Plus que la loi

Plus que la loi

Ecrit par: Joop Neinders | Emplacement: Usselo, Pays-Bas | Publié: mardi 13 mars 2012

 

Nous pouvons servir Dieu de nombreuses manières. En tant qu’hommes, nous aimons nous sentir rassurés et en sécurité. Nous aimons avoir le sentiment que ce que nous faisons est juste. Par sa Parole, Dieu nous a donné des règles ou des lois, avec la promesse que celui qui les garde vivra. Ces lois donnent un bon résultat, et elles peuvent facilement nous donner un sentiment de sécurité et nous tranquilliser.

"J'ai observé toutes ces choses, que me manque-t-il encore ?" (Matthieu 19,20)

La vie du jeune homme riche dans Mt. 19, 16-26 illustre bien cela. Il avait observé toutes les lois, et il avait obtenu une bonne vie. Personne ne pouvait lui reprocher quoi que ce soit. Il observait les commandements, et extérieurement tout était en ordre. Cela, tout le monde peut le voir, et les gens ont vite fait de dire que nous faisons bien les choses. Si on regarde autour de soi, on voit d’autres personnes et d’autres chrétiens bien pires, et cela ne fait que renforcer le sentiment de satisfaction qu’on éprouve déjà. Dans cette satisfaction, on n’est pas un disciple de Jésus, car Il dit que nous devons haïr jusqu’à notre propre vie (notre propre volonté) pour pouvoir être ses disciples.

Il y avait quelque chose de plus

Mais ce jeune homme riche avait malgré tout quelque chose de spécial. Lorsqu’il vit et entendit Jésus, il sentit qu’il y avait quelque chose de plus. De nombreux « bons chrétiens » ne s’en rendent même plus compte. Leurs bonnes actions et leur zèle pour Dieu les aveuglent, si bien qu’ils ne remarquent même plus que Jésus a quelque chose de plus à leur dire. Ils gardent tous les commandements, et extérieurement ils sont très zélés pour Dieu. Ils évangélisent, ils organisent des études bibliques, ils travaillent avec les jeunes et font beaucoup d’autres bonnes œuvres. Mais cela n’est-il pas important ?

Si, mais au milieu de toutes ces bonnes choses, Jésus veut nous dire quelque chose. Mais est-ce si simple, ce que Jésus a à nous dire ? Non, car Jésus veut nous montrer ce qui n’est pas encore parfait, Il veut nous montrer le péché dont nous n’avons pas encore conscience. Il a montré au jeune homme riche qu’il était attaché à l’argent. La loi n’était pas capable de le lui montrer, parce que la loi lui disait de payer la dîme, ce qu’il s’était fidèlement appliqué à faire. Malheureusement, le jeune homme s’en est allé tout triste.

Es-tu prêt ?

Qui d’entre nous est prêt à aller plus loin que le jeune homme riche, lorsque Jésus nous parle ? Qui d’entre nous est prêt à laisser Jésus mettre en lumière le péché qui habite dans notre nature humaine ? Qui aime la vérité à un point tel qu’il veut volontiers suivre les paroles de Jésus, même si cela lui coûte tout ? Ceux qui acceptent la lumière parviennent à une croissance en Christ. De telles personnes ne sont pas sous la loi, parce qu’elles sont conduites par l’Esprit. Elles sont de vrais disciples de Jésus, parce qu’elles haïssent jusqu’à leur propre vie (Lu. 14, 26). Leur être intérieur est transformé parce qu’elles sont renouvelés jour après jour, comme Paul le dit dans 2 Co. 4, 16 : « C’est pourquoi, nous ne perdons pas courage, car même lorsque notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. »