Est-ce qu’on peut dire de toi que tu es une personne fidèle ?

Est-ce qu’on peut dire de toi que tu es une personne fidèle ?

Ecrit par: Helen Simons | Publié: mardi 27 juin 2017

« Beaucoup de gens proclament leur bonté ; Mais un homme fidèle, qui le trouvera ? » Proverbes 20, 6.

Celui qui a écrit les Proverbes déduit qu’une personne fidèle est difficile à trouver ! Lorsqu’une pierre précieuse est rare, elle a également une grande valeur.  La fidélité entre sans aucun doute dans cette catégorie !

La fidélité s’applique à tous les domaines

Si tu entendais quelqu’un mentionner le mot « infidèle » au cours d’une conversation, quelle serait la première pensée qui te viendrait à l’esprit ? Il est fort probable que cette personne fasse référence à une situation de mariage, dans laquelle un des conjoints a été infidèle envers l’autre. Naturellement, la fidélité dans le mariage est d’une extrême importance, et lorsqu’une personne n’est pas fidèle dans ce domaine, elle ne récolte que de la misère et provoque bien souvent une tragédie. Mais la fidélité ne se limite pas uniquement à ce genre de relation. En réalité, elle s’applique à tous les domaines de notre vie.

Dieu est fidèle dans tous les sens du terme. Il est décrit comme le « Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » Jacques 1, 17. Dieu est entièrement fidèle à sa Parole, fidèle à ses promesses, fidèles à ses propres lois, et fidèle à l’humanité, le sujet de joie principal de sa création, il aime chaque personne inconditionnellement, d’un amour éternel et immuable.

Quand on pense au monde dans sa globalité, si chaque personne vivait fidèlement selon la conscience que Dieu lui a donnée, en écoutant ce murmure dans notre cœur qui nous indique la différence entre le bien et le mal et qui nous incite à choisir de manière juste, combien le monde serait différent ! Suivre notre conscience est un magnifique début ! Mais en tant que chrétiens, Dieu souhaite nous mener bien plus loin. Il nous a promis le Saint-Esprit, le consolateur qui doit nous guider dans toute la vérité. (Jean 16, 13)

L’apôtre Paul dit : « Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés. » Ephésiens 5, 1. Il est donc le Père des lumières, et nous sommes ses enfants bien-aimés ! Le plus grand espoir de Dieu à notre égard est que nous devenions semblables à lui, fidèles dans toutes nos voies. La nature humaine est corrompue jusqu’à la racine, et on ne peut pas se fier à elle. Notre attitude et nos actions sont tellement susceptibles de variations ! Mais la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons changer ! Par la puissance du Saint-Esprit, nous pouvons parvenir à une vie de fidélité dans nos pensées, nos paroles et nos actions !

La fidélité mise en pratique

Il est bon que je m’interroge sur ce que la fidélité signifie en pratique. Le chemin vers une vie de fidélité peut commencer dans les petites choses, comme tenir une promesse, s’acquitter d'une dette dans les temps, ou donner une réponse honnête à une question pénible. Cela peut signifier de veiller à ce que je dis. Est-ce que je n’exagère pas dans mes propos lorsque je raconte une histoire ? Suis-je de ceux qui dévoilent ou qui gardent les secrets ? (Proverbes 11, 13) Qu’en est-il de mes motivations ? Y-a-t-il une motivation égoïste qui se dissimule derrière tout le bien que je fais à l’égard des autres ?

Le Saint-Esprit me donnera de la lumière sur toutes ces choses et bien plus encore. Tout comme l’amour et la douceur sont des fruits de l’Esprit et peuvent être manifestés dans chaque domaine de ma vie, il en va de même de la fidélité. Et tout comme l’amour et la douceur se développent par l’œuvre du Saint-Esprit dans mon cœur et ma vie, la fidélité est aussi quelque chose qui grandit et se développe tandis que Dieu m’aide jour après jour à marcher selon l’Esprit. Lorsque je persévère dans l’obéissance aux injonctions de l’Esprit, ma vie commence à porter des fruits précieux, tels que l’amour, la joie, la paix et la fidélité ! (Galates 5, 22)

Vivre pour être agréable à Dieu

L’un des obstacles pour parvenir à une vie de fidélité, selon les lois de Dieu, c’est la recherche de l’approbation, lorsque je ne vis que pour plaire aux hommes. Cela habite au plus profond de la nature humaine de vouloir plaire aux hommes et de recevoir leur approbation. Mais je ne peux réellement apporter quelque chose aux hommes que si je vis devant la face de Dieu, en lui étant agréable dans le secret, peu importe ce que les autres hommes pensent de moi. La fidélité dans notre vie cachée mènera à une vie de fidélité – un fruit que les autres peuvent goûter, voir et dont ils peuvent expérimenter la bénédiction.

Pour revenir au verset avec lequel nous avons commencé, un homme ou une femme fidèle ne doit pas proclamer son ou sa propre bonté. Combien c’est opposé à la nature humaine qui est toujours prête à se pavaner et qui ne cache en aucune façon ses bonnes actions ! David l’a si bien exprimé dans le Psaume 16, verset 1 : « Je dis à l’Éternel : Tu es mon Seigneur, Tu es mon souverain bien ! » David avait un esprit fidèle ! Il était zélé pour rendre à Dieu l’honneur pour le bien qu’il avait fait en lui et à travers lui. 

Il faut s’humilier pour parvenir à une vie de fidélité dans tous les recoins cachés de ma vie, que ce soit dans mes pensées, mes paroles ou mes actions. Mais quel résultat joyeux et béni pour ceux qui m’entourent et surtout pour moi-même ! Lorsque je m’engage entièrement à être fidèle à Dieu et à toutes les lois de l’Esprit de vie qu’il me révèle, il s’engage envers moi afin que cela réussisse. (1 Thessaloniciens 5, 24-25)

« Ses compassions ne sont pas à leur terme ; Elles se renouvellent chaque matin. Oh ! que ta fidélité est grande ! » Lamentations 3, 22-23.