Du côté d’Israël

Du côté d’Israël

Ecrit par: Karen-Birgitte Larsen | Emplacement: Oslo, Norvège | Publié: mercredi 10 novembre 2010

- Si nous sommes du côté de ceux qui bénissent Israël, je suis sûr que Dieu bénira notre pays, dit Sverre Riksfjord. En rentrant du voyage qui est organisé chaque année en Israël, il est déçu de l'hostilité grandissante que la plupart des Norvégiens manifestent à l'égard d'Israël.

  En tant qu’accompagnateur enthousiaste qui participe au voyage de jeunes organisé tous les ans par l'Assemblée chrétienne de Brunstad, Sverre Riksfjord réagit vivement à l’appel qu’ont lancé plusieurs personnalités norvégiennes connues pour boycotter les produits et les services israéliens.

"Israël est un pays pour lequel on doit absolument avoir du respect. Au lieu de cela les médias utilisent des mots comme ‘occupation’, pour créer l’image d'un pays ennemi, dit Sverre, qui tient les journaux de son pays pour responsables de l'attitude des Norvégiens à l’égard d'Israël."

Il ne trouve aucun intérêt à boycotter un pays en guerre et en construction depuis des années, qui a montré qu’il a le droit à l’existence.

- Je soutiens le pays et ce qu'ils font. Nous avons affaire à un pays qui est le seul pays démocratique du Moyen Orient et où les élections sont libres, explique Riksfjord, qui croit que ceux qui veulent étouffer et détruire Israël ont un grand déficit de connaissances. Ils ne comprennent pas non plus la promesse éternelle faite au peuple d'Abraham. 

Impression pour la vie !

Durant le voyage, le groupe de Norvégiens a pu découvrir l'hostilité que beaucoup de leurs compatriotes ont envers les Israéliens.

– Ils sont habitués à rencontrer des Norvégiens qui viennent ici pour renforcer leurs idées préconçues.

– Ils sont habitués à rencontrer des Norvégiens qui viennent ici pour renforcer leurs idées préconçues, raconte Sverre, qui a surpris les guides locaux par son intérêt pour l'histoire d'Israël.

Ruben Ellefsen faisait partie des jeunes qui étaient du voyage. Un voyage qu'il décrit comme instructif et absolument inoubliable.

- Après avoir été en Israël maintenant, j'ai une impression encore plus positive, parce que j'ai vu la façon dont les Israéliens font face à la situation difficile qui règne dans leur pays, et la pression avec laquelle ils vivent. J'ai été surpris de remarquer le calme et l’atmosphère paisible qu'il y avait partout, raconte Ruben.

Les Norvégiens qui étaient du voyage ont aussi une conviction personnelle au sujet des promesses que Dieu a faites aux juifs, qui sont la descendance d'Abraham. Ils savent que ces promesses se réaliseront.
 

– Demandez la paix à Jérusalem

– « Je bénirais ceux qui te bénissent et je maudirais ceux qui te maudissent », rappelle Riksfjord en référence au verset de Genèse 1, 12, et il explique comment la haine et la jalousie sont venues quand les hommes ont eu affaire à Abraham et à sa postérité, lorsque Dieu a commencé à se révéler à travers Lui.

– Si nous sommes au nombre de ceux qui bénissent Israël, je suis sûr que Dieu bénira notre pays, affirme Riksfjord.

Et tous savent qu'il est écrit dans la Bible quelque chose qui fonctionne mieux que la haine et le boycott :

Demandez la paix pour Jérusalem !
Que ceux qui t'aiment jouissent du repos !
Psaume 122, 6.

– Dieu bénit Israël, et je veux aussi le faire en soutenant le pays comme je peux, et en priant pour Jérusalem, dit Ellefsen pensif.