Pourquoi Jésus a-t-il dû venir sur terre ?

Pourquoi Jésus a-t-il dû venir sur terre ?

Ecrit par: Heather Crawford | Publié: lundi 5 mai 2014

Quelqu’un devait venir sur terre et vaincre Satan. Quelqu’un devait vivre toute sa vie sans commettre de péché. Jésus s’est porté volontaire.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. »

Jean 3, 16. C’est un verset que j’ai entendu tellement de fois. Mais qu’est-ce que cela signifie en réalité ?

« Dieu a tant aimé le monde... » Il est logique que Dieu ait aimé le monde puisque c’est lui qui l’a créé. Et sachant qu’il a créé l’homme à sa propre image, il est compréhensible qu’il nous aime également. Mais pourquoi a-t-il dû donner son propre Fils ? Pourquoi Jésus a-t-il dû venir sur terre ?

Satan gagnait du pouvoir sur l’humanité

Je pense que la réponse se trouve dans les premières lignes de la Genèse. Nous lisons comment Dieu a créé un paradis parfait et comment Satan est parvenu à séduire Adam et Eve. Avec la chute, la terre n’était plus parfaite et à cause du péché, les hommes n’étaient plus en mesure d’être irréprochables. Satan avait désormais le pouvoir sur l’humanité.

Puisque le salaire du péché est la mort, Satan qui avait le pouvoir de la mort, avait les pécheurs à sa merci.

Sachant qu’ils ne pouvaient plus servir Dieu complètement, Dieu leur a donné la loi, les commandements, pour les aider à vivre une bonne vie extérieure. Mais année après année, ils devaient faire des sacrifices à Dieu pour expier leurs péchés, car ils n’étaient pas capables de vaincre le péché qui habitait à l’intérieur, dans leur nature humaine. Le péché a créé une division entre Dieu et les hommes, et puisque le salaire du péché est la mort, Satan qui avait le pouvoir de la mort, avait les pécheurs à sa merci.

Jésus n’a jamais péché, et Satan a perdu son pouvoir

Avec son Père, Jésus regardait la terre d’en haut et il a vu l’humanité se débattre dans le péché. Jésus souhaitait également partager ce qu’il avait au ciel avec les créatures qui avaient été créées à l’image de Dieu. Mais comment pouvait-il y parvenir avec ce gouffre qui séparait la terre du ciel ?

Il n’y avait qu’une seule réponse. Quelqu’un devait venir sur terre et vaincre Satan. Jésus s’est porté volontaire.

Il n’y avait qu’une seule réponse. Quelqu’un devait venir sur terre et vaincre Satan. Quelqu’un devait vivre toute sa vie sans commettre de péché, afin de tracer un chemin au travers de la chair humaine, un chemin qui mène de la terre au ciel. Jésus s’est porté volontaire.

Il a pris la forme d’un homme, ce qui inclut une nature avec des tendances pécheresses, et avec la force du Saint-Esprit, il a vécu une vie de victoire complète ! Lorsqu’il est mort sur la croix, Satan a perdu son pouvoir sur l’humanité car Jésus n’avait jamais péché !

Si je me charge de ma croix chaque jour comme Jésus l’a fait, Satan n’aura plus aucun contrôle sur moi.

« Il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » Hébreux 4, 15. Cela signifie que dans sa chair, il a affronté chaque tentation et en se chargeant de sa croix chaque jour, il a tout vaincu, et il a frayé un chemin au travers de la chair humaine. Et en agissant ainsi, il a laissé des traces pour que nous puissions nous aussi suivre le même chemin !

Lorsque Jésus était sur la croix et qu’il mourut, Satan pensait qu’il s’était finalement montré plus malin que Dieu. Mais il se trompait totalement ! Lorsque Jésus s’est présenté devant la porte du royaume des morts, Satan n’avait absolument rien à lui reprocher puisque Jésus avait vécu une vie parfaite. Ainsi, Jésus lui-même est devenu le nouveau propriétaire des clés du royaume des morts. Jésus a finalement créé un pont au-dessus du gouffre qui sépare Dieu des hommes.

Une vie éternelle pour ceux qui vainquent

Lorsque je repense à la seconde partie de Jean 3, 16, où il est dit : « afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. » cela me donne beaucoup d’espérance. Je crois que Jésus est venu et qu’il a frayé un chemin que je peux aussi suivre. Un chemin qui mène directement au travers de ma chair et au-dessus de ce néant qui me sépare de Dieu. Cela signifie que grâce au sacrifice de Jésus, je n’ai plus besoin d’être esclave du péché, et si je me charge de ma croix chaque jour comme Jésus l’a fait, Satan n’aura plus de contrôle sur moi.

Avec l’aide de Dieu, je peux recevoir la force pour vaincre le péché qui est dans ma chair et lorsque je résiste à Satan et que je mets le péché à mort, quelque chose de divin et de céleste peut se manifester dans ma vie quotidienne. Lorsque je fais cela, je marche sur le chemin que Jésus a frayé, un chemin qui mène directement au royaume des cieux. Je partagerai l’éternité avec lui !