Inclure Dieu dans notre vie de mariage

Inclure Dieu dans notre vie de mariage

Ecrit par: Eva Janz | Publié: vendredi 28 octobre 2016

Il n’existe aucun thème qui ait suscité plus de débats, ait été le sujet de plus de chants et d’écrits que celui de l’amour, mais c’est probablement aussi le sujet le plus mal compris.

Oui, nous sommes tous à la recherche de l’amour. C’est un besoin élémentaire pour chaque être humain que de vouloir se sentir aimé, accepté, compris et protégé. Ce désir de vouloir trouver le partenaire idéal qui nous aimera et nous rendra heureux, grandit en même temps que nous grandissons.

Mais curieusement, cela ne fonctionne pas forcément comme cela dans la vie. Regardons simplement autour de nous : nous nous rendons rapidement compte que la plupart des couples qui ont commencé dans l’amour ont fini par divorcer et ont vécu un mariage malheureux. Que s'est-il passé ? Tout avait pourtant si bien commencé... 

C’est un besoin élémentaire pour chaque être humain que de vouloir se sentir aimé, accepté, compris et protégé.

Compter sur Dieu

Il est important de comprendre notre propre nature humaine. Elle est tellement remplie d’égoïsme, d’exigences, d’amour de soi et d’attentes envers les autres qu’on pourrait se poser la question suivante : sommes-nous, par nature, réellement capables d’aimer une autre personne ? Nous lisons en Romains 7, 21 : « Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. » Combien de fois n’avons-nous pas constaté que le mal était attaché à nous lorsque nous voulions aimer quelqu’un avec sincérité ? Mais la bonne nouvelle, c’est que lorsque nous comptons sur Dieu, nous recevons la force et la puissance nécessaires pour vaincre notre nature et pour apprendre à aimer sans réserve comme nous le désirons dans notre cœur.

Etre « amoureux » est quelque chose de bon et de nécessaire lorsqu’on entre dans une vie de mariage, mais nous découvrons rapidement nos limites lorsqu’arrivent les épreuves quotidiennes et lorsque notre amour est mis à l’épreuve. C’est pourquoi, nous avons besoin de choisir Dieu comme notre tête et Maître, et laisser le Saint Esprit nous guider pour nous enseigner. « Pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive : car vous avez-vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres. » 1 Thessaloniciens 4, 9.

Nous devons accepter l’enseignement et être sensibles à la voix de Dieu, et nous devons le chercher dans nos prières lorsque nous arrivons à nos limites humaines. Alors Dieu peut nous enseigner comment aimer selon sa parole. Imagine quel mariage béni il en découle lorsque les deux partenaires choisissent Dieu comme tête et dirigent leurs regards vers lui pour apprendre comment s’aimer l’un l’autre !

Imagine quel mariage béni il en découle lorsque les deux partenaires choisissent Dieu comme leur tête et dirigent leurs regards vers lui pour apprendre comment s’aimer l’un l’autre !

Des instructions claires

Dans la première épître aux Corinthiens chapitre 3, aux versets 4-7, nous recevons des instructions salutaires à propos de l’amour divin.
« La charité est patiente, elle est pleine de bonté ;
La charité n’est point envieuse,
La charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil,
Elle ne fait rien de malhonnête,
Elle ne cherche point son intérêt,
Elle se s’irrite point, elle ne soupçonne point le mal,
Elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité ; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.
La charité ne périt jamais. »

Aimer, c’est donner

Quelle recette magnifique pour vivre un mariage heureux selon la Parole de Dieu. C’est là le plan que Dieu avait prévu pour nous : plutôt que de rechercher l’amour, nous pouvons donner de l’amour à ceux qui nous entourent. L’amour de Dieu, c’est de donner. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique… » Jean 3, 16. Voilà l’amour divin. Ce n’est pas l’amour que nous recevons qui nous rend véritablement heureux, mais bien plutôt l’amour que nous donnons ! Jésus le dit lui-même en Actes 20, 35 : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ! » Un mariage où les deux parties ont cet entendement ne peut qu’aller bien ! Et cela s’applique également à n’importe quel autre type de relations.

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » Jean 15, 13.

Lorsque nous rencontrons des circonstances difficiles dans la vie, nous pouvons abandonner notre propre volonté et mettre tout égoïsme sur la croix, mourir à notre propre volonté et être remplis d’amour et de bonté à la place. Cela coûte des souffrances, mais la force et la puissance de Dieu se trouvent à la disposition de tous ceux qui recherchent Dieu d’un cœur entier. Ainsi, ces mêmes circonstances qui amènent tant de couples à choisir le divorce, peuvent au contraire nous mener à la sanctification et à un amour divin bien plus profond.