Est-ce que l’homosexualité est un péché ?

Est-ce que l’homosexualité est un péché ?

Publié: jeudi 9 juillet 2015

La sexualité humaine est complexe. Elle entraîne des conséquences qui nous affectent physiquement, mentalement et spirituellement. A cause de la puissance du péché, qui est entrée dans le monde par la chute, Dieu nous a donné des lois spirituelles pour faire en sorte que la sexualité reste la bénédiction à laquelle il l’a destinée.

Après la chute, Satan a immédiatement profité de l'occasion pour utiliser cette force puissante. Il l’a rendue plus compliquée, écartant les gens de la bénédiction de Dieu. Leurs instincts sexuels purs ont été souillés par le péché, et soudainement, ils ont eu honte de leur nudité. (Genèse 3, 7, 10-11) Des convoitises impures ont été réveillées, et elles sont devenues une plaie pour les descendants d'Adam et Eve au travers de toutes les générations.

Les convoitises et l’immoralité sexuelle

«C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Romains 1, 26-27

La Parole de Dieu montre avec une clarté absolue que les pratiques homosexuelles son contre sa volonté et son intention, et qu'elles sont par conséquent du péché. Tout le monde est tenté par la convoitise sexuelle, sous une multitude de formes et de manifestations. Mais la Parole de Dieu, sa loi spirituelle, est claire : toute pratique sexuelle entre un homme et une femme en dehors du mariage est un péché et ne peut pas être béni par Dieu.

« Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez. »… « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 1, 27-28 & Genèse 2, 24

La Parole de Dieu, sa loi spirituelle, est claire, toute pratique sexuelle entre un homme et une femme en dehors du mariage est un péché et ne peut pas être béni par Dieu.

Dans toute la Bible il est fait allusion à cette relation entre un homme et une femme dans le cadre d'un mariage fidèle qui dure toute la vie est répétée, et c’est la seule relation sexuelle autorisée et bénie par Dieu.

Notre désir sexuel n’est pas un péché. Mais les désirs sexuels en dehors du mariage entre un homme et une femme nous tentent au péché. C’est ce que la Bible appelle les « convoitises » et si on leur cède, on commet le péché. Cela inclut les relations sexuelles avant le mariage et hors-mariage, le fait de céder à des pensées sexuelles impures, la pornographie et la pratique de l’homosexualité. La Bible est très précise à ce sujet. Quelques-uns de ces versets figurent à la fin de cet article.

Dieu est l’autorité suprême

Nos personnalités, nos tendances, nos réactions, nos orientations, nos points de vue et opinions etc… sont complexes. Certains sont liés à nos gènes, tandis que d’autres sont influencés par notre environnement, nos circonstances, notre formation, notre éducation et d’autres facteurs.

Les sociétés, les cultures et les normes changent et évoluent continuellement, mais Dieu et sa Parole et l'Esprit qui est dans la Parole demeurent inchangées. Lorsque Dieu interdit spécifiquement la pratique homosexuelle et d’autres pratiques sexuelles immorales, ce n’était pas parce qu’il était borné, naïf ou intolérant. La loi fut donnée afin d'opposer une résistance au péché et au fait que l’humanité s’était éloignée du but initial de Dieu et de sa bénédiction. Ce qui était immoral selon les critères de Dieu n’est pas devenu moral aujourd’hui simplement parce la majorité le tolère et l’accepte.

Ce qui était immoral selon les critères de Dieu n’est pas devenu moral aujourd’hui simplement parce la majorité le tolère et l’accepte..

Nous avons le privilège que les droits et les libertés de l’homme aient fait l’objet d’une attention particulière à notre époque, ce qui a permis de combattre l’oppression, les mauvais traitements et l’injustice. Cependant, certaines « libertés » revendiquées ou adoptées comme loi vont directement à l’encontre des lois spirituelles de Dieu et flattent les convoitises pécheresses de la nature humaine. Ni nos propres opinions ou nos points de vue fluctuants, ni ceux de la majorité ne peuvent être notre autorité suprême. Dieu est le Créateur. Il est Tout-Puissant, et ce n’est que sa volonté, comme elle est exprimée dans la Bible, qui demeure inchangée et parfaite pour le temps et pour l’éternité.

La pratique homosexuelle est expressément désignée comme étant une abomination aux yeux de Dieu, et en tant que telle, elle n’a même pas à alimenter des discussions ou des débats parmi les chrétiens qui veulent réellement servir Dieu. Si nous croyons en la Parole de Dieu comme étant la Parole de Dieu, il n’y strictement rien à discuter. Nous ne pouvons pas l’adapter à nos propres désirs, quelles que soient les difficultés que cela représente.

Dieu ne permettra pas que tu sois tenté au-delà de tes forces

Cela demande un grand sacrifice de ne pas vivre selon son orientation homosexuelle naturelle, et cela peut être le combat de toute une vie. Mais Dieu est fidèle. Peu importe que ce soit dur ou que la souffrance semble insurmontable, Il donne  la force pour vaincre et vivre une vie pure pour lui.

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » 1 Corinthiens 10, 13.

Cela demande un grand sacrifice de ne pas vivre selon son orientation homosexuelle innée, et cela peut être le combat de toute une vie. Mais Dieu donne la force pour vivre une vie pure pour Lui.

Le seul moyen de s’en sortir est la croix, sur laquelle toutes les convoitises de la chair doivent être livrées à la mort. (Colossiens 3, 5-7, Galates 5,24) Cela n’enlèvera pas forcément le penchant naturel ou l’orientation sexuelle d’une personne, mais si elle se considère comme crucifiée, cette personne n’est plus esclave du péché. Elle est libre de servir Dieu et de faire sa volonté. De tels sacrifices sont extrêmement agréables à Dieu, et il accordera une riche récompense, non seulement au ciel mais aussi sur terre. Dieu bénit ceux qui vivent entièrement pour lui. Aucun de ceux qui ont vraiment tout abandonné pour servir Dieu ne le regrettera. Il ne veut que le meilleur pour nous.

Dieu hait le péché, mais Dieu aime également chaque pécheur, quels qu’ils soient, quels que soit leurs antécédents ou ce qu’ils ont fait. (Romains 6, 23) Il aime chacun de nous, plus que ce que nous pouvons comprendre. Il a envoyé Son Fils, Jésus-Christ, qui a payé le prix pour nos péchés et nous a montré le chemin de la délivrance. Il n’y a pas un péché pour lequel Jésus n’est pas mort, il n’y a pas de tentation où Dieu ne peut pas nous donner la force nécessaire pour vaincre. Il a tendu une main, à nous de la saisir !

« Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. » Romains 6, 22. La lutte peut être dure, le sacrifice lourd, mais cela ne peut être comparé à la vie glorieuse et éternelle que Dieu donnera à ceux dont le nom est écrit dans le Livre de Vie, ceux qui ont vaincu. (Romains 8, 18, Apocalypse 3,5)

 

Quelques versets de la Bible considèrent l’immoralité sexuelle.

« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. » Lévitique 18, 22.

« Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l'Esprit de notre Dieu. » 1 Corinthiens 6, 9-11.

« Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » Matthieu 5, 27-28

« Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. » 1 Corinthiens 6, 18.

« Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. » Hébreux 13, 4.

« C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Romains 1, 20-32.