Les dangers liés à un peu d’impureté

Les dangers liés à un peu d’impureté

Ecrit par: Liam Johnsen | Publié: lundi 6 mars 2017

Quel mal peut causer un peu d’impureté ? Aussi longtemps que cela n’implique personne d’autre, est-ce vraiment si dangereux ?

La Bible dit clairement dans 2 Ti. 2, 22 : «  Fuis les passions de la jeunesse », mais, dans notre monde moderne, ces choses sont prises de moins en moins au sérieux. Regarder des images pornographiques, fantasmer sur des personnes dans ses pensées, laisser ses pensées vagabonder sans contrôle – tout cela devient de plus en plus banal, aussi parmi les chrétiens. Quel mal peut causer un peu d’impureté ? Aussi longtemps que cela n’implique personne d’autre, est-ce vraiment si dangereux ?

Une petite pensée impure est une des forces les plus destructrices au monde. Tu ne sais pas jusqu’où va aller ta pensée. Ou bien tu le sais peut-être, mais tu crois que cela ne t’arrivera pas. La vérité est que nous sommes extrêmement faibles en tant qu’êtres humains lorsqu’il s’agit de tentations et de pensées sexuelles. Nous nous disons que « ce n’est pas si grave » ou « ça n’aura pas de conséquences », mais la réalité est que si tu donnes à Satan un petit doigt, il ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas toute ta personne.

La réalité est que si tu donnes à Satan un petit doigt, il ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas toute ta personne.

L’impureté dans les pensées est aussi dangereuse que l’impureté dans les actes. Jésus en parle clairement dans Matthieu 5, 28. Dieu a crée les relations sexuelles entre l’homme et la femme pour qu’elles aient lieu dans le cadre du mariage. Elles sont censées être une bénédiction mutuelle, mais le fait de céder aux désirs sexuels en dehors du mariage, que ce soit en pensées ou en actes, sert uniquement à satisfaire tes propres convoitises.

Le péché consiste à vivre pour soi-même plutôt que pour Dieu, et c’est pourquoi Dieu le hait tant. Tu n’impliques peut-être personne d’autres, mais c’est une attitude qui montre ton véritable entendement, qui est purement égoïste. Tu ne pourras jamais être une bénédiction et servir Dieu, aussi longtemps que tu laisseras le péché diriger tes pensées et, pour finir, tes actes.

Mais évidemment, personne ne prend une décision soudaine et radicale de sauter à pieds joints dans le péché et commencer à vivre entièrement pour ses convoitises. On avance à petits pas, tout le long du chemin. Seulement cette fois-ci. Seulement cette page internet. Seulement cette pensée. C’est tout ce que souhaite Satan : seulement un pas à la fois. Et très vite, tu te retrouves dans un monde de péché et tu te demandes comment tu es arrivé là et par quel moyen tu pourras t’en sortir.

Si ton bonheur est basé sur tes convoitises, tu n’es bien sûr jamais heureux, car tes convoitises ne sont jamais satisfaites. Cela conduit toujours à un endroit plus sombre, à un péché plus répugnant. Tu nourris ta propre volonté et lorsque tu es trop préoccupé par ta personne, tu perds en réalité ta relation avec Dieu. Lorsque tu commences à céder à tes convoitises, tu commences aussi à perdre la bataille sur tous les autres fronts.

Si ton bonheur est basé sur tes convoitises, tu n’es bien sûr jamais heureux, car tes convoitises ne sont jamais satisfaites.

Tu as l’impression que tu ne peux plus prier ; tu te sens mal à l’aise lorsque tu parles aux autres chrétiens. Tu te sens jugé lorsque tu lis dans ta Bible. Tu marches les yeux baissés, en espérant que personne ne devinera à quel point tu pèches intérieurement. Trop honteux pour parler à ton pasteur ou ton dirigeant de jeunes. Trop honteux même pour parler à Dieu. Alors Satan peut faire ce qu’il veut de toi. Il a tout pouvoir sur toi.

A cause du péché, ce que tu n’avais jamais pu envisager de faire avant, te semble maintenant normal. Ta conscience commence à mourir, et comme elle meurt, ce qui te semblait répugnant et laid auparavant, devient maintenant naturel ; tu ne vois pas quel mal il peut y avoir à t’intéresser un peu à la pornographie, à te permettre de jouer avec tes fantasmes. Tu commences à penser qu’il n’y a pas de raison de ne pas aller encore plus loin dans le péché.

Et si tu pèches en cachette, tu ne parviens jamais à la paix ou au repos. Cela détruit ton âme. L’anxiété qui résulte d’un peu d’impureté est immense. La peur que les autres le découvrent. La honte, si c’est déjà fait. Tu cèdes sciemment sur ce point et tu perds partout ailleurs. Tu deviens triste, amer, en colère, et tout ce qui s’ensuit.

Ce que tu as semé dans la chair doit être récolté et ce n’est pas une récolte agréable. Si tu te remplis avec de l’impureté dans ta jeunesse, tu ne peux pas en sortir en un clin d’œil – même si tu peux recevoir immédiatement le pardon pour tes péchés. Avant que tu sois complètement libre, des années passeront pendant lesquelles tu devras récolter ce que tu as semé.

Si tu cèdes à tes convoitises et que tu les laisses avoir l’emprise sur toi, tu détruis ton âme. Cela peut détruire ta capacité de former et de maintenir une relation pleine de sens et durable, ou de rester fidèle à ton conjoint – à la fois en pensées et en actes. Il faudra mener un grand combat pour purifier tes pensées des images mentales que tu as accumulées de sorte qu’elles ne te tourmentent plus.

Satan a le pouvoir sur toi seulement lorsque tu commets le péché consciemment.

Mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Oui, tu devras récolter les conséquences de chaque péché que tu as commis, mais c’est précisément une raison de plus d’arrêter de pécher maintenant. Satan a le pouvoir sur toi seulement lorsque tu commets le péché consciemment.

A partir de l’instant où tu décides de mener un combat contre tes convoitises, Jésus est à tes côtés avec la force nécessaire pour vaincre.

Tu peux commencer un combat à l’instant même, et être appelé frère de Jésus. Tu n’es pas obligé de vivre dans la honte à cause des actes que tu commets en cachette.  Maintenant tu vis dans la lumière – dès que tu auras commencé ce combat. Et même si tu tombes encore, tu te repens de tout ton cœur, si bien que tu es dans la lumière et sur le chemin de la victoire.

« Fuis les passions de la jeunesse », est-il écrit dans 2 Timothée 2, 22. Les tentations sexuelles sont l’une des armes les plus destructrices de Satan. Il a détruit de nombreuses vies grâce à cette arme, et si tu n’es pas entièrement radical, ta vie peut aussi être rapidement détruite. Mais Dieu est prêt et il attend pour te donner la force et l’aide du Ciel si tu décides d’être libre.

Aussi longtemps que tu as un désir ardent d’en finir avec le péché, ce n’est pas seulement possible, c’est garanti. Dieu ne peut pas faire autrement que de t’aider.