Conférence internationale au Mexique

Conférence internationale au Mexique

Ecrit par: Manuel Schradi | Emplacement: León, Mexique | Publié: dimanche 26 juin 2011

Certains sont arrivés en vélo, d'autres en voiture, quelques-uns en bus et beaucoup sont venus en avion. Bien qu'ils aient tous des origines ethniques, culturelles et économiques différentes, tout le monde est venu avec le même objectif : être encouragé et fortifié dans la foi chrétienne.

 

« Cela a été le meilleur week-end de toute ma vie », nous dit Vanessa, 13 ans, avec beaucoup d’enthousiasme. Elle fait partie de l'assemblée de Léon au Mexique, qui accueillait les participants au centre de conférence qui appartient à l’assemblée – El Rancho la Trinidad – et assurait l'hébergement et le couvert pour les 80 personnes rassemblées à cette occasion.

C'est la deuxième fois dans l'histoire que l'Assemblée chrétienne de Brunstad organise une conférence au Mexique, et les attentes de chacun étaient grandes.
 

La foi précieuse de Jésus

Sverre Riksfjord était venu de Norvège pour l'occasion et il a inauguré la conférence en lisant une parole dans 2 Pierre 1,1, sur la foi précieuse de Jésus. Il a parlé avec enthousiasme : « Nous devons être transformés ! Cela signifie qu’au lieu de rester humains, nous devenons divins. C'est beaucoup plus que de croire au pardon des péchés seulement, et cela est parfaitement possible pour ceux qui ont la précieuse foi de Jésus. »

 

Entre les réunions, une chasse au trésor a été organisée sur le domaine d’une superficie de 16 hectares – et tout le monde pouvait participer. « Ici, on a besoin d'intelligence, de forme physique et surtout de coopération », nous explique Fabricio, un des jeunes Mexicains qui a préparé le jeu. « La préparation a pris des mois et c'est une course difficile, nous nous attendons donc à ce que les gens soient assez fatigués à la fin. »

Par un ciel sans nuage, le thermomètre est monté jusqu'à 40 degrés à l'ombre. Certains couraient avec des pantalons de velours noirs.

Harri Nevanlinna, qui vient de Malaga en Espagne, était l'un d'eux. « Je ne suis pas habitué à cette chaleur et je n'ai pas eu le temps de me changer. La seule chose à laquelle je pense maintenant, c'est de faire un plongeon dans la piscine. »
 

Reconnaissance

« La reconnaissance est une arme formidable. Quand on commence à remercier, le royaume de Dieu vient. » La réunion de fête qui a eu lieu un soir a commencé avec ces paroles. Et pour confirmer ces mots, il a été lu dans Hé.12, 28 : « C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte. » « Quand nous faisons le choix d'être reconnaissants pour la manière dont Dieu dispose les choses pour nous, la reconnaissance est une arme, et les pensées sombres et inquiètes disparaissent et on reçoit une joie inébranlable. »

De nombreux participants ont exprimés leur enthousiasme en chantant des cantiques ou en remerciant pour le message qui a été annoncé aux réunions.
 

Baseball

Imaginez vingt Mexicains, dix Européens, cinq Canadiens et un Américain sur un terrain de foot désert en pleine nuit. Ce qui, dans un western aurait peut-être été le théâtre d'une bagarre sanglante, n’était fort heureusement, qu'une paisible partie de baseball entre les différentes nations.
« Strike » crie Stephen, qui est américain et juge autoproclamé. « Ce n'est pas le même niveau que la Major League, mais le plaisir de jouer est au moins aussi grand », nous a-t-il précisé en souriant, avant de foncer pour arrêter des Européens un peu trop zélés qui essayaient de « s'octroyer » un point non mérité.

Après un week-end dans une cordiale fraternité, ponctué de jeux et d'édification, le temps du départ était venu. Juan Ramon était à la conférence pour la première fois avec sa femme et ses deux enfants.

« Ce que j’ai vu et entendu à cette conférence a transformé ma vie, et je reviendrai », a t-il exprimé avec assurance, avant de s'installer dans la voiture qui devait l'emmener à la gare routière. La famille avait dix heures de bus à faire avant d'arriver chez elle et avant que la vie quotidienne reprenne son cours. La vie quotidienne avant et après une telle conférence n’est pas la même si on construit sa vie sur la Parole qu'on a entendue.»