Questions courantes concernant les fréquentations chez les chrétiens

Questions courantes concernant les fréquentations chez les chrétiens

Publié: mercredi 26 août 2015

Voici quelques réponses aux questions fréquentes concernant les fréquentations chez les chrétiens.

« Se fréquenter » est une expression qui peut signifier beaucoup de choses pour un grand nombre de personnes. Mais dans cet article nous considérons le fait de « se fréquenter » comme étant le fait de passer du temps avec une personne du sexe opposé avec des intentions sentimentales.

Comme la fréquentation est un concept relativement nouveau, la Bible n’en parle pas directement. Mais le cœur de Dieu à ce sujet est très clair, et sa Parole le confirme.

« Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité; c'est que chacun de vous sache posséder son corps (trouver un conjoint ou une conjointe) dans la sainteté et l'honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu. » 1 Thessaloniciens  4, 3-5.

En lisant cela et d’autres versets dans la Bible, nous voyons que la pureté est primordiale pour Dieu. Bien que cela soit clair, nous pouvons nous poser beaucoup de questions quant à savoir comment trouver un conjoint ou une conjointe, tout en gardant notre cœur pur. Quel rôle jouent les fréquentations ?

Dans quel but un chrétien fréquente-t-il une autre personne ?

Il peut y avoir beaucoup de raisons pour lesquelles les gens se fréquentent. Mais la question qu’un disciple doit se poser est de savoir si ces raisons sont en accord avec les lois, le cœur et le but de Dieu.

Le mariage est un don de Dieu, qu’il accorde selon son bon plaisir et au moment propice.

La Bible nous dit clairement que le mariage, précédé par les fiançailles, est la seule relation « sentimentale » entre un homme et une femme qui est agréable à Dieu. Toute relation sans intention de mariage est dangereuse, stupide et orgueilleuse. C’est une transgression du commandement de Dieu qui nous dit de « fuir les passions de la jeunesse ». (2 Timothée 2, 22) Cela inclut le fait de fréquenter dans le but d’avoir un copain ou une copine, pour faire comme les autres, pour ne pas être seul, pour avoir une relation sexuelle, ou encore une relation durable et approfondie mais sans l’intention d’aboutir à un mariage.

Dieu montre le chemin aux disciples qui vivent une vie pure qui lui est entièrement agréable. Il est important que le mariage soit basé sur l’amour, et il faut qu’il y ait une bonne « alchimie » dans le couple. Le fait de tomber amoureux est quelque chose de naturel, mais l’amour ne doit pas être confondu avec les convoitises et la passion. Les sentiments peuvent être inconstants, et peuvent mentir. Fréquenter une personne est le moyen de t’assurer que ce que tu penses être la volonté de Dieu pour ta vie future l’est vraiment. C’est le temps avant lequel deux disciples s’engagent au mariage, et pendant lequel ils apprennent à se connaître mutuellement et déterminent si le mariage est d’actualité pour eux.

La prière et l’humilité sont nécessaires à une période comme celle-là. Tu dois demander à Dieu : « Est-ce quelqu’un pour moi ? » Nous devons être vigilants, garder nos pensées pures et ne pas faire des suppositions ou nous inventer des excuses. L’impureté n’est pas quelque chose que Dieu prend à la légère. (Éphésiens 5, 3)

Fréquenter une personne est le moyen de t’assurer que ce que tu penses être la volonté de Dieu pour ta vie future l’est vraiment.

En tant qu’êtres humains, nous n’avons pas de sens naturel pour les choses de Dieu, et nous pouvons nous tromper sur ce que nous pensons être la volonté de Dieu. Se fréquenter peut alors être un moyen de déterminer si la relation a lieu d’être.

Mais l’objectif de cette fréquentation ne doit pas être de rechercher un partenaire, même si ton intention est d’épouser la personne que tu trouveras pour finir. Il est écrit que « toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut » (Jacques 1, 17) et nous devons croire en la Parole de Dieu. Le mariage est un don de Dieu, qu’il accorde selon son bon plaisir et au moment propice. « L'Éternel sera toujours ton guide. » Esaïe 58, 11. Et ceci s’applique également au fait de trouver quelqu’un avec qui se marier.

Quand un chrétien peut-il commencer à fréquenter quelqu’un ?

Paul écrit à Timothée de « fuir les passions de la jeunesse ». (2 Timothée 2, 22) Jésus dit aussi en Matthieu 5, 28 « que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » Il est clair que notre temps de jeunesse est un temps dangereux en ce qui concerne la pureté, particulièrement la pureté sexuelle et notre vie émotionnelle. Même une pensée vagabonde peut conduire à pécher.

Comme Timothée, une jeune personne qui désire être un disciple de Christ doit fuir les passions de la jeunesse. Tu dois faire tout ce qui est en tout pouvoir pour ne pas tomber dans l’impureté. Cela inclut le flirt et toute autre relation sentimentale avec le sexe opposé.

Tu ne peux pas attendre du mariage qu’il fasse dans ta vie quelque chose de magique, qui n’était pas présent avant.

L’intention de Dieu est que tu utilises ton temps de jeunesse pour t’approcher de lui et que le fait de le servir soit ta seule préoccupation. Aucune écriture ne nous indique à quel âge nous devons nous marier. Mais il est écrit en Proverbes 24, 27 ce nous devons faire en tout premier lieu, avant même d’édifier notre foyer : « Soigne tes affaires au dehors, mets ton champ en état, puis tu bâtiras ta maison. »

C’est un énorme avantage d’avoir une fondation dans ta vie chrétienne et d’avoir un intérêt sincère pour les autres avant de t’engager dans un mariage qui durera toute ta vie. En vivant ta vie au service de Dieu tu expérimentes une purification et une sanctification, choses qui sont un fondement important pour édifier ta maison. Tu ne peux pas attendre du mariage qu’il fasse dans ta vie quelque chose de magique, qui n’était pas présent avant.

Si tu entres dans le mariage alors que tu as encore des combats avec les convoitises, l’addiction, l’insatisfaction quant à ta vie, tu ne peux pas t’attendre à ce que ces choses disparaissent après que tu te seras marié. C’est pourquoi il est tellement bénéfique avant d’entrer dans le mariage de mener un combat contre tout le péché et de faire en sorte que ces choses n’aient pas de pouvoir sur ta vie.

Nous avons aussi cette exhortation puissante en Cantique des cantiques 8, 4 : « Je vous en conjure, filles de Jérusalem, Ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, avant qu'elle le veuille. » L’entendement du disciple n’est pas de se demander constamment « quand est-ce que je vais me marier ? » mais plutôt de se concentrer entièrement sur la meilleure manière dont il peut servir Dieu. Tout ce qui concerne le mariage et la fréquentation est « en attente » jusqu’au jour où Dieu décide qu’il est temps.

Par-dessus tout, occupe-toi de faire la volonté de Dieu.

Il n’y a pas d’âge précis pour se marier, et peut être même que la volonté de Dieu est que tu attendes un peu avant de faire le grand pas. Mais c’est important de croire que la volonté de Dieu est parfaite et que tout ce qui advient concourt à ton bien. (Romains 8, 28)

La réponse à la question « Est-ce qu’il est convenable de fréquenter cette personne ? » n’appartient qu’à toi. Dieu parle à chacun individuellement et chacun doit trouver sa volonté en toutes choses. Mais par-dessus tout, occupe-toi de faire la volonté de Dieu. Occupe-toi de le servir, de donner, d’avoir une relation solide avec lui et il s’occupera du reste.

« Recherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6, 33.

A quel moment « sortir ensemble » devient dangereux ?

Bien que ce type de rencontre soit devenu une habitude dans la société de nos jours, c’est très souvent quelque chose qui n’est pas agréable aux yeux de Dieu.

Dieu nous exhorte à « fuir les passions de la jeunesse » (2 Timothée 2, 22) et à nous garder de toute impureté. Toutes les fréquentations qui d’une manière ou un autre nourrissent tes désirs au point que tu ne peux pas obéir à la Parole de Dieu ne plaisent certainement pas à Dieu. En allant à l’encontre de la Parole de Dieu qui nous exhorte à « fuir les passions  de la jeunesse » et à « garder notre cœur pur », tu peux très facilement détruire ta propre pureté ainsi que celle d’une autre personne.

« Que l'impudicité, qu'aucune espèce d'impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu'il convient à des saints. » Éphésiens 5, 3

« Sortir ensemble » nous expose souvent à être tentés aux convoitises sexuelles et Dieu ne voit pas d’un bon œil ceux qui essayent de s’approcher le plus près possible du péché. Les passions et les désirs peuvent être physiques mais cela peut aussi être dans notre esprit (Ephésiens 2, 3). Donc même s’il n’y a pas de relation sexuelle dans une relation amoureuse, cela ne signifie pas qu’elle est forcément pure aux yeux de Dieu. Une personne qui vit de manière à assouvir les désirs de la chair et de ses pensées ne connaît pas Christ.

« Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. » Hébreux 13, 4

Comment une relation superficielle, basée sur le flirt, pourrait-elle être considérée comme une aide pour un disciple ?

Après tout, même si tu considères que ta relation n’est pas « impure », elle peut toutefois être nuisible. Il est facile d’oublier Dieu lorsque tu es occupé à chercher un partenaire. Si tu es tellement préoccupé par l’envie de trouver quelqu’un, tu fréquentes des personnes, tu te demandes si c’est l’homme ou la femme « de ta vie », à un tel point que ta relation avec Dieu n’est plus la priorité, dans ce cas, cela n’est pas agréable à Dieu. Même si tu te gardes pur de toutes convoitises sexuelles.

Il est écrit que « tout est permis, mais tout n’est pas utile. » 1 Corinthiens 10, 23. Comment une relation superficielle, basée sur le flirt, pourrait-elle être considérée comme une aide pour un disciple ?

Comment les chrétiens peuvent-ils se fréquenter?

Bien sûr, il n’y a aucune « recette » qui dit comment deux personnes devraient se fréquenter. Mais la parole de Dieu nous donne des lignes directrices pour vivre d’après sa volonté en toutes choses. Se fréquenter peut être un premier pas naturel vers le mariage, et si deux disciples entiers de cœurs décident de passer du temps ensemble, qu’ils se fréquentent, cela se déroulera dans la pureté, dans le but d’apprendre à mieux se connaître. Se fréquenter, pour un chrétien, ne se fait pas dans un environnement malsain et impur, qui conduit les personnes au péché. L’Esprit parle à tous ceux qui ont une oreille attentive, et c’est la responsabilité de chacun de discerner ce qui est acceptable devant la face de Dieu.

Aussi longtemps que tout se fait selon la volonté de Dieu, tu peux entièrement être toi-même.

Lorsque deux chrétiens se fréquentent, il est important qu’ils découvrent si leurs buts spirituels sont les mêmes. Apprendre à connaître le cœur de l’autre, ce qui le motive, ce qu’il croit, ce qui est important à ses yeux et ce qu’il attend d’un partenaire dans le mariage, etc. Il est important qu’ils apprennent à se connaître de façon naturelle. Aussi longtemps que tout se fait selon la volonté de Dieu, tu peux entièrement être toi-même.

Ce genre de relation requiert un certain degré d’engagement personnel et une certaine compréhension des choses. La fréquentation ne correspond pas aux fiançailles, ni au mariage, et pourtant, le but de la fréquentation est de trouver s’il pourra être question de mariage entre les deux personnes concernées. Cela ne doit pas être pris à la légère. Les deux personnes concernées doivent toujours avoir à l’esprit la question suivante « Est-ce une personne avec qui je veux passer le reste de ma vie ? » et surtout « Est-ce que Dieu souhaite que je passe le reste de ma vie avec cette personne ? »

Est-ce que la fréquentation doit toujours se conclure par un mariage ?

En tant que chrétiens, nous savons que la seule relation sentimentale agréable à Dieu est le mariage. En se fréquentant, deux personnes peuvent apprendre à se connaître, voir si leurs sentiments sont réciproques et si ce grand pas est la bonne décision. Il n’y a rien qui dit combien de temps cette période doit durer. Ne te précipite pas. Ne fait traîner les choses en longueur. Cela peut aboutir à des fiançailles, ou à la conclusion que ce mariage n’est pas bon pour toi. Laisse Dieu te guider, comme dans toutes choses.