérance ! Tiens bon ! N’abandonne pas ! Garde les yeux fixés sur l’Eternel !

« Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis du trône une voix forte qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. » (Apocalypse 21, 2-5)

Quel avenir nous avons devant nous, quelle espérance ! Tiens bon ! N’abandonne pas ! Garde les yeux fixés sur les choses éternelles ! Nous devons réellement devenir des vainqueurs dans la vie. Tu connais le prix pour lequel tu combats, maintenant mets-toi à l’œuvre pour en être digne.