L’esprit de l´Antéchrist, première partie : renier le fait que Jésus soit venu en chair

L’esprit de l´Antéchrist, première partie : renier le fait que Jésus soit venu en chair

Ecrit par: Sigurd Bratlie | Publié: jeudi 1 décembre 2016

Qu’est-ce que l’esprit de l’Antéchrist ? « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. » 1 Jean 4, 1-3.

« Tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu. » Par conséquent, l’esprit qui ne confesse pas cela est l’esprit de l´Antéchrist. Cet esprit est contre Jésus venu en chair. C’est un esprit que nous rencontrons partout. L’esprit de l’Antéchrist était déjà à l’œuvre du temps de Jean, et nous sentons bien que son action est loin d’avoir diminué en importance. Bien au contraire, elle n’a fait que s’intensifier.
« Car ceux qu’il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » Romains 8, 29.

Si je suis rendu semblable à l’image du Fils, Christ est manifesté en chair. Nous comprenons bien que Satan s’y oppose. Il veut être le seul à être manifesté en chair. Nous voyons partout comment il se manifeste. Lorsque les gens se mettent en colère, qu’ils se vexent, qu’ils aiment l’argent, qu’ils sont égoïstes, se font des soucis, sont envieux, etc., c’est Satan qui, au travers de tout cela, se manifeste en chair. Or, l’appel que Dieu nous adresse a justement pour but de nous affranchir de tout cela, pour qu’à la place, Jésus soit manifesté en nous.

« Une doctrine dangereuse »

C´est là que l’esprit de l’Antéchrist s’élève. Lorsque nous recevons l’exhortation : « Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces : Lui qui n’a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude.» 1 Pierre 2, 18-23, alors l’esprit de l’Antéchrist vient avec ce message : « On ne peut pas prendre cela au pied de la lettre, réplique cet esprit d'opposition. On ne peut pas suivre les traces de Jésus, lui qui n’a point commis de péché ; sinon, ce serait prétendre que nous sommes sans péché. Oh non ! nous sommes et restons des pécheurs ; soyons contents de pouvoir recourir au sang ! etc. etc. » Nous entendons ce genre de remarques partout autour de nous. On veut bien accepter le pardon des péchés, mais en aucun cas Christ manifesté en chair ; c'est une doctrine dangereuse – c’est enseigner qu’on peut être libre du péché – c’est une fausse doctrine. »

A ton avis, qui serait le plus attristé de te voir affranchi du péché ? La réponse, bien sûr c’est le diable !

Es-tu en mesure de voir ce que l’esprit de l’Antéchrist essaie de faire ? Il essaie de prouver qu’il est impossible de suivre dans les traces de Jésus, afin que Satan soit manifesté dans la chair, plutôt que Christ. A ton avis, qui serait le plus attristé de te voir affranchi du péché ? La réponse, bien sûr c’est le diable ! Si tu veux à tout prix éviter de lui faire de la peine, oppose-toi alors par tous les moyens possibles et imaginables à cette vérité, Christ manifesté en chair - une vie de victoire ! Sache cependant que : « Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu. C'est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. » 1 Jean 3, 8-10.

Une épée à deux tranchants

Jean a pris un soin tout particulier pour éviter que nous soyons séduits, et c’est ce qui explique pourquoi ses épîtres sont comme l’épée à deux tranchants la mieux affilée. Ces antéchrists ne se mettaient pas de but en blanc à renier le nom de Jésus ; non, ils poursuivaient leur travail pour Dieu, mais dans l’esprit de l’Antéchrist.
Mais Jean nous a donné le moyen de les déceler : il suffit de constater s’ils confessent Christ manifesté en chair ou non. Il nous a aussi donné quelques exemples : « Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. » 1 Jean 1, 6. « Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. » 1 Jean 2, 4. Et il donne d’autres exemples dans sa première lettre. Nous les considérons par leurs fruits. Ceux qui portent de bons fruits (Galates 5, 22-23) – Christ manifesté en chair – sont dans l´Esprit de Dieu. Ceux qui ne possèdent qu’une belle apparence en extérieur, mais qui ne portent aucun fruit sont dans l’esprit de l’Antéchrist.

Ouvre les yeux, et éprouve les esprits ; tu découvriras alors des choses terribles. La plupart des gens n’osent pas regarder la réalité en face, tellement elle est épouvantable. Ils préfèrent fermer les yeux, et disent à qui veut l’entendre : « Ne jugeons pas, nous ne sommes que des hommes. » Et ils continuent à laisser ces « antéchrists » les conduire par le bout du nez.

Ceci est un extrait du chapitre « L’Esprit de l’Antéchrist » tiré du livre « L’Epouse et la Prostituée » publié en norvégien à l’origine, en septembre 1946, par les « Editions Trésors Cachés. »
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag