Le temps du changement

Le temps du changement

Ecrit par: Brian Janz | Publié: lundi 18 avril 2016

Jésus est venu pour apporter le changement, il est venu pour renverser la tyrannie qui opprimait la terre. Sais-tu comment tu peux faire partie de cette œuvre incroyable ?

Tu marches dans la rue lors d’une soirée tranquille, comme tous les autres. Un journal vole entre tes pieds alors qu’une pluie légère tombe sur la ville. Tu mets ta capuche et tu continues à marcher. De l’autre côté de la rue, un homme est assis et il demander l’aumône. Au loin tu entends une alarme et quelques instants plus tard, une voiture de police passe à côté de toi, toutes sirènes hurlantes. Le tonnerre gronde et tu continues à marcher.

Il y a des gens qui se disputent devant les magasins. Plus loin une relation amoureuse prend fin. Ici, une mère célibataire vient de perdre son travail. Ailleurs dans la ville, quelqu’un perd une fortune en jouant. Quelqu’un crie. Quelqu’un pleure. Les politiciens et les hommes d’affaires cupides qui sont au sommet sèment la corruption à tout va.

Le monde vit sous l’oppression du péché. C’est la racine de tous les problèmes et de toutes les larmes et souffrances sur la terre. Partout où tu regardes, toute la misère, la détresse et l’injustice, tout cela a ses racines dans le péché. Le monde a été contaminé. Et plus le temps passe, plus la souillure augmente et s’aggrave. Tout cela a été prédit par Jésus. (Lis en Matthieu 24) Mais quel est son plan concernant cette situation ?

Prendre le problème à sa racine

Le vrai changement a commencé. En fait il a commencé avec Jésus-Christ lui-même, il y a presque 2000 ans. Il y avait également de la cupidité, des crimes, de la corruption et de la misère de son temps. Israël a souffert sous le joug de l’Empire Romain. Ils espéraient la venue d’un sauveur. Quelqu’un qui pourrait renverser la tyrannie oppressive et les libérer.

Il a prouvé au monde que Satan n’avait plus le pouvoir absolu.

Ce n’est pas très différent de notre époque, tout compte fait. Ce serait une bonne chose si les entreprises cupides, les mouvements tyranniques, les groupes terroristes et les autres maux pouvaient être renversés par un héros puissant et victorieux.

Mais Jésus n’est pas venu pour traiter les symptômes de la blessure. Il n’est pas venu pour détrôner les dirigeants de ce monde. Il est venu pour attaquer le problème à sa racine. Il est venu pour vaincre le péché en lui-même. (1 Jean 3, 8)

Et c’est exactement ce qu’il a fait. Lorsque Jésus a vécu sa vie en ayant la victoire parfaite sur tout le péché, il a renversé le tyran Satan et a montré au monde une bonne fois pour toutes que l’humanité n’a pas besoin d’être liée à lui. La révolution a commencé doucement quand Jésus était jeune, dans l’humilité et la simplicité. Jésus a vaincu Satan en choisissant quotidiennement de dire « non » au péché et en refusant de se prosterner devant Satan, faisant ce que la Bible appelle ‘souffrir dans la chair’. » (Lis en 1 Pierre 4, 1) Alors même qu’il était mourant sur la croix, agonisant et humilié, il n’a pas péché.  Il a prouvé au monde que Satan n’avait plus le pouvoir absolu.

Renverser le tyran

C’est l’ennemi contre lequel nous nous battons.

Les disciples choisissent de réagir avec humilité lorsqu’ils ont tort. Les disciples choisissent de bénir lorsqu’ils se sentent lésés.

Nous ne menons pas de guerre contre les tyrans, les politiciens et les pécheurs de notre époque. Ils sont simplement un symptôme du problème plus important. (Ephésiens 6, 12) La source du problème est le péché en lui-même, et c’est le but de l’œuvre de Jésus : le changement qu’il a voulu apporter. Il veut éradiquer le péché.

Ses disciples se chargent donc de leur croix. Ils renoncent à leur volonté. Ils luttent contre les ennemis en maitrisant chaque pensée, en refusant de laisser le péché et ses tentations prendre le dessus. (Colossiens 3, 5) Les disciples choisissent de réagir avec humilité lorsqu’ils ont tort. Les disciples choisissent de bénir lorsqu’ils se sentent lésés. Ils choisissent de donner lorsqu’ils sont eux-mêmes dans le besoin.

Lorsque la cupidité, la colère, l’anxiété, l’orgueil, la jalousie, l’impureté et tous les autres péchés tentent de pénétrer dans leurs cœurs, les disciples les repoussent. Ils mettent ces pensées à mort. Ils refusent d’accepter ces pensées pécheresses. Ils choisissent de lutter ! Ils choisissent d’apporter un énorme changement !

Jésus sur le trône

Le but de ce mouvement assez caché mais puissant est de mettre Jésus sur le trône de la terre. Lorsque Satan, le dirigeant de ce monde, aura été vaincu au combat, lorsque les disciples de Jésus auront clairement dénoncé la puissance de Satan dans chaque domaine, Dieu décidera que « maintenant c’en est assez. » Le régime de Satan prendra fin. Dieu confiera à Jésus la responsabilité de la terre. (Apocalypse 19, 11)

C’est la Seconde Venue de Christ et cela inaugure le Millénium, un millénaire de paix, de joie et d’harmonie sur la terre. (Pour en savoir plus sur le Millénium, cliquer ici.)

La réponse sera le point culminant de ce travail puissant mais caché : le retour de Jésus.

Une fois que Jésus se sera assis sur le trône, en même temps que les serviteurs du mal seront bannis, la paix et la justice vont pouvoir se répandre sur la terre. La souillure du péché va diminuer et se flétrir comme la lumière jaillit dans l’obscurité, et une guérison commencera. Maintenant que les disciples de Jésus auront vaincu les racines du péché en eux-mêmes, il sera temps de commencer à éliminer les symptômes.

Ensuite, ces personnes qui choisissent de servir Jésus affronteront ces dictateurs et ces politiciens corrompus et ces hommes d’affaires cupides qui oppriment et trompent les hommes et ils renverseront ces petits tyrans ! Ils ont la force et l’autorité nécessaires puisqu’ils ont déjà vaincu le grand tyran du péché en eux-mêmes.

Et tandis que tu marches dans la rue et que tu voies toute la douleur et la misère autour de toi, alors que les nuages de pluie deviennent de plus en plus sombres au-dessus de toi, tu peux te demander comment tout cela sera réparé et rétabli. Mais la réponse sera le point culminant de ce travail puissant mais caché : le retour de Jésus. A ce moment-là tout ira bien. L’homme de l’autre côté de la rue n’aura plus besoin de demander l’aumône. Les cris et les disputes cesseront. La justice règnera et l’oppression appartiendra au passé ! Il n’y aura plus de larmes ni de souffrances.

Seras-tu de ceux qui renverseront le tyran du péché?