Des nouveaux temps ont commencé lorsque Jésus est sorti de sa tombe
Des nouveaux temps ont commencé lorsque Jésus est sorti de sa tombe

Pâques : Des temps nouveaux ont commencé

Ecrit par: Jan-Hein Staal | Publié: dimanche 20 avril 2014

On peut penser à beaucoup de choses quand on pense à Pâques. Les vacances de Pâques au soleil, la neige et le ski, les oeufs de Pâques. Le repas de Pâques mais ... espérons que toi et moi, nous comprenons la vraie signification de Pâques.

Pâques : Quelqu'un est mort pour nous pour nous réconciler avec Dieu 
 

A peine mourrait-on pour un juste, écrit Paul dans sa lettre aux Romains. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs. Ro.5, 7-8
Et cet amour consiste, écrit l'apotre Jean, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 1 Jn. 4, 10.

Pâques : Quelqu'un est sorti de sa tombe

Pourquoi la mort n'a-t-elle pas pu retenir Jésus-Christ ? Il va de soi que tout est en rapport avec la vie qu'Il a vécu ici sur terre. Jésus est né comme un homme et il eut un corps exactement comme nous. Par conséquent il a dû souffir dans les tentations de sorte à ne jamais faire sa propre volonté, mais la volonté de Son Père dans les cieux. Que Dieu l'ait ressuscité le troisième jour était la preuve qu'Il n'avait jamais péché. Ce jour était un jour de victoire - le jour qui a marqué la fin d'une longue nuit où le péché et le désespoir ont régné sur l'humanité. Un jour de victoire sur la mort et le royaume des morts.

Pâques : Des temps nouveaux ont commencé pour tous ceux qui acceptent Jésus comme Seigneur dans leur vie

Moïse et les prophètes avaient prédit depuis longtemps que le Christ souffrirait, et que, ressuscité le premier d'entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux nations. Actes 26, 23.

Jésus est maintenant notre souverain Sacrificateur dans le ciel, et il peut compatit à nos faiblesses ; c'est un souverain Sacrificateur qui intercède pour nous. C'est pourquoi nous pouvons maintenant, tout comme Lui, souffrir dans les tentations et ne pas céder au péché. Ainsi, la nuit du péché et du désespoir peut aussi prendre fin dans nos vies. (lire Hébreux 2, 5-18 !)

Pâques : Christ nous a tant aimé ... 

Il faut que nous comprenions ces choses ! Dieu nous a tellement aimés, qu'il n'a même pas épargné son fils unique, et qu'il nous l'a livré (Jn. 3, 16). Voyez combien Jésus-Christ nous a aimés ! Si nous comprenons ces choses, nous éprouvons un désir ardent de répondre à notre tour à l'amour de notre Père et à celui de Jésus par un amour brûlant. Répondons au sacrifice de Jésus et à sa foi en faisant uniquement Sa volonté et en vivant à Son honneur chaque jour de notre vie.