Les amis de Curico au Chili avaient fait le déplacement pour la conférence. Ici, avec Rakel et Sverre Riksfjord de Norvège.
Les amis de Curico au Chili avaient fait le déplacement pour la conférence. Ici, avec Rakel et Sverre Riksfjord de Norvège.

Un réveil en Argentine

Ecrit par: Renate Ellefsen | Emplacement: Paso Flores, Argentine | Publié: mardi 22 mars 2011

Paso Flores

 Paso Flores est une ferme qui se situe à environ 2 heures de Rio Negro en Argentine. Une trentaine d’amis habitent à cet endroit, ainsi qu’un groupe de 15 jeunes du YEP.

Pendant la conférence d’été, cet endroit s'est à nouveau transformé en lieu de rencontre pour eux, ainsi que pour les autres amis argentins de Villa Regina et de Buenos Aires, mais également pour d'autres croyants venus de Suisse, de Nouvelle Zélande, du Chili ou du Brésil.

Ce fut un réveil et un encouragement pour tous ceux qui étaient présents. La conférence d'été de cette année à Paso Flores a été vraiment tout à fait différente des précédentes.

La conférence a commencé par une fête de commémoration pour le jeune Ian Sigurd Carballo, et cela a réveillé les cœurs. Le message a retenti clairement. C’est la vie cachée avec Christ en Dieu qui a une vraie valeur.

Tout ce que les autres pensent et croient n’a pas d’importance, si seulement tu vis une vie agréable à Dieu.
Henning Schinnes (22 ans, Norvège) est un des 15 jeunes du YEP qui ont connu Ian Sigurd avant qu’il quitte ce monde.

- Je voyais bien qu'il éprouvait une joie profonde qui ne demandait qu'à s'exprimer, raconte Henning. Dans ses contacts avec Ian Sigurd, il a vu que c'était un jeune qui avait une très bonne vie intérieure. Sa joie rayonnait, spécialement dans la dernière période de sa vie.

Quel impact la parole a-t-elle dans nos vies ?

Valeria Rentschler (18 ans) a grandi à Paso Flores. Elle a toujours attaché beaucoup d’importance à la conférence d’été et elle l’attendait avec impatience. Valeria était l'une des 160 personnes qui ont participé aux réunions et elle a écouté le message de Kåre J. Smith sur la vérité qui est la seule chose qui peut nous libérer du péché.

- Si nous ne croyons pas que nous avons besoin de la parole, elle ne parvient pas jusqu'à nous. Mais si nous reconnaissons que nous sommes trompés par nos propres péchés, et que nous devons combattre notre propre volonté chaque jour, la Parole agit alors avec force dans nos vies, a expliqué Kåre J. Smith dans le message qu'il a apporté à la conférence.

Sverre L. Riksfjord a continué dans le même esprit, et a posé la question :

- Es-tu un chandelier d’or pur ? (Exode 25, 31-36). Ou est-ce que tu ne t'es dépouillé que des péchés extérieurs ? Il faut que nous désirions comme des enfants nouveaux-nés le lait spirituel et pur afin que par lui nous croissions pour le salut (1 Pierre 2, 2). Nous avons alors la parole de Dieu et nous avons part au salut.

Poussés à la repentance

Cela a créé de la détresse dans le coeur de plusieurs dizaines de participants et ils ont été présentés à Dieu pour qu'ils se convertissent de leurs anciens péchés et qu'ils reçoivent de la force pour persévérer dans le combat et qu'ils aient une vie de victoire.

Les quinze enfants présents ont pu également participer à une réunion d’enfants pendant la conférence. Ils ont entendu qu'il fallait garder son cœur pur. Une chasse au trésor a été organisée dans la nature et à la grande joie des enfants le coffre au trésor était rempli de bonbons !