Moïse : L'homme avant les miracles

Moïse : L'homme avant les miracles

Ecrit par: Bessie Wong | Publié: mardi 6 septembre 2016

Beaucoup connaissent l'histoire de Moïse lorsqu'il a conduit les Israélites hors d’Égypte, mais ceux qui ont réfléchi à sa vie avant l'Exode sont peut-être peu nombreux. Tout comme lui, nous pouvons chercher à être un instrument utile pour Dieu, sans penser à ce qui doit se passer dans notre vie pour que cela puisse arriver.

Moïse a grandi comme prince parmi les Égyptiens, mais il a toujours aimé son peuple, les Hébreux. Il désirait faire quelque chose pour eux. Dieu a vu que Moïse pouvait être un instrument utile, mais avant cela, il fallait que sa propre force et sagesse soient brisées. Il était vital que ce soit la volonté de Dieu qui soit faite et que Dieu soit glorifié, et non Moïse.

Comprendre la valeur de l'humanité

Moïse fut obligé de s'enfuir d’Égypte lorsqu'il avait 40 ans. Après cela, durant presque 40 années, Moïse qui avait été un prince dans l'une des civilisations les plus avancées de son temps, fut un berger dans une contrée lointaine. Toute la force, le pouvoir, l'honneur et les connaissances qu'il avait acquis en tant que prince d’Égypte avaient perdu toute valeur (Actes 7, 20-35).

Il comprit finalement qui il était vraiment. Le psaume 90 est une prière de Moïse qui reflète cela : « (...) comme une herbe qui se change. Elle [l'humanité] fleurit le matin, et elle passe. On la coupe le soir, et elle sèche » (Psaumes 90, 5-6). C’est la révélation qu’il avait reçue sur ce qu'étaient la valeur de l'humanité et les connaissances humaines en dehors de la direction et de la sagesse de Dieu.

Toute la force, le pouvoir, l'honneur et les connaissances qu'il avait acquis en tant que prince d’Égypte avaient perdu toute valeur.

Il comprit aussi la nature de Dieu et sa toute puissance : « Seigneur, tu as été pour nous un refuge, de génération en génération. Avant que les montagnes fussent nées, et que tu eusses créé la terre et le monde, d'éternité en éternité tu es Dieu. » (Psaumes 90, 1-2)

Jour après jour, Dieu grava cette vérité dans le cœur de Moïse, et le résultat fut phénoménal. Pendant le reste de sa vie, bien qu’il ait réalisé des miracles avec la force de Dieu, il ne devint jamais grand à ses propres yeux. Moïse commença à rechercher ce qui est le plus précieux sur terre : « Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse ! » (Psaumes 90, 12).

Une relation inébranlable avec Dieu

Seul avec Dieu, Moïse apprit. Il apprit à surveiller le troupeau de moutons qui lui était confié. Il les guida, les supporta et rechercha ce qui était le meilleur pour eux. Il suivait ce que Dieu lui disait dans son cœur, et protégeait les moutons des chemins périlleux et des bêtes dangereuses. Bien qu'il ne l’ait pas su à l'époque, cela le préparait au jour où il guiderait non plus des moutons, mais toutes les tribus du peuple hébreu.

De la même manière que David lorsqu'il était berger, il apprit : « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien ! ».

C'est pendant cette période que Moïse établit une relation inébranlable avec Dieu, et il apprit à placer sa confiance en lui, sans douter. De la même manière que David lorsqu'il était berger, il apprit : « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien ! » (Psaumes 23, 1).

Finalement, le jour arriva où Dieu vit que Moïse était prêt à effectuer la mission qu'il lui avait destinée. Sa propre force avait été brisée au fil des années, et il était devenu l'homme le plus humble et le plus doux sur cette terre (Nombres 12, 3). Il était maintenant plus sage et plus puissant que toute autre personne vivant sur terre, parce qu'il était devenu un serviteur, un représentant de Dieu.

A partir de là, Dieu a pu commencer à indiquer directement à Moïse quelle était sa volonté. C'est à ce moment-là qu'a commencé l'histoire qui est considérée comme l'une des plus épiques dans l'histoire de l'humanité, l'Exode du peuple hébreu hors d’Égypte. C'est parce qu'il était fortement lié à Dieu qu'il a tendu sa main vers la mer rouge, sur l’ordre de Dieu. La mer s'est alors ouverte en deux, permettant au peuple d’Israël de traverser sain et sauf et d’échapper à l'armée égyptienne qui était à ses trousses.

Dieu a besoin d'ouvriers

Il y a aussi une détresse énorme, autour de nous, dans le monde d’aujourd’hui. Beaucoup de gens sont liés à leurs propres péchés, et ils ne savent pas comment s'en affranchir. Dieu a besoin de personnes qui sont disposées à suivre la même formation que Moïse, pour qu'ils puissent devenir des bergers et des exemples, en menant d'autres personnes à la liberté qui est en Jésus Christ.

Dieu a besoin de personnes qui peuvent être des bergers et des exemples.

Dieu a besoin de personnes qui peuvent être des bergers et des exemples.

« Afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre » (Timothée 3, 17).