La 2e grande promesse : tu n’auras pas à souffrir la seconde mort

La 2e grande promesse : tu n’auras pas à souffrir la seconde mort

Ecrit par: Kathryn Albig with Bjørn Nilsen | Publié: vendredi 3 juillet 2015

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir la seconde mort. » (Apocalypse 2, 11)

Dieu aime sa création. Le péché l’a corrompue, mais Dieu a désormais un plan pour la faire revenir à l’état de perfection qu’elle avait à l’origine, et Il récompensera ceux qui l’aident à réaliser son plan.

Le péché est né à cause du désir de Satan de s’élever au-dessus de Dieu, et il a détruit toute l’harmonie du ciel. Désormais, Dieu veut que le péché soit complètement éradiqué de toute la terre afin qu’il ne puisse jamais plus réapparaître.

Il a créé l’Homme pour qu’il domine sur le péché. (Genèse 4, 7) Son plan est que l’Humanité puisse vivre en haïssant le péché et en lui résistant. Il veut que les hommes se tournent vers lui, pour vaincre. Celui qui vainc le péché dans sa vie prouve que la voie de Dieu est parfaite, et il fait partie du travail que Dieu fait pour abolir le péché pour l’éternité. Tous ceux qui font cela goûteront à la riche rétribution qui est accordée à ceux qui vivent une telle vie. Ces promesses s’adressent à tous les vainqueurs.

L’étang de feu

La seconde mort est l’étang de feu (Apocalypse 21, 8). C’est le jugement réservé à tout ce qui est contaminé par le péché. Lorsque quelqu’un n’a pas utilisé les occasions qui lui étaient offertes dans sa vie pour vaincre le péché, il souffrira la seconde mort. Rien de ce qui ne peut résister au feu du jugement ne sera autorisé à entrer dans l’éternité.

Tu as reconnu le péché auquel tu es tenté, tu as jugé qu’il est inacceptable pour celui qui veut pratiquer la justice et tu lui as résisté.

Pour toi, qui as utilisé tes occasions pour vaincre le péché, pendant que tu étais encore sur terre, tu ne souffriras pas la seconde mort. Tu as reconnu le péché auquel tu es tenté, tu as jugé qu’il est inacceptable pour celui qui veut pratiquer la justice et tu lui as résisté.

Tu es un vainqueur qui vit dans la droiture, et qui fait ce qui est bien et vrai dans chaque circonstance. Et si tu tombes, tu te repens, tu es pardonné, et tu décides de résister à la tentation la fois suivante. Tu ne veux pas manquer une seule occasion !

« Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. » (2 Jean 1, 8)

Valeur éternelle

Cela vaut largement la peine d’accepter de renoncer à sa propre volonté, aux œuvres de la chair, comme Paul les appelle dans Galates 5, afin de faire la volonté de Dieu. L’amour, la bonté, la patience, etc… sont les résultats d’une vie de victoire. Ils te donnent une valeur que tu conserveras pour toute l’éternité.

Si tu manques une occasion de combattre le péché, tu peux certes recevoir le pardon, mais tu seras passé à côté d'une occasion de recevoir une part de cette valeur éternelle.

Dieu est miséricordieux pour pardonner les péchés, mais tu reçois aussi de la miséricorde pour parvenir à une vie plus profonde. Dès que tu manques une occasion de combattre le péché, tu peux certes recevoir le pardon, mais tu seras passé à côté d'une occasion de recevoir une part de cette valeur éternelle. C’est la douleur de la seconde mort, c’est une perte éternelle.

1 Corinthiens 15, 41 parle de l’éclat du ciel, de la lune et des étoiles. C’est le symbole de la gloire éternelle à laquelle tu peux parvenir. Plus tu reçois de valeur éternelle en étant fidèle et en combattant, plus ta gloire éternelle sera grande.