Le moment crucial : Comment recevoir de l'aide lorsque tu en as le plus besoin ?

Le moment crucial : Comment recevoir de l'aide lorsque tu en as le plus besoin ?

Ecrit par: Nellie Owens | Publié: jeudi 19 novembre 2015

L'air s’est raréfié et il devient difficile de respirer. Le vent érafle les joues de l'homme, tandis qu'il observe le gouffre qui est devant lui. Il est bien trop large pour être franchi d’une enjambée, et il est évident qu'il devra sauter pour atteindre l'autre côté.

L'idée est dangereuse, d'autant plus qu'il n'y a rien pour le réceptionner en cas de chute. Il comprend que s’il fait un un faux mouvement, il pourra facilement se tuer en tombant. Néanmoins, il reste imperturbable. Il prend un peu d'élan, ferme les yeux et s'élance vers l'autre côté.

Son saut est trop court et au lieu d'atterrir en sécurité sur le rocher,  il se retrouve suspendu au-dessus de la corniche de glace. Terrorisé, il essaye de trouver un moyen pour se hisser vers la terre ferme. Mais le rocher est froid et glissant, et il est difficile de s’y agripper. A chaque seconde qui passe, il glisse un peu plus vers le gouffre.
 

Nos propres tentations

La situation peut sembler très dramatique, on pense que cela n’arrive qu’à peu de personnes. Mais en réalité, on peut la comparer à une situation dans laquelle la plupart des chrétiens se retrouvent quotidiennement.

Tout comme cet homme qui se retrouve face à une crevasse, nous rencontrons aussi des obstacles dans nos propres vies ; chaque jour nous nous retrouvons face à des tentations. Un seul faux pas dans ces tentations peut nous faire sombrer dans le péché et causer ainsi de graves dégâts. Nous devons prendre garde à ne pas tomber dans de telles situations. (1 Corinthiens 10, 12)
 

Être dans le besoin

La Bible nous dit de nous approcher « avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4, 16. Nous voyons ici que nous pouvons recevoir de la miséricorde et de la grâce lorsque nous sommes dans le besoin.

Mais quand sommes-nous vraiment «dans le besoin » ? Est-ce après que nous soyons tombés que nous devons demander de la miséricorde et de l’aide à Dieu ?

C’est lorsque nous sommes tentés, avant de tomber dans le péché, que nous sommes « dans le besoin ».

Pense à nouveau à cet homme qui est suspendu au-dessus du vide. Quelqu'un aurait sans doute de la compassion pour lui s'il le trouvait après qu'il soit tombé. Mais à ce moment-là, il serait déjà trop tard. Sa chute aurait pu être très grave, avec des blessures importantes exigeant des soins médicaux et causant des séquelles à vie. La grâce aurait été beaucoup plus grande s'il avait obtenu de l'aide avant de tomber.

Il en est de même avec nous. Nous avons absolument besoin de la grâce de Dieu et de sa miséricorde lorsque nous sommes dans le besoin. C’est lorsque nous sommes tentés, avant de tomber dans le péché, que nous sommes « dans le besoin ».Un appel à l'aide sincère et véritable doit alors retentir dans notre cœur : « Seigneur Jésus, tu dois m'aider ! Aide-moi à ne pas pécher ! »

Une aide véritable

L'aide qui vient de Jésus est celle dont nous avons absolument besoin : la force et la grâce pour tenir ferme dans nos tentations et pour vaincre le péché. « Car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. » Hébreux 2, 18.

Jésus était dans un immense besoin lorsqu'il vivait comme homme sur la terre. Il criait à Dieu pour recevoir de l'aide pour pouvoir résister au péché dans sa propre vie. « C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété… » Hébreux 5, 7.

A cause de sa crainte de Dieu et de son besoin sincère, Jésus a pu recevoir de la grâce et de l'aide pour être sauvé de la mort. Son désir de faire la volonté de Dieu et sa haine contre le péché ont été fortifiés, et c'est pour cela qu'il a été capable de résister au péché et d'avoir la victoire dans toutes les situations. Il n'est jamais tombé. Nous devons suivre son exemple et demander de l'aide à Dieu avec des larmes et des supplications ! Nous ne sommes pas appelés à tomber sans cesse. Non, Dieu nous invite à être plus que vainqueurs ! (Romains 8, 37)

Un appel à l'aide sincère et véritable doit alors retentir dans notre cœur : « Seigneur Jésus, tu dois m'aider ! Aide-moi à ne pas pécher ! »

Lorsque nous crions à Dieu pour exprimer notre détresse, avec une crainte sincère dans nos cœurs pour tenir bon dans les tentations, nous pouvons être absolument certains que nous allons être sauvés. Car il est écrit : « Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.» 1 Corinthiens 10, 13.

Jésus est capable de sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui. Il intercède en leur faveur. (Hébreux 7, 25) Avec l'aide de Jésus, nous ne sommes pas seulement sauvés de notre tentation actuelle ou d'une situation décourageante. Nous sommes sauvés du péché lui-même. Nous apprenons à être humbles, à demander l'aide dont nous avons besoin avant de tomber, et ainsi, nous apprenons à résister et à vaincre le péché dans nos propres vies. C’est une aide véritable !