Ce que cela signifie de marcher selon l’Esprit

Ce que cela signifie de marcher selon l’Esprit

Ecrit par: Redaksjonen | Publié: mardi 19 avril 2011

Paul écrit dans Galates 5, 16 : « Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. » La chair est l’expression que la Bible utilise pour décrire tout ce qui, dans une personne, s’oppose à Dieu et à sa volonté. 

Notre “ego” est comme un centre de commandement qui émet d’innombrables signaux et nous pousse à agir. Les signaux et les actes qui émanent de ce centre de commandement visent tous à nous faire prendre soin de nous-mêmes, à épargner notre ego, à recevoir de l’honneur et des faveurs, et à nous mettre en valeur au détriment des autres. C’est le désir de la chair, qui a des exigences et des attentes à n’en plus finir. Nous pouvons généralement contrôler notre chair jusqu’à un certain point – en tout cas lorsque les impulsions de la chair ne profitent pas à notre ego. La plupart du temps, cependant, notre nature humaine est soumise aux forces de la chair. Donc quand les caractéristiques négatives dont nous avons hérité depuis des générations se manifestent, les gens disent souvent : « Nous ne sommes que des hommes. »

Cependant, Paul a écrit qu’en marchant selon l’Esprit, tu n’as plus besoin d’accomplir ces désirs. Tu penses et tu agis autrement que les autres personnes dans les diverses situations de la vie.
 

« Marchez selon l’Esprit ! » 

Quand tu marches, tu avances. Tu vas du point A au point B. Pour pouvoir marcher dans l’Esprit, il faut d’abord recevoir l’Esprit. L’Esprit dont nous parlons ici est le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est une force réelle – aussi réelle qu’une grue qui enlève un conteneur d’un bateau et le dépose sur un quai. Si tu reçois ce pouvoir dans ta vie, un nouveau jour commence; c’est le commencement d’un chapitre extrêmement intéressant de ta vie.

La plupart des gens qui reçoivent cet Esprit préfèrerait s’abandonner à leurs sentiments et se faire plaisir comme un enfant qui a uniquement envie de jouer. Mais le Saint-Esprit n’est pas un jouet. C’est une aide pour ceux qui veulent des résultats dans leur vie chrétienne. Le Saint-Esprit a toutes les bonnes qualités possibles et imaginables. Il nous donne le pouvoir de porter les plus lourdes charges et de supporter les adversités. C’est aussi un guide. Il connait le chemin que Jésus a ouvert quand Il était sur la terre – la route qui te permet d’échapper à tout ce qui est néfaste et négatif, et te met en contact avec tout ce qui bénit et ce qui apporte quelque chose de positif à ton prochain et te remplit de joie et de paix. Tu deviens parfaitement heureux et ceux qui sont autour de toi le remarquent.
 

L’Esprit veut « tout nous rappeler… » et nous donner de la force

Nous rencontrons tous des adversités. Qui n’a pas senti que “ce qui m’arrive maintenant est tragique et cela n’a pas de sens” ? Tu as perdu ton téléphone mobile ou ton argent, ou peut-être un bon ami. Peut-être que quelqu’un au travail a parlé derrière ton dos. Tu as postulé pour un bon emploi, sans l’obtenir. Il y a beaucoup d’exemples. Qu’est-ce qui se passe quand tu marches selon l’Esprit ? Jésus dit que l’Esprit nous rappelle tout ce qu’Il nous a dit. (Jean 14, 26) Lis par exemple dans Matthieu 6, 34 : « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain. » L’inquiétude est autre chose que d’organiser le programme de la journée; l’inquiétude nous oppresse; elle nous vole notre énergie et notre joie.

L’Esprit nous rappelle aussi ce que Pierre a écrit : « et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. » 1 Pierre 5, 7. Quand tu marches selon l’Esprit, ces paroles vont directement dans ton cœur et ton esprit et deviennent des piliers solides qui te font dire « non » à toutes les pensées qui surgissent et qui veulent provoquer de l’anxiété. L’Esprit te donne la force pour cela, tout comme une grue qui enlèvent des tonnes de marchandises d’un bateau et les déposent sur le quai.
 

Une marche dans l’obéissance 

Marcher selon l’Esprit signifie d’être obéissant à l’Esprit – aux lois et commandements que l’Esprit te rappelle quand viennent les tentations. Le fait d’être tenté n’est pas la même chose que de pécher, mais quand tu es dans la tentation, il faut que tu prennes une décision. Quand quelqu’un te dit quelque chose de mal ou d’impoli, tout le monde sait quelles sortes de tentations se présentent : tu as envie de répondre ou de te venger d’une manière ou d’une autre. Si tu le fais, tu enfreinds les commandements de Dieu. Tu commets un péché. Mais que dit le Saint Esprit ? Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. Si tu marches selon cet Esprit, tu as la victoire dans la tentation. Tu résouds la situation d’une manière positive, et cela te donne de la joie au lieu de déclencher un “effet domino” destructeur.

Les fruits de la marche 

Quand on marche selon l’Esprit, quelque chose d’incroyable se produit. Ce que la Bible appelle « les fruits de l’Esprit » commencent à se développer dans ta vie – la paix, la joie, l’amour, la fidélité et la bonté, etc. Galates 5, 22. Toi qui étais agité, anxieux, et souvent malheureux, tu reçois alors une vision plus saine de la vie. Tu deviens stable et tu deviens capable de créer de la paix autour de toi. Tu deviens heureux, et cela devient un élément naturel de ta vie. Tu n'es plus jaloux des autres. L’amour libère tes pensées des exigences sans fin de ton ego et au lieu de cela, tu penses aux autres et à ce qui pourrait être bon pour eux. La fidélité devient une partie de ta personnalité. Tu deviens une personne fiable dans tout ce que tu dis et fais. Tu deviens une nouvelle personne. Il n'est plus juste de dire : « Nous ne sommes que des hommes. » Quelque chose de complètement nouveau est né dans ta vie et tu penses et tu agis autrement qu’avant. Cela fait de toi un vainqueur. Toutes ces qualités se développent en marchant selon l'Esprit, et tu te diriges vers le côté ensoleillé de la vie.

C’est la vie que Jésus a vécue sur terre et à laquelle tu peux avoir part en étant un de ses disciples. Marcher selon l’Esprit demande de l’exercice. Il peut y avoir parfois des petits accidents de parcours, en particulier au commencement de ta vie chrétienne, mais il ne faut pas se décourager ou penser que ça ne sert à rien. Dans une traduction, l'Esprit est aussi appelé le « Consolateur », « celui qui donne du courage ». Il nous réconforte et nous donne plus d’assurance et renouvelle notre courage quand nous en avons besoin. L'Esprit nous accompagne dans notre marche et nous donne la nourriture nécessaire quand nous en avons besoin, quand nous aimons la vérité.

Dans 2 Timothée 1, 7 il est écrit : « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. » Marche selon cet Esprit et tu auras une vie réussie. Ce n’est pas de la philosophie ni de la théorie.

Il y a beaucoup de gens qui vivent à notre époque et qui ont fait l’expérience de ces choses, et leur entourage peut confirmer que c’est vrai. Ce n’est pas en étant un soi-disant croyant, en étant membre d’une église, ou en adhérant à une religion ou un groupe religieux que tu pourras résoudre tes problèmes. C’est le fait de marcher selon l’Esprit qui résout tes conflits intérieurs ainsi que les conflits que tu peux avoir avec d’autres. Il n’y a pas de meilleure vie ni de meilleure sollicitation.