Fête d'inauguration du centre de conférences au Cameroun

Fête d'inauguration du centre de conférences au Cameroun

Ecrit par: Charles Abraham | Emplacement: Yaoundé, Cameroun | Publié: lundi 13 janvier 2014

Le samedi 7 décembre, les amis de BCC Cameroun ont organisé une magnifique fête pour inaugurer leur nouveau centre de conférences.

Pendant 40 ans, l'assemblée a grandi lentement mais sûrement au Cameroun. L'Assemblée Chrétienne de Brunstad (BCC) a commencé le travail missionnaire dans les années 70. Par la grâce de Dieu, les quelques contacts de cette période sont maintenant devenus 3 assemblées pleines de vies à Yaoundé, Bafoussam et Douala. Les conférences annuelles rassemblent actuellement environ 500 amis - enfants, familles, jeunes et seniors. Jusqu'à aujourd'hui, les amis louaient des locaux dont la taille n'était pas adaptée à un si grand nombre de personnes, ils avaient besoin de leur propre lieu de conférences. Parallèlement, les amis du Cameroun ont participé de tout cœur aux collectes pour le centre de conférences de Brunstad, qui est notre centre missionnaire principal en Norvège.

C'est pour cela qu'en 2006, Kåre J. Smith, le dirigeant de BCC au niveau international, promit que Brunstad aiderait les amis du Cameroun à bâtir leur propre centre de conférences. Et c'est en 2012 que la construction a pu démarrer à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Sous la direction de maîtres d'œuvre qualifiés de BCC en Afrique du Sud, les amis du Cameroun ont commencé les travaux, puis, une fois la construction du centre terminée, ils ont organisé la fête d'inauguration le samedi 7 décembre 2013.

Vous avez maintenant un outil, un lieu pour vous rassembler... et vous fortifier les uns les autres dans votre vocation céleste !

La construction de ce centre était tellement attendue et chacun aspirait après ce moment depuis tant d'années qu'une simple fête n'aurait pas suffi. Les amis, déjà réunis depuis mercredi, préparaient le centre pour la fête : grand nettoyage, mise en place de la régie, dernière fabrication des lits dans les unités d'habitation, répétitions des chants et des danses... Le lieu de conférences était transformé en une véritable fourmilière qui grouillait d’amis enthousiasmés pour leur nouveau lieu de rencontre.

Kåre J. Smith était présent pour l'occasion, ainsi que plusieurs amis d'Europe qui ont annoncé l'évangile au Cameroun, des amis d'Afrique du Sud et du Nigeria. 530 amis venus de toutes les assemblées locales du pays : Bafoussam, Douala et Yaoundé étaient réunis pour ce week-end magnifique.

Après que Smith eut coupé le ruban,  les enfants ont entonné un chant d'ouverture poignant. Claude Kue Kamdem, le responsable de l'assemblée de Bafoussam, a ensuite donné la parole à Kåre J. Smith.

"Vous avez maintenant un outil, un endroit où vous pouvez vous réunir, être ensemble dans la communion et vous fortifier dans votre vocation céleste ! ... VIVE LA FRATERNITEE !" dit-il en français sous les hourras et les applaudissements de la salle !

C'est ce message qui a résonné clairement dans le cœur de chacun des amis. Nous avons reçu un formidable outil ! Cet outil, ce lieu sera utilisé pour s'exciter à la charité et aux bonnes œuvres. Les enfants y trouveront un havre de paix et de sécurité. Le terrain sur lequel le centre est construit est assez étendu  pour que les jeunes et les enfants puissent y pratiquer de nombreuses activités.

La fête a continué avec de nombreuses contributions des différentes assemblées du Cameroun. Les chants de reconnaissance, les danses et les plats typiques du Cameroun ont donné à la fête une ambiance typiquement africaine, à la grande joie de tous les participants.

On ne pouvait pas être à un meilleur endroit au monde ce jour-là,  au milieu d'amis qui ont tout donné pour être en bénédiction pour leur prochain, dans un amour et une reconnaissance à Dieu qui les poussent à donner leur vie pour leurs amis !

La fête a vraiment été à la hauteur de la bénédiction qu'ont été les amis du Cameroun pendant la période de construction. Les jeunes ont apporté une contribution particulière, quand on pense à la fabrication une par une de toutes les briques, des lits, des boiseries à partir de troncs d’arbres bruts, ou à la préparation de la fête. Cette construction et cette fête furent à la fois un défi enrichissant et une récompense magnifique !

Après une telle expérience, on ressent une énorme reconnaissance ! Et une aspiration dans son cœur à pouvoir participer à la même course, où l'on donne sa vie pour ses amis.