Marie : petite à ses propres yeux, et pourtant Dieu l’a vue

Marie : petite à ses propres yeux, et pourtant Dieu l’a vue

Ecrit par: Janne Epland | Publié: vendredi 22 mai 2015

Marie était une jeune femme très spéciale. Elle a été choisie pour donner naissance à Jésus Christ, le fils unique de Dieu. Ce ne pouvait donc pas être n’importe qui. Qui était donc la vierge Marie ?

Marie n’avait pas une haute opinion d’elle-même, mais elle croyait fermement à la manière dont Dieu dirigeait sa vie, même dans les choses les plus invraisemblables. Nous pouvons vraiment tirer un enseignement de l’humilité de Marie.

Une femme ordinaire venant de Nazareth

Cette jeune fille juive menait une vie très ordinaire à Nazareth, une petite ville de la Galilée. Mais un jour, un ange est venu et lui a dit : « Marie, ne crains point; car tu as trouvé grâce devant Dieu. » (Luc 1, 30). Elle avait été élue parmi toutes les femmes du monde pour donner naissance au fils de Dieu. Elle devait l’appeler Jésus. L’ange lui a expliqué que le Saint-Esprit viendrait sur elle, et qu’elle enfanterait ainsi Jésus-Christ, le fils de Dieu lui-même.

Aussi invraisemblable que cela puisse être selon le raisonnement humain, Marie a répondu avec assurance : « Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole ! » (Luc 1, 38) Sa foi et sa confiance en Dieu étaient totales !

« Qu’il me soit fait selon ta parole ! »

Nous nous retrouvons tous dans des situations qui interpellent notre foi. On est peut-être confronté à une affaire dans laquelle il serait normal de se faire des soucis, de s’inquiéter. La question se pose alors : est-ce que je crois en la direction parfaite de Dieu, est-ce que je lâche toutes mes inquiétudes, et est-ce que je m’attache fermement à la parole qui dit : « Ne vous souciez de rien ! » (Philippiens 4, 6) Dans ce cas, nous pouvons répondre, nous-aussi, à notre époque : « Je suis le serviteur du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole ! Prends soin de moi selon ta promesse. Je dépose tous mes soucis sur toi, et je fais le choix de croire. »

Il y a tant d’autres manières dont nous pouvons manifester notre foi dans une journée tout à fait ordinaire. Quand Dieu nous pousse à donner quelque chose, même si nous disposons peut-être de peu de choses, nous pouvons choisir de croire ce qui est écrit en Luc 6, 38 : « Donnez, et il vous sera donné ! » Quand nous avons par exemple envie d’améliorer notre confort personnel, et que Dieu éveille en nous le désir d’aider une autre famille qui est dans le besoin, nous pouvons nous attacher à la parole qui dit : «  L'âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé. » (Proverbes 11, 25).

Qu’est-ce qui se passe alors, si nous choisissons de croire en la Parole de Dieu et à ce qu’il produit dans notre cœur ? Nous expérimentons alors que Dieu est vrai ! Il est fidèle à sa parole, exactement comme avec Marie qui est tombée enceinte comme le lui avait annoncé l’ange.

Marie a élevé Dieu, elle ne s’est pas élevée elle-même

Le cœur de Marie était humble et bon. Elle croyait fermement au plan de Dieu, mais gardait une opinion modeste d’elle-même. Quand l’ange l’a quittée, elle s’est mise à louer Dieu qui l’avait vue dans sa bassesse et qui lui avait confié une telle tâche. (Luc 1, 46)

« Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint ! »  (Luc 1, 46-50)

L’histoire de Marie nous enseigne que ceux qui sont petits et pauvres à leurs propres yeux sont précieux devant Dieu, et Dieu prend soin d’eux. Il recherche seulement ceux qui ont la foi ! Marie n’était ni une reine, ni une femme distinguée, et pourtant Dieu l’a choisie. Elle avait montré dans sa vie que Dieu était tout pour elle, et qu’elle-même n’était rien. Dieu peut se servir de telles personnes. Il a vu l’attitude humble de Marie, et elle est devenue la mère de Jésus. Elle avait la bonne disposition de cœur.

Une foi qui peut devenir la nôtre

Il est dit au sujet de la vierge Marie : « Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement. » (Luc 1, 45)

Ce verset peut aussi s’appliquer à nous. Tu peux y insérer ton propre nom ! Cela peut devenir vrai pour toi ! Pour cela, nous sommes mis à l’épreuve pour voir si nous obéissons à la voix de Dieu dans notre vie de tous les jours. C’est là qu’est posé le fondement de notre foi. Croyons donc en Dieu, et seulement en lui ! Humilions-nous devant lui, mettons de côté notre forte volonté propre, nos opinions et notre raisonnement ! Alors Dieu pourra se servir de nous !