Sois un ouvrier !

Sois un ouvrier !

Ecrit par: I.M. Larsen | Emplacement: Oslo, Norvège | Publié: jeudi 9 août 2012

– Attire les autres, dit quelque chose de bon – aie de l’amour dans ton cœur, dit le dirigeant de Brunstad Christian Church, Kåre J. Smith, lors d’une réunion à thème organisée pour les jeunes de plus de 18 ans de l’assemblée de Oslo/Follo, en Norvège.

Il est évident que cela lui tient à cœur. – C’est tellement important de se sentir inclus. Ce n’est pas bon quand quelqu’un se sent exclu. Il faut avoir un entendement de berger, - un cœur qui prend soin des autres. Si c’est le cas, tu es un vraiment un ouvrier !

Une centaine de jeunes écoutent attentivement. Ils sont installés autour des tables. Le thème de la soirée est un encouragement pour devenir un ouvrier.

– C’est tellement important de se sentir inclus. Ce n’est pas bon quand quelqu’un se sent exclu. Il faut avoir un entendement de berger, - un cœur qui prend soin des autres. Si c’est le cas, tu es un vraiment un ouvrier !

 

Kristian Smith (26), qui est un des responsables de la réunion à thème, nous explique qu’il y a un grand groupe de jeunes à Oslo/Follo (N), et un nombre assez important de jeunes de moins de 18 ans. C’est pourquoi il y a un besoin particulier de jeunes adultes qui peuvent s’associer au travail d’encadrement, dit Smith. Il ajoute qu’il y en a déjà beaucoup qui font un travail à cet égard, mais qu’il est tout de même nécessaire de se rassembler pour se rappeler combien il est important de donner, et  surtout d’être un bon exemple par sa vie. 

On apporte quelques chaises sur l’estrade, et quelques instants plus tard, la table ronde commence. Les questions que les jeunes se posent eux-mêmes sont d’abord abordées autour des tables, dans la salle, et puis reprises dans la table ronde.

Au cours de la conversation, un des frères s’exprime ainsi : - Il y a beaucoup d’ouvriers ici aujourd’hui, et nous sommes très reconnaissants pour vous ! Mais à toutes les époques, il y a toujours eu peu d’ouvriers, peut-être pas trop peu, mais en tout cas ils ont toujours été peu. Cela nous tient à cœur que vous puissiez être plus nombreux ! (La moisson est grande et les ouvriers peu nombreux. Mt. 9,37.)

Dans l’assemblée chrétienne de Brunstad on fait beaucoup pour préserver les enfants et les jeunes. Une des actions les plus significatives est le Groupe des Juniors pour les 7-16 ans. Et la plupart des jeunes adultes sont impliqués comme encadrants. Certaines des questions qui ont été soulevées lors de cette table ronde et dans les discussions de groupe, portaient précisément sur la manière dont les jeunes peuvent assumer leur rôle d’encadrants le mieux possible. 

Vibeke Bratlie (20) fait partie de ceux et celles pour qui cette question est importante. – Le plus important pour moi en tant qu’encadrante est que je vive une vie fidèle d’après la volonté de Dieu dans la vie quotidienne. C’est tellement important par rapport à l’exemple que je suis pour les plus jeunes. Quand je viens au Groupe de Juniors ou bien aux réunions de jeunes, ils remarquent très vite si je suis dans un bon esprit pur ou bien si je suis égoïste ou centrée sur moi-même, dit Vibeke avec sérieux.

 

 

-  Le plus important pour moi en tant qu’encadrante est que je vive une vie fidèle d’après la volonté de Dieu dans la vie quotidienne.

Au terme de la réunion, Maria Skogsrud (29) dit que la soirée a créé en elle un désir encore plus profond de parvenir à une vie vraie et sincère devant Dieu. – Je remarque les tendances qui habitent en moi et qui m’empêchent de faire le bien, dit-elle avec enthousiasme, avant d’ajouter  rapidement : - Je dois trouver ses tendances et m’en affranchir et m’en purifier. C’est ça que j’ai ressenti.
 

- Je remarque les tendances qui habitent en moi et qui m’empêchent de faire le bien.

Les exhortations et les discussions enthousiastes qui se déroulent autour des tables indiquent que ce sujet suscite un grand intérêt. La plupart sont d’accord avec Kristian Smith lorsqu’il dit pour finir : - Cela a en tout cas créé en moi un profond désir d’en finir complètement avec tout ce qui est de penser à moi-même et à mon propre confort, et au lieu de cela, d’être une plus grande joie et une plus grande aide pour les autres.

- Cela a en tout cas créé en moi un profond désir d’en finir complètement avec tout ce qui est de penser à moi-même et à mon propre confort, et au lieu de cela, d’être une plus grande joie et une plus grande aide pour les autres.