Flirter : Est-ce que ce que je fais est impur ?

Flirter : Est-ce que ce que je fais est impur ?

Ecrit par: Sarah Oommen | Publié: mardi 19 juillet 2016

Un coup d’œil discret, un commentaire rapide, un sourire ou un rire. Quelles sont tes intentions en agissant de cette manière ?

Un critère inaccessible

« Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu! » Matthieu 5, 8.

Les nombreuses promesses de Dieu sont pour ceux qui gardent leur cœur pur. Il y a beaucoup de choses qui font que ton cœur peut devenir impur,  mais une des sources principales est sans aucun doute ce qui concerne le sexe opposé.

Aujourd’hui, à une époque où la plupart des hommes vivent à la merci de leurs convoitises, presque sans aucune limite, il n’a jamais été aussi important de se souvenir que Jésus a clairement défini ce qu’est la pureté. « Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » Matthieu 5, 28. Est-il seulement possible de se garder pur ? Cela semble impossible. Mais pourtant cela ne l’est pas, Jésus était un jeune homme célibataire et il a vécu selon les lois qu’il annonçait.

Une des nombreuses manières de satisfaire nos convoitises est de flirter. Flirter consiste à se comporter d’une certaine manière dans l’objectif d’attirer l’attention du sexe opposé. C’est interagir d’une manière impure avec quelqu’un qui n’est pas ton partenaire de mariage ou avec quelqu’un qui n’est même pas destiné à être ton partenaire de mariage selon la volonté de Dieu. En d’autres termes, le flirt est une forme d’adultère souvent subtile et apparemment innocente.

Le flirt est une forme d’adultère souvent subtile et apparemment innocente.

Lorsqu’on regarde autour de soi, on voit beaucoup d’exemples de mariage qui se déchirent à cause de l’infidélité dans le couple. Comment est-ce que c’est arrivé ? Est-ce que cela a eu lieu « du jour au lendemain » ou « par accident » ? Non, cela a très certainement commencé par des pensées impures et un peu de flirt.

Un désir qui n’est jamais satisfait

Tu peux te poser la question à toi-même : Pourquoi est-ce que je porte ces vêtements-là ? Pourquoi est-ce que je m’assois de cette manière ? Pourquoi est-ce que je parle plus et je rigole plus fort lorsqu’ils sont dans les environs ? » Il y a de nombreuses manières de flirter, la plupart du temps c’est très discret, un regard, un sourire, un rire, une remarque subtile, un peu de taquinerie, un petit rapprochement physique. Beaucoup associent le fait de porter des vêtements suggestifs avec le flirt, mais tu peux aussi t’habiller de manière discrète dans l’intention d’attirer le sexe opposé. Y a-t-il donc un ensemble de règles qui permet de définir le flirt ? Non, tout se passe dans le cœur et les pensées, et toi seul connais tes propres intentions.

Chacun sait par qui il est attiré. Parfois il y a des périodes durant lesquelles tu sens que presque chaque fille ou garçon fait battre ton cœur. Et il y a d’autres périodes durant lesquelles tu ferais n’importe quoi pour qu’une personne particulière te remarque.

Le flirt est un désir qui n’est jamais vraiment satisfait et qui, finalement, fait que tu te sens vide et superficiel.

Le flirt a beau te donner une sensation éphémère ou même de la satisfaction, cela ne dure pas. Très vite, tu es à la recherche de la prochaine occasion possible pour attirer à nouveau l’attention. C’est un désir qui n’est jamais vraiment satisfait et qui, finalement, fait que tu te sens vide et superficiel. Dieu ne veut pas que nous vivions de cette manière, sans cesse en train de chercher à satisfaire nos convoitises. Il veut que nous menions un combat pour la pureté dans notre vie !

Constamment tenté

Dans ma jeunesse, Dieu a planté en moi le désir de mener ce combat pour la pureté. Toutefois, spécialement dans mon adolescence et au début de la vingtaine, j’ai expérimenté à plusieurs reprises la même chose que David écrit en Psaumes 118, 12 lorsqu’il décrit ses ennemis : « Elles m'environnaient comme des abeilles. » Comme lorsqu’une armée d’abeilles vient comme une nuée autour de toi une fois que tu as détruit leur ruche, de nombreuses pensées se manifestaient, peut-être une centaine par jour. « Est-ce qu’il m’a remarqué ? » « Est-ce qu’il me trouve attirante ou drôle ? » « Est-ce qu’il m’apprécie ? » « Ne serait-ce pas super d’être avec quelqu’un comme lui ? » En fait, c’était comme si j’étais constamment tentée. L’envie de flirter était très forte, spécialement avec des garçons qui, à mon goût, étaient physiquement attirants ou qui avaient des personnalités compatibles avec la mienne.

Mais comme à la guerre, la victoire n’est à moi que lorsque j’ai réduit mes ennemis au silence. Je savais que je devais combattre jusqu’au bout et qu’il n’y avait pas d’autre moyen pour être victorieux. Est-ce que j’étais tentée parfois à être découragée ? Est-ce que je sentais parfois que ma chair était pire que celle des autres ? Est-ce que j’avais parfois envie d’abandonner et de choisir la voie de la facilité ? Ces pensées se manifestaient. Mais je savais que si je n’engageais pas ce combat maintenant, je grandirais et je resterais tourmentée par les mêmes pensées impures, même à l’âge adulte.

Il n’y a rien de mal à être tenté. Ce que je dois faire de mon côté, c’est de ne pas accepter la tentation.

Vaincre le géant et devenir invincible

A mes yeux, il était d’une importance vitale que je réussisse à séparer la tentation du péché. Il n’y a rien de mal à être tenté. Il n’y a rien de mal à ce que la même pensée se manifeste des centaines de fois dans une journée. Ce que je dois faire de mon côté, c’est de ne pas accepter la tentation. C’est ça la victoire ! Satan aimerait que nous croyions qu’une pensée qui vient pour nous tenter est du péché, mais ce n’est pas le cas. Il ment ! La tentation ne devient du péché que lorsque nous cédons à la convoitise, lorsque notre esprit est d’accord avec elle. (Jacques 1, 14-15) Et s’il devait arriver que tu te comportes d’une manière que tu sais être impure, n’abandonne pas ! Au lieu de cela, sois encore plus déterminé !

Si presque chaque jeune sur terre est esclave du flirt, cela veut donc sûrement dire que tu as besoin d’une force spéciale ? Oui ! Réussir à vaincre ce géant, que même les plus grands rois et les hommes les plus puissants n’ont pas réussi à vaincre, requiert une force qui vient de Dieu. Cette force vient si l’on a les bonnes armes. Si l’on prie au Dieu au moment de la tentation, si l’on se montre décidé et déterminé à ne pas s’arrêter tant que l’on n’a pas la paix, si l’on passe du temps avec des personnes qui ont le même objectif, si l’on utilise bien son temps. Tu devrais te demander : « Qu’est-ce que je lis ? Qu’est-ce que j’écoute ? qu’est-ce que je regarde ? Comment est-ce que j’utilise mon téléphone et mon ordinateur ? Si Jésus était assis à côté de moi pendant la journée, est-ce que j’utiliserais ces instruments de la même manière ? » Cela ne sert à rien de vouloir te garder pur si les sources auxquelles tu t’abreuves sont impures.

Cela ne sert à rien de vouloir te garder pur si les sources auxquelles tu t’abreuves sont impures.

Sois fidèle dans les petits détails. Chaque bonne décision compte et te rendra de plus en plus invincible.

La pureté : un cadeau que tu t’offres à toi-même

La pureté à laquelle Jésus a fait référence n’est pas une règle pesante. La pureté est un cadeau que tu t’offres à toi-même. Cela te donne de la paix. Au lieu de courir après l’attention pour répondre à une convoitise qui n’est jamais satisfaite, et de participer à une compétition à laquelle tout le monde participe mais ne gagne jamais, tu peux être quelqu’un de spécial. Tu peux mener un combat pour la pureté dès maintenant. Tu peux être un trésor caché, beau de l’intérieur, chéri par Dieu qui a un plan parfait pour toi. J’en ai fait l’expérience. Pour rien au monde je ne voudrais échanger cela contre autre chose.