« Voir les besoins des autres »

« Voir les besoins des autres »

Ecrit par: Melwyn Cabral | Emplacement: Alwaye, Inde | Publié: jeudi 22 décembre 2011

Dans un monde où la tendance pour les jeunes est de vivre pour eux-mêmes, l’exhortation qu’ils ont reçue à la conférence de jeunes en Inde, était de sortir de mode de vie égocentrique et de servir les autres. 

La dernière semaine d’octobre, on célébrait le festival des lumières – Diwali- dans le sud de l’Inde. Au même moment, une centaine de jeunes était rassemblée pour une conférence de jeunes et pour voir la lumière qui rayonne de la parole de Dieu pour tous ceux qui croient.

Le magnifique thème de cette conférence était : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » Matthieu 9, 37-38.

« Pourquoi devrais-je servir et travailler ? Comment puis-je servir les autres ? Peut-être faut-il que j’attende d’être plus âgé ? Est-il vraiment nécessaire que je participe à ce travail ? »

La conférence a permis d’apporter des réponses à des questions comme celles-ci. Quand on est un ouvrier et qu’on assume une responsabilité, on est rempli de crainte de Dieu et de sérieux pour ne pas tomber dans le péché. Lorsqu’on considère les autres comme plus excellents que soi-même, il devient tout à fait naturel de vouloir les bénir.
 

Notre âge, notre passé, etc., ne sont pas des obstacles pour servir. La seule exigence, c’est d’être humble et entier de cœur pour Dieu et ainsi on fait partie de ceux qui répandent la Parole. Dans nos foyers, à l’école et sur nos lieux de travail, nous sommes confrontés à des situations et des circonstances. Tout le travail qui est fait dans le royaume de Dieu est exécuté par des personnes qui se donnent elles-mêmes pour être des ouvriers que Dieu utilise pour faire Sa volonté. Ces personnes ont communion avec Dieu et entre elles. Il y a une immense satisfaction à être dans l’œuvre de Dieu – une riche bénédiction spirituelle.

La fourmi – une travailleuse infatigable pour la communion 

Un article écrit par le frère Richard Savage a été lu pendant la conférence. Il y était question de la fourmi, une créature intelligente qui est hautement considérée dans les Proverbes pour son travail infatigable et sa nature travailleuse. Lis un extrait de l’article ci-dessous.

Servir volontairement

Paul écrit : « Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent. » La fourmi n’a pas besoin de surveillant pour mener à bien sa besogne. Sa seule envie, c’est de travailler et de servir les autres, quelles que soient les circonstances.
C’est une honte lorsque les jeunes d’aujourd’hui se font prier pour effectuer des tâches indispensables, ou bien lorsqu’ils sont paresseux et manifestent de la mauvaise volonté même pour effectuer des travaux tout simples. Il y a de nombreux besoins à la maison et cela nous donne l’occasion de servir, d’aider, de ranger ou bien faire des surprises à quelqu’un.

Soyons attentifs aux occasions qui nous sont données pour vaincre la paresse, les lamentations, notre propre volonté, la recherche de notre propre intérêt, l’envie de nous faire servir, etc. Au lieu de cela, nous pouvons avoir part à des trésors éternels de serviabilité, de bonté, de volonté et de zèle.

http://www.animalsinthebible.org/the-ant-a-tireless-worker-for (anglais)

 

Plusieurs activités récréatives ont été organisées durant la conférence comme le football, une sortie à la plage avec un barbecue et différentes petites compétitions.
Retrouvez ci-dessous, quelques témoignages de jeunes qui étaient présents.

Royston (24), Mumbai

– Il y avait des jeunes qui venaient de tous les coins du monde et de différentes cultures, mais tous avaient un seul et même esprit. C’était magnifique d’expérimenter cette communion.
 

Lydia (27), Alwaye

– Je veux être une ouvrière comme la fourmi et ne pas rechercher d’honneur pour les services que je rends. Je veux être une ouvrière là où Dieu m’a placée et faire tout de bon cœur pour Dieu.
 

Asha (19), Alwaye

– J’ai vraiment vu combien j’étais égoïste lorsqu’il s’agissait de prier pour les autres. Je me suis décidée à penser plus aux autres et à trouver comment les bénir, au lieu de concentrer toutes mes pensées et mes prières sur moi-même.
 

Namita (17), Dubai

– Cette première conférence en Inde m’a vraiment plu. C’était si bon de rencontrer les amis et de mieux les connaître, et c’était aussi très intéressant de voir enfin mon pays d’origine après en avoir tellement entendu parler.