Conférence au Pérou pour la toute première fois.

Conférence au Pérou pour la toute première fois.

Ecrit par: Patricia Velazco | Emplacement: Arequipa, Peru | Publié: lundi 30 avril 2012

Il y avait comme un air de fête lorsque les bus et les avions ont commencé à arriver à Arequipa au Pérou, remplis d’amis venus d’Argentine, du Chili, de Norvège, du Brésil, de Suisse, d’Allemagne, de Pologne, de Hollande… et du Pérou bien sûr. 

La ville d’Arequipa se situe à 2335 mètres d’altitude dans les montagnes des Andes, au sud-ouest du Pérou. Pour la toute première fois de notre histoire, on y  organise une conférence, et je me réjouis énormément. Il n’y a pas beaucoup d’amis du Pérou qui ont eu l’occasion de se rendre aux conférences de Paso Flores en Argentine ou à Brunstad en Norvège, c’est donc tout simplement merveilleux que des amis de tant de différents pays viennent chez nous pour la conférence.

Après de longs préparatifs et beaucoup d’impatience, le grand jour est enfin arrivé !


Une bénédiction toute particulière repose sur les réunions à cette conférence. Les paroles vont droit au cœur. Sverre Riksfjord de Norvège a dit quelque chose qui m’a fait une impression particulièrement forte : Réveille-toi tous les jours au nom de Jésus, et porte ta croix comme Jésus l’a fait ; il utilisait chaque occasion pour faire mourir de plus en plus des tendances pécheresses dans sa chair – et il a été parfaitement affranchi pour faire le bien. Notre vocation, c’est de suivre ses traces. Fais-le ! Chaque jour sera alors un jour béni.
Je me dis que c’est précisément des paroles toutes simples comme celles-là, inspirées par le Saint-Esprit, qui nous donnent l’espérance et la foi que c’est entièrement possible de vaincre le péché qui habite dans notre chair, étape par étape.

Jeg tenker på hvordan det nettopp er slike enkle ord,  virket fram av Den Hellige Ånd som gir oss håp og tro på at det er fullt mulig å seire over synden som bor i kjødet vårt; skritt for skritt.

Nous avons aussi voulu donner à nos invités une vraie expérience de la culture péruvienne pendant qu’ils étaient ici. C’était donc très plaisant de voir avec quel enthousiasme ils ont accueilli les chants et les danses aux accents et aux rythmes typiquement péruviens.
Nous avons vraiment vécu des moments exceptionnels ici à Arequipa. Je pense à quel point c’était extraordinaire de vivre cette expérience avec des personnes si différentes de nous, culturellement et linguistiquement parlant, mais avec qui nous avons malgré tout partagé une vraie communion dans la foi. Nous nous souviendrons de ces journées avec beaucoup de reconnaissance, et nous nous réjouissons déjà à la pensée de la prochaine fois. 

Les amis de Waltrop en Allemagne qui ont participé à la conférence nous ont envoyé le reportage suivant :