Quel est le résultat du salut ?

Quel est le résultat du salut ?

Publié: mercredi 6 juillet 2016

L’apôtre Paul nous dit qu’il faut que nous « travaillions à [notre] salut avec crainte et tremblement ». Philippiens 2, 12. Mais qu’est-ce que cela produit ? Connais-tu réellement les résultats magnifiques de la sanctification ?

Paul dit qu’il y a différentes parties ou étapes dans le salut : « Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. » Romains 5, 10. Le salut commence par l’incroyable cadeau que Jésus nous a fait lorsqu’il est mort en sacrifice à cause de nous, à savoir le pardon des péchés. L’expiation de nos péchés nous permet d’être réconciliés avec Dieu.

Après nous être réconciliés avec Dieu à travers la mort de Dieu, nous entrons dans un processus de sanctification à travers la vie de Jésus, et c'est à cette sanctification que nous devons travailler en tant que disciples de Jésus. C'est là un processus où nous avons de plus en plus part à la vie de Jésus en renonçant aux désirs pécheurs qui habitent dans notre nature. Ce processus de salut est aussi appelé la sanctification. 

La gloire de la nature de Dieu

Pour que nous puissions recevoir sa vie et sa nature, Dieu doit nous faire passer par plusieurs chemins étonnants à travers toutes sortes de circonstances. Il nous courbe dans les souffrances et nous purifie dans la fournaise de l’adversité, et nous apprenons ainsi à connaître ses bonnes voies et sa volonté pour nous. Si nous restons sous sa direction bonne et parfaite dans toutes les situations que nous rencontrons, nous expérimentons, comme il est écrit, que les afflictions sont légères et passagères et qu’elles produisent pour nous un poids éternel de gloire. (2 Corinthiens 4, 17) Nous pouvons alors nous réjouir de la joie qui nous attend, comme Jésus le faisait, et louer Dieu pour tout ce qui nous arrive sur ce chemin qui mène à la gloire.

Ceux qui croient et qui obéissent à l’Evangile de Jésus recevront sa force et sa gloire dans leur vie.

Ceux qui croient et qui obéissent à l’Evangile de Jésus recevront sa force et sa gloire dans leur vie, et lorsque Jésus reviendra, il montrera à quel point ces saints sont glorieux et admirables. Il n’y a pas d’autre gloire dans nos vies que celle de la parole de Dieu que nous croyons et à laquelle nous obéissons. Mais c’est une vraie gloire : une gloire éclatante et éternelle.

La perfection

Le résultat du salut que nous obtenons au-travers des diverses épreuves est aussi que nous devenons parfaits et accomplis, sans faillir en rien. (Jacques 1, 4) Quel aboutissement merveilleux pour notre vie sur terre !
Nous pouvons dire que nous sommes devenus parfaits et accomplis lorsque nous avons été éprouvés et que nous avons eu la victoire sur certains domaines dans nos circonstances – c’est-à-dire lorsque nous avons trouvé la volonté de Dieu et que nous l’avons accomplie. Cependant, dans d’autres domaines, dans lesquels nous n’avons pas été éprouvés, nous n’avons pas encore appris à connaître la volonté de Dieu en vérité : nous ne sommes donc pas accomplis dans ces domaines. Une nouvelle épreuve nous amène plus loin sur le chemin de l’accomplissement. Notre capacité augmente après que nous avons été mis à l’épreuve. C’est pourquoi, nous devons considérer les épreuves comme un sujet de joie complète lorsqu’elles arrivent !

Il est écrit que Jésus veut « faire paraître devant lui lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. » (Ephésiens 5, 27) Quel résultat glorieux ! Tu peux devenir parfait, sans tache, ni ride, si tu te laisses former par les souffrances dans les multiples épreuves de ta vie, de la même manière que l’auteur de notre salut s’est laissé former. Quel jour glorieux ce sera lorsque Jésus reviendra chercher l’Eglise – ceux d’entre nous qui étaient des âmes perdues mais qui ont accepté d’être sauvées, et auxquels Jésus a donné la victoire et qu’il a sanctifiés ! L’épouse de Jésus sera un troupeau qu’il aura pu amener à sa propre vie de gloire et de perfection au beau milieu des ténèbres et de la méchanceté de ce monde. L’épouse louera Dieu pour toute l’éternité avec reconnaissance pour ce résultat magnifique et béni.

L’épouse de Jésus sera un troupeau qu’il aura pu amener à sa propre vie de gloire et de perfection au beau milieu des ténèbres et de la méchanceté de ce monde.

Un siège dans les lieux célestes

« Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. » Ephésiens 2, 6-7.

Comme résultat du salut et de l’obéissance à la parole de Dieu, nous recevons de nombreuses promesses. La parole de Dieu promet notamment que nous serons assis avec Jésus sur son trône, tout comme lui s’est assis avec son père sur son trône. (Apocalypse 3, 21 ; Hébreux 2, 5)

Dans cette position élevée avec Christ, nous n’avons aucune raison de nous inquiéter pour l’avenir. Il est assuré pour l’éternité et entouré de sa bonté et sa sollicitude infinies dans toutes les circonstances de la vie. « Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’éternel jusqu’à la fin de mes jours. » Psaumes 23, 6. Voilà ce que sera notre avenir si nous laissons Dieu nous sauver et nous sanctifier pendant notre temps ici-bas sur terre.

Il est tout à fait vrai que Christ reviendra un jour au milieu d’une flamme de jeu, pour punir tous ceux qui n’obéissent pas à son Evangile. Mais il est tout aussi vrai que ceux qui auront obéi seront glorifiés et honorés pour toute l’éternité. Puissions-nous en faire partie. (2 Thessaloniciens 1, 6-10)

Extraits de la brochure « La nouvelle alliance et le mystère de l’iniquité » écrit par Sigurd Bratlie (Trésors Cachés, Juin 1952), et des articles suivants publiés dans la brochure de BCC « Trésors Cachés » : « Parfait et accompli » (Sigurd Bratlie, février 1954), « Sur le chemin vers la gloire » (Aksel J. Smith, juin 1953), « Glorieux et admiré » (Aksel J.Smith, mai 1954).
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag