Les jeunes du programme d’échange (YEP) en voyage au pays des tulipes et des moulins à vent !

Les jeunes du programme d’échange (YEP) en voyage au pays des tulipes et des moulins à vent !

Ecrit par: Marthe Opitz | Emplacement: Brunstad, Norge | Publié: mercredi 1 juin 2011

Pagedal

  •  Pagedal est un centre d'activités au nord des Pays-Bas, dans la commune de Stadskanaal.
  • Le centre est équipé d'infrastructures sportives et d'activités telles qu'une piscine, des terrains de tennis, squash, football, basketball et volleyball, ainsi qu'une salle de conférence, des salles de réunion, des capacités d'hébergement et des sentiers de balades dans les environs.
    • L'endroit est parfaitement adaptés pour faire des sorties, des réunions d'équipes comme des activités pour les grands ou petits groupes.
    • Depuis 2007, YEP a choisi ce lieu pour son voyage annuel.
     

Cela grouille de vie sur la dépose-rapide de Brunstad, bien qu'il soit à peine sept heures, ce matin du 11 avril. 230 jeunes sont là avec leurs bagages, impatients, prêts pour ce qui est, pour beaucoup de ceux qui participent à ce programme (YEP), le point culminant de l’année : le voyage à Pagedal aux Pays-Bas.

Quatre bus, dont trois à deux étages, vont amener ces jeunes à Pagedal, dans le nord de la Hollande.

La première destination est Copenhague, et l'ambiance est animée quand les quatre bus quittent Brunstad. Le voyage est long, mais les jeunes, qui ont bien appris à se connaître durant l’année qu’ils ont passée ensemble, savent créer de la vie.

– C'est important de toujours entretenir une bonne ambiance, dit la responsable du car Anne Riksfjord (21) de Tønsberg. Elle est en train de faire une partie yatzy, un jeu de dés, avec plusieurs autres.

Pendant que le paysage au dehors devient de plus en plus plat, et qu’on voit de plus en plus d'éoliennes, le chauffeur de bus annonce que nous sommes arrivés dans notre cher pays voisin.

Un accueil royal

Comme les années précédentes, les jeunes de YEP vont encore une fois passer la nuit chez les amis de l'assemblée de Copenhague et Køge.

– La visite de YEP ici une fois par an est quelque chose que nous considérons ici comme un événement important, dit Keld Borch, responsable des jeunes à Brunstad Christian Church à Copenhague.

En sortant du bus, les jeunes sont accueillis par environ 150 amis danois qui agitent des drapeaux, et qui pour l'occasion ont déroulé le tapis rouge.

Après cet accueil royal, les jeunes participent à une fête fantastique accompagnée d'un bon repas, et de « consonnes molles », qui sont l’une des principales marques distinctives de la langue danoise par rapport au norvégien. La fête est inoubliable, avec de l'édification, beaucoup d'humour danois, et différentes participations musicales de la chorale et du jazz band de YEP.

Les cœurs sont remplis de reconnaissance, et les bus reprennent leur route, cette fois-ci avec comme terminus le but final : Pagedal. Le voyage de 10 heures qui attend les jeunes, ne les fait pas peur.

– J'ai parlé avec ceux qui sont dans mon bus, et ils ont plusieurs idées, comme d'écrire des chants, jouer aux cartes, regarder un film, faire un quiz, dormir, chanter et beaucoup d'autres choses. En plus de cela, nous les responsables de bus, nous avons un programme en commun que nous avons pensé mettre en route, dit Anne en souriant.

Pour permettre à chacun de se dégourdir les jambes, et pour libérer un peu d'énergie refoulée, une pause d'une heure est imposée sur une aire d'autoroute à Brême, en Allemagne. La corde à sauter et le ballon de volley vont vite leur apparition, et la petite station service locale est tout à coup pleine de vie.

Des pulls rouges partout 

Une quinzaine des jeunes de YEP sont originaires de différentes régions de la Hollande. Ces jeunes ont veillé à ce que le passage à la frontière hollandaise ne passe pas inaperçu, par le chant de l’hymne national, par des cris de joie et des applaudissements.

Beaucoup de choses attendent les jeunes de YEP à Pagedal. Les bus se sont à peine arrêtés devant le centre de Pagedal, qu’on entend déjà de la vie dans la piscine et sur le terrain de volley. On voit partout des jeunes avec des pulls rouges de YEP.

Beaucoup d’enthousiasme et d'édification

Pour tirer le maximum de profit de leur séjour en Hollande, la plupart des jeunes vont au parc d'attraction Efteling, tandis que d’autres font un tour de bateau sur les canaux, du shopping et du karting à Groningue. Il n'est pas prévu que ce soit un voyage de tout repos pour les jeunes, et une des journées sera une journée d'activités difficile à oublier. Les jeunes de YEP se répartissent en équipes qui sont testées dans toutes les disciplines, du tir à l'arc à l'escalade de caisses, en passant par le lasergame et la trottinette – et pour finir, mais ce n’est pas le moins difficile, le parcours d'obstacles.

–  Ce parcours d'obstacles est sans aucun doute le plus amusant et le plus fatigant auquel j'ai jamais participé, dit Donne Bowen (27) d'Afrique du Sud, en essayant de reprendre son souffle.

Sans aucun doute une journée réussie, et c'est les muscles endoloris que les jeunes de YEP se préparent pour une nouvelle fête, avec les jeunes de YEP qui travaillent à Pagedal. Jan-Hein Staal, l'un de ceux qui portent la responsabilité de l'assemblée en Hollande, présente le thème de la soirée. Les jeunes entendent parler de Paul, sa croissance dans le milieu juif, et sa conversion radicale, comme exemple d'une vie de disciple entière de cœur et d'un service dans un esprit de sacrifice.

– C'est devenu spécialement important pour moi ce que nous avons entendu au sujet de se considérer comme mort au péché, et comme vivant pour Dieu, dit Marit Johanne Bovolden (28), de Hamar.
 

Ce sont des jeunes fatigués mais édifiés qui vont faire leur valise après cette dernière soirée, en attendant le long voyage de retour du lendemain.