« Faut-il vraiment que je fasse cela Seigneur ? »

« Faut-il vraiment que je fasse cela Seigneur ? »

Ecrit par: Kathryn Albig | Publié: mardi 11 août 2015

Ai-je la foi simple pour être obéissant à Dieu lorsqu'il me demande de renoncer à quelque chose ? Ai-je une conviction absolue et humble que je ne peux pas remettre en question les voies de Dieu ? Que si je me soumets à sa volonté, je ferai toujours le bon choix, quel que soit le prix à payer ?

T'es-tu déjà retrouvé dans une situation où Dieu te demandait quelque chose et tu avais le sentiment que c’était trop ?

Pour prendre un exemple extrême afin d'illustrer cela, que ferais-tu si Dieu te demandait de quitter ta famille, ton foyer, ton église, d'abandonner ta carrière, pour aller faire du travail missionnaire dans un pays lointain ? Pour la plupart des gens, cela paraîtrait complètement fou. Mais tu crois que c'est ce que Dieu demande de toi.

Évidemment, c’est une éventualité très peu probable pour la plupart des gens. Mais il peut y avoir plusieurs degrés dans les choses que Dieu nous demande de faire. Des choses qui pourraient être difficiles, et même douloureuses. Aurais-tu la foi simple que si Dieu veut que tu le fasses, cela doit être fait ?

Suis-je vraiment capable de faire cela ?

Qu'en est-il si je sais au fond de moi que la relation que j’ai avec quelqu'un n'est pas juste ? Peut-être que j'attends de Dieu qu'il me donne quelque chose qu’il ne m’a pas donné : une femme, un enfant, une carrière etc. et je ne comprends tout simplement pas pourquoi il ne le fait pas. Il peut y avoir des choses qui n’ont rien de mauvais en soi, mais qui ne font tout simplement pas partie de la volonté de Dieu pour moi.

Et si je devais justement abandonner ces choses pour recevoir ce que Dieu veut me donner pour ma propre vie ?

Peut-être qu'il s'agit de mon angoisse naturelle. Mon besoin d'avoir le contrôle. Mon désir d'être quelqu'un dans ce monde. Ma rancœur envers une autre personne. Etc. Suis-je capable de sacrifier mes propres plans, mes propres idées, les choses auxquelles je m’accroche ou que je désire ?

Et si je devais justement abandonner ces choses pour recevoir ce que Dieu veut me donner pour ma propre vie ? Suis-je prêt à me sacrifier moi-même, à sacrifier mes idées, ma fierté, mes espoirs et mes ambitions à Dieu, en ayant la foi qu'il m'aime et qu'il dirige tout pour mon seul bien ? Est-ce que je ne crois pas que s'il m'aime tellement, il ne me demanderait pas de faire quelque chose sans avoir une raison précise, même si je ne peux pas voir cette raison ?

Pourquoi je dois le faire

Dieu nous demande de lui faire confiance et de ne pas nous fier à notre propre compréhension. Même si tu es attristé par l’épreuve, l’authenticité de ta foi s’avérera être « plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu » 1 Pierre 1, 7.

Dieu nous demande de lui faire confiance et de ne pas nous fier à notre propre compréhension des choses.

Dieu bénit une telle foi, qui a été mise à l'épreuve et approuvée, et il fait prospérer ceux qui ont cette foi, ceux qui ont placé toute leur confiance en lui.

« Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse.
Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. »
, Proverbes 3, 5-6.

Ce que j'en retire

Je peux abandonner mes idées et mes plans et dire, comme Jésus dit dans Luc 22, 42 : « que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » Alors, sa volonté parfaite et sa direction pour ma vie deviennent la volonté de mon cœur ! Et même s’il peut être douloureux de renoncer à ma propre volonté, même s’il y a une souffrance, je trouverai le repos et la paix si je choisis de croire que ses plans pour moi ont pour but de me donner « un avenir et de l'espérance. » (Jérémie 29, 11). Je verrai que Dieu est à mes côtés dans tout ce que je fais.

Lorsque je laisse Dieu diriger ma vie, il peut me montrer le chemin qu'il a placé devant moi. Un chemin sur lequel je peux le servir et glorifier et honorer son nom. Sur lequel je peux apprendre à vivre afin de lui être agréable. Un chemin où je peux obtenir cette foi éprouvée, qui est plus précieuse que l'or, qui aura    « pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra ».