Une paix constante

Une paix constante

Ecrit par: Aksel J. Smith | Publié: vendredi 14 octobre 2016

« Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous ! » 2 Thessaloniciens 3, 16.

Imagine que tu puisses recevoir cette paix céleste dans ton cœur, une paix qui demeure toujours, quelles que soient les situations ou les circonstances que tu traverses !

Oui, c´est là la nouvelle vie naturelle que le Seigneur de paix veut nous donner. Tout le reste deviendra alors étrange et contre nature. Le royaume de Dieu consiste en justice, en paix et en joie dans le Saint-Esprit (Romains 14, 17). Il n’existe rien d’autre en dehors de cela qui soit en harmonie avec ce royaume béni.

Imagine que tu puisses recevoir cette paix céleste dans ton cœur, une paix qui demeure toujours, quelles que soient les situations ou les circonstances que tu traverses.

« Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu. » Matthieu 5, 9. Les autres se verront attribuer un autre nom. Le monde entier est rempli de tumultes, de trouble et d´anxiété. « Il n´y a point de paix pour les méchants, dit l´Eternel. » Esaïe 48, 22. Leur seigneur n´a aucune paix à leur donner, bien au contraire.

Le Seigneur de paix, Jésus Christ était toujours en paix. Il maîtrisait toutes les situations. Jésus était allongé à l´arrière du bateau et il dormait tandis que ses disciples étaient remplis de trouble et de crainte à cause de la tempête. Jésus leur dit : « Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n´avez-vous point de foi ? » Marc 4, 37-41. Jésus considérait le fait de craindre comme de l´incrédulité. Si nous avons une confiance d´enfant dans notre relation avec Christ parce que nous sommes conscients du fait qu´il nous connaît, qu´il nous voit, qu´il nous aime et qu´il fait en sorte que toutes choses concourent à notre bien, alors la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera notre cœur et nos pensées en Jésus Christ. (Philippiens 4, 7)

« Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, Et qui étend ses racines vers le courant ; il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient, Et son feuillage reste vert ; dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit. » Jérémie 17, 7-8. Oui, c’est ce qui arrive réellement à tous ceux qui se confient dans le Seigneur et dont l’espérance est placée dans le Seigneur. Ils sont précieux aux yeux du Seigneur et ils brillent comme des soleils radieux remplis de bonté dans ce monde obscur et froid.

La paix ne peut pas être séparée de la justice et du fait de garder les commandements.

Le Seigneur de la paix donne sa paix à ses amis. Ses amis sont ceux qui l´aiment et qui gardent ses commandements, quels qu’ils soient. (Jean 14, 21 ; Jean 15, 14) La paix ne peut pas être séparée de la justice et du fait de garder les commandements. C´est pourquoi il est écrit : « Oh ! Si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien-être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme les flots de la mer. » Esaïe 48, 18.
« II y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi… » Psaumes 119, 165. « A celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix, la paix parce qu´il se confie en toi. » Esaïe 26,3. Comme il est bon et rassurant d´avoir notre esprit ancré en Christ. Ainsi nous sommes toujours en paix. Jésus disait que nous ne devons pas nous inquiéter comme le font les païens. (Luc 12, 29)

« Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ? » Luc 12, 25-26. Nous ne pouvons rien faire qui contribue à la joie ou au bien de notre prochain si nous sommes nous-mêmes dans le trouble et l’anxiété. Cependant, avec une foi vivante, la vie devient riche et intéressante, et une grande joie et une grande paix en découlent, dans une espérance vivante.

Pour gagner une guerre, il est nécessaire qu’il y ait la paix au quartier général. Il faut qu´il en soit de même dans notre cœur si nous voulons mener à bien les guerres du Seigneur et obtenir la victoire. C´est pourquoi nous lisons : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. » Proverbes 4, 23.

La paix et la sanctification vont de pair.

Si nous souhaitons avoir une paix constante, nous devons renoncer à tout. Il est impossible de préserver la paix tant que nous avons des exigences et que nous recherchons l´honneur. Pour que la sanctification puisse commencer, il faut que nous nous consacrions entièrement au Dieu de paix dans notre esprit, notre âme et notre corps. Nous sommes ensuite séparés et circoncis dans notre cœur et notre esprit pour servir Christ, afin qu´il puisse accomplir son œuvre en nous.

La paix et la sanctification vont de pair. La paix sans la sanctification ne mène qu´à une paix morte et on se retrouve pour finir dans l´assemblée des morts.  « L'homme qui s'écarte du chemin de la sagesse reposera dans l'assemblée des morts. » Proverbes 21, 16. C’est là que la plupart des hommes se trouvent de nos jours. Les prédicateurs placent les membres de l’église « sous le sang », de sorte qu’ils puissent continuer de pécher en toute sécurité. Ils n´ont qu´à pousser un soupir (c’est ce qu’ils prétendent) et ils feront partie de l´épouse de Christ. Les prophètes qui proféraient des mensonges étaient en majorité dans l´ancienne alliance, et ils sont en majorité dans la dispensation de la nouvelle alliance.

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur… » Hébreux 12, 14. « S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » Romains 12, 18. Nous serons toujours une source de trouble – mêmes dans les petites choses – si nous ne nous affranchissons pas véritablement de ce monde et des choses de ce monde.

Lis le chapitre 14 de l’épître aux Romains et vois comment Paul les exhortait à préserver la paix avec leurs frères qui pouvaient avoir une foi plus faible ou être d’un autre avis sur un sujet ou un autre. En Romains 14, 19 il écrit : « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle. »

Jésus est appelé le Prince de Paix. Le millénium sera un royaume de justice et de paix qu´il va construire avec tous ceux qui ont reçu ce royaume dans leur cœur aujourd´hui. « Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; Car il y a une postérité pour l'homme de paix. » Psaumes 37, 37.

 

Cet article a été publié initialement en norvégien dans la publication mensuelle de BCC « Trésors Cachés » (« Skjulte Skatter ») en juin 1968.
© Copyright Fondation des éditions Skjulte Skatter