Les jeunes du Programme d'Echange (YEP) visitent le forum DKM.

Les jeunes du Programme d'Echange (YEP) visitent le forum DKM.

Ecrit par: Marlene Skreosen | Emplacement: Brunstad, Norvège | Publié: lundi 5 mars 2012

C’est dans une pièce étroite, qui ressemble à un corridor, entourés par des petites figurines, des images, des écrans et des textes, que plusieurs jeunes du programme d’échange YEP se sont retrouvés ce jour-là.

Les jeunes du Programme d’échange (YEP) sont en visite au Forum DKM à Brunstad. Equipés de leurs écouteurs, ils choisissent eux-mêmes dans quelles explications ils souhaitent se plonger. L’atmosphère est calme, presque méditative. Les petits clips audio, les films, les textes et les expositions de figurines racontent le développement de l’Assemblée. Cela donne aux jeunes une meilleure compréhension de ce qui s’est passé dans l’Assemblée Chrétienne de Brunstad (BKM), que ce soit dans le centre de conférences à Brunstad ou dans le monde entier depuis l’époque de Johan Oscar Smith.

Il y a une citation connue qui dit que pour avoir un avenir, il faut aussi connaître son histoire. Lorsqu’on apprend à mieux connaître son histoire, on acquiert des bases plus solides qui permettent de comprendre l’Assemblée telle qu’elle est de nos jours.

Un amour brûlant pour Jésus

Meredith Rogan, originaire des Etats-Unis, a visité le Forum DKM pour la deuxième fois. Parmi tout ce qu’on peut voir et expérimenter dans le centre, ce qui m’a le plus impressionnée, c’est la partie qui concerne les hommes que Dieu a utilisés pour construire l’Assemblée dans les temps modernes. Ils étaient tellement différents en tant que personnes. Cependant, des liens indissolubles les unissaient, dit Meredith, enthousiasmée.

- Il est évident que c’est cet amour brûlant pour Jésus et ce désir d’amener les gens à la foi en Dieu qui les liaient les uns aux autres et qui est le fondement de l’Assemblée, ajoute-t-elle.

- Car ils n’avaient nullement l’intention, en effet, de créer une quelconque assemblée.

Et Meredith n’est pas la seule à être impressionnée. Les autres membres de ce petit groupe du YEP confirment cela, eux-aussi.  Le YEP est composé de personnes très différentes, avec des origines et des habitudes de vie différentes – mais elles peuvent être liées entre elles par le même amour envers Jésus, cet amour qui liait également Johan Oscar Smith avec les frères de son époque. Maintenant -plus de 100 ans après, ils ont la possibilité d’entendre exactement le même Evangile et de vivre en accord avec lui.

- Je vais probablement revenir ici encore plusieurs fois, conclut Meredith.