Dieu tient ses promesses !

Dieu tient ses promesses !

Ecrit par: Laura Kloosterman | Publié: dimanche 6 janvier 2013

Rob était complètement subjugué lorsque, lors d’un récent voyage en Israël en compagnie d’autres amis de Brunstad Christian Church, il entendit le récit de la guerre de Yom-Kippour de la bouche d’une personne qui l’a elle-même vécue, et qu’il se trouvait lui-même sur le plateau du Golan, l’endroit où la guerre a eu lieu. 

Dès son enfance, Rob Balazs (38) de Vancouver, Canada, a entendu l’histoire de David et Goliath, dans laquelle David, par la force de Dieu, a vaincu un ennemi qui était dix fois plus grand que lui.

Ce qu’il connaissait moins bien, c’était l’histoire beaucoup plus récente de la guerre de Yom-Kippour qui a eu lieu en 1973 et pendant laquelle l’armée israélienne a mené un combat acharné pour la liberté contre l’armée syrienne, avec seulement six chars, alors que les Syriens en avaient dix fois plus.

 Au lieu de connaître les ténèbres et la défaite, les Israélites ont pu élargir les frontières de leur pays et obtenir une plus partie de la Terre Promise.  

Rob était complètement subjugué lorsque, lors d’un récent voyage en Israël en compagnie d’autres amis de Brunstad Christian Church, il entendit le récit de la guerre de Yom-Kippour par une personne qui l’a elle-même vécue, et qu’il se trouvait lui-même sur le plateau du Golan, l’endroit où la guerre eut lieu. 

« Au lieu de connaître les ténèbres et la défaite, les Israéliens ont en effet pu élargir les frontières de leur pays. J’ai compris que, de la même manière que David a vaincu Goliath de nombreuses années auparavant, je pouvais tirer un enseignement de cet exemple de foi inébranlable et l’appliquer dans mon combat spirituel contre le péché », explique Rob.

En compagnie de 41 autres personnes venues des Etats-Unis, d’Angleterre, de Hong-Kong et d’Allemagne, Rob a pu se rendre à la Mer Morte, sur la Montagne de Sion, sur le Mont des Oliviers, au Mur des Lamentations, à Jérusalem – des noms connus et des sites touristiques populaires dont la plupart des gens ont entendu parler dans les livres d’histoire, dans la Bible ou aux actualités.

Au fil des visites des différents sites, une chose est devenue beaucoup plus claire pour moi, c’est que Dieu tient toutes ses promesses.    

« Au fil des visites des différents sites, une chose est devenue beaucoup plus claire pour moi, c’est que Dieu tient toutes ses promesses. En écoutant tous les récits à propos des guerres menées par les Israéliens et en voyant comment Israël est devenu une nation en 1948, on comprend que Dieu est pour son peuple. C’était magnifique de voir comment les prophéties dont il est question dans la Bible se déployaient devant nos yeux. »

Une autre touriste du groupe, Velma Boyd du Missouri, Etats-Unis, était elle-aussi enchantée de pouvoir participer à ce voyage, accompagnée de son mari. « Les histoires de la Bible ont beaucoup plus de sens lorsque l’on peut voir de ses propres yeux le pays dans lequel elles ont eu lieu ! »

On pouvait voir clairement que le peuple d’Israël a travaillé pour faire de son pays un endroit meilleur. Les Israélites ont cultivé la terre afin de transformer les terres autrefois désertiques en magnifiques vergers apportant de belles récoltes à cette petite nation. « Les gens de ce pays ont construit une vie à partir de rien ! Et on peut voir qu’ils continuent à se battre pour garder ce qu’ils possèdent », ajoute Velma.

C’était magnifique de voir comment les prophéties dont il est question dans la Bible se déployaient devant nos yeux.  

Il serait facile de se contenter d’avoir vu les différents sites, mais Rob dit que cela l’a amené à réfléchir sur sa propre vie. « De la même manière qu’Israël a dû se battre pour protéger les frontières de son pays face à ses ennemis, je dois mener un combat afin que le péché n’entre pas dans mon cœur. Les résultats de ce combat sont les mêmes que ceux qu’Israël obtient – la vie se charge de sens et nous sommes remplis de joie et de reconnaissance pour la façon dont Dieu tient ses promesses, également dans notre propre vie ! »