Pourquoi les réveils chrétiens stagnent-ils ?

Pourquoi les réveils chrétiens stagnent-ils ?

Ecrit par: Nellie Owens | Publié: lundi 7 mars 2016

Priez pour un réveil ! Nous avons besoin d’un réveil ! Il est assez courant d’entendre de telles expressions dans les assemblées chrétiennes. Nombreux sont ceux qui sentent le besoin de revivifier leur foi et que le Saint Esprit fasse une œuvre immense en eux.

Il n’y a aucun doute que les renouveaux ou les réveils spirituels sont extrêmement importants pour les chrétiens. Ils sont provoqués par Dieu lui-même afin que nous tournions notre cœur et notre esprit vers lui. Les réveils apportent la vie et la vitalité. Le Saint-Esprit est très actif au cours d’un réveil, et lorsqu’il est pris au sérieux, un réveil peut produire beaucoup de résultats.

Des réveils qui perdent leur force

Cependant, nous voyons sans cesse que la plupart des réveils religieux stagnent. Ils commencent avec puissance mais après quelque temps, ils périclitent, les effets ne sont plus visibles, et un autre réveil est nécessaire.

Si les réveils sont provoqués par Dieu, pourquoi stagnent-ils ?

On peut se faire une idée plus précise de cela lorsqu’on s’intéresse à un des plus grands réveils religieux qui ait eu lieu dans l’histoire, qu’on appelle communément « Le Grand Réveil ». Ce réveil parcourut l’Europe et l’Amérique britannique protestantes au cours du 18e siècle, entraînant des milliers de personnes à rechercher une relation personnelle avec Dieu. Le mouvement entier dura environ vingt ans avant de s’éteindre. Il fut suivi d’un autre renouveau. « Le Deuxième Grand Réveil » au cours du 19e siècle. Et il y en eut encore un autre à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, que certains historiens considèrent comme un « Troisième Grand Réveil. »

Mais pourquoi en est-il ainsi ? Si les réveils sont provoqués par Dieu, pourquoi stagnent-ils ?

Est-ce que tu marches dans l’Esprit ?

L’un des faits les plus notables concernant un réveil chrétien est certainement la présence du Saint-Esprit. Au cours d’un vrai réveil spirituel, le Saint-Esprit parle puissamment, il travaille pour nous pousser à l’action dans notre vie chrétienne. L’œuvre du Saint-Esprit au cours d’un réveil est habituellement si puissante que les hommes sont profondément touchés, tant spirituellement qu’émotionnellement.

Marcher par l’Esprit signifie que nous sommes obéissants à la Parole et à la volonté de Dieu dans notre vie.

Malheureusement, il peut y avoir un grand danger à une période comme celle-là, si nous nous laissons aller à nous complaire dans nos propres sentiments et émotions sans tenir compte de ce que l’Esprit annonce vraiment. Paul écrit : « Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit. » Galates 5, 24-25. Il ne suffit pas de « vivre par l’Esprit », en nous complaisant dans des sentiments agréables et dans l’atmosphère qui accompagnent souvent un réveil. Nous devons également être obéissants à ce que l’Esprit produit dans notre cœur, principalement (comme la Bible le dit) concernant le fait de crucifier notre chair avec ses passions et ses désirs.

Cela signifie que nous nous renions nous-mêmes, ou renonçons à notre propre volonté, nos propres convoitises et désirs, afin que la volonté de Dieu soit accomplie dans notre vie. Nous décidons consciemment de faire la volonté de Dieu dans chaque circonstance, même si cela signifie que les choses ne se passent pas nécessairement comme nous le souhaitons. Marcher par l’Esprit signifie que nous sommes obéissants à la Parole et à la volonté de Dieu dans notre vie.

Les trois témoins

En 1 Jean 5, 7-8 il est écrit : « Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. » Si nous vivons une vie de chrétien en vérité, nous devrions avoir l’Esprit, l’eau et le sang comme témoins. Ils devraient témoigner de la vie que nous vivons.

Comment pouvons-nous attendre de l’Esprit de Dieu qu’il continue à travailler avec force en nous, si nous ne lui sommes pas obéissants ?

L’Esprit est le Saint-Esprit qui se manifeste puissamment dans notre vie et qui nous pousse vers la perfection. (Jean 16, 14-16) Lorsque nous marchons dans l’Esprit et que nous obéissons à ses injonctions, il témoigne que notre vie est pure et droite, ce qui nous donne une autorité spirituelle. L’eau représente la purification qui a eu lieu en nous, par le fait que le pardon de Dieu a enlevé l’impureté. (1 Jean 1, 9) Et le sang représente le sacrifice qui a lieu dans notre propre vie, qui témoigne du fait que nous souffrons aussi avec Christ et que nous renonçons à notre propre volonté chaque jour. (2 Corinthiens 4, 10-11)

De nombreuses personnes parviennent au témoignage de l’eau, mais ne parviennent jamais au témoignage de l’Esprit et du sang. Il est absolument vital que nous parvenions au témoignage du sang dans notre vie, que nous vivions dans l’obéissance envers Dieu et sa Parole. Sans l’attestation ou le témoignage du sang dans notre vie, sans sacrifice et obéissance personnels, le réveil s’éteint rapidement. Et, sans obéissance à l’Esprit, nous ne pourrons jamais parvenir au témoignage de l’Esprit. Il devra se retirer de notre vie, et cela fera stagner le réveil. Comment pouvons-nous attendre de l’Esprit de Dieu qu’il continue à travailler avec force en nous, si nous ne lui sommes pas obéissants ?

Un réveil personnel

L’intention de Dieu n’est pas que le réveil chrétien stagne. En fait, il souhaite que nous expérimentions un réveil personnel chaque jour dans notre homme intérieur. « C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. » 2 Corinthiens 4, 16.

Si nous sommes obéissants à la Parole et à l’Esprit de Dieu dans notre vie quotidienne, il est évident que le réveil ne stagnera jamais dans notre vie.

Le réveil se maintient en marchant par l’Esprit, en étant obéissant à la Parole de Dieu et en luttant « jusqu’au sang » dans notre combat contre notre propre volonté ou le péché qui habite en nous. (Hébreux 12, 4) Si nous sommes obéissants à la Parole et à l’Esprit de Dieu dans notre vie quotidienne, il est évident que le réveil ne stagnera jamais dans notre vie.

Cela ne signifie pas que nous aurons toujours tous les sentiments et les expériences dont on sait qu’ils accompagnent un réveil extérieur. Mais cela signifie que nous pouvons être éveillés pour faire la volonté de Dieu chaque jour. Au lieu de devenir « lents à comprendre » ce que dit l’Esprit, nous pouvons être poussés à l’action chaque jour, fortifiés pour accomplir la bonne et parfaite volonté de Dieu.