– C'est vraiment l'endroit où on a envie d'être, nous disent Karin et Elin Corneliussen, qui sont parmi les 1300 allemands qui sont inscrits à la conférence du mois d'août.
– C'est vraiment l'endroit où on a envie d'être, nous disent Karin et Elin Corneliussen, qui sont parmi les 1300 allemands qui sont inscrits à la conférence du mois d'août.

Une conférence à dimension internationale

Ecrit par: Karen-Birgitte Larsen, Andrea Ellefsen | Emplacement: Melsomvik, Norvège | Publié: mardi 17 août 2010

On entend discuter en allemand, hollandais, anglais et français parmi ceux qui viennent d'arriver au lieu de conférence de Brunstad. La conférence du mois d'août qui a lieu cette semaine pour la cinquième année consécutive a tout d'abord une dimension internationale.

BRUNSTAD : Kari et Elin Corneliussen profitent des rayons du soleil à Brunstad. Elles viennent de Waltrop en Allemagne avec leurs parents et leurs 13 frères et soeurs pour participer à la conférence.

Et elles ne sont pas seules. Presque 1300 Allemands et 1000 Néerlandais sont inscrits. Ils sont nombreux à avoir choisi de passer une partie de leurs vacances à Brunstad avec tout le confort qu'on y trouve, au bord de la mer.

– C'est vraiment l'endroit où on a envie d'être. On y a passé tous nos étés depuis que nous sommes petites, c'est tout naturel pour nous de venir y passer nos vacances, dit Karin, qui se réjouit de revoir des amis allemands et aussi des connaissances d'autres pays.

– Le même programme

La toute première conférence d'été a eu lieu en 1956, et depuis c'est devenu une tradition annuelle pour les membres de l'Assemblée chrétienne. Lorsque le Nouveau Brunstad a été inauguré en 2004, les organisateurs se sont rendu compte que le lieu ne pouvait pas accueillir tous ceux qui souhaitaient venir.

- Nous sommes devenus si nombreux que si tout le monde devait venir à une seule conférence, il y aurait beaucoup de files d'attente. Les vacances scolaires se passant à des périodes différentes en Europe, il n'était pas possible pour les amis néerlandais et allemands de venir à la conférence en juillet, nous explique Herman van Dijk, qui fait partie de l'équipe d'organisation.

Il a donc été décidé que notre programme estival se déroulerait en deux fois, avec une conférence en juillet et une autre en août.

- La conférence du mois d'août a le même programme que celle de juillet, c'est tout aussi édifiant et beaucoup de choses sont proposés aux familles, seulement sur une période plus courte. On se réjouit toujours beaucoup de ces conférences, continue Herman, qui trouve assez amusant d'entendre toutes les différentes langues qui sont parlées aux réunions.