La joie

La joie

Publié: lundi 23 janvier 2012

Il convient d'être joyeux, de se montrer joyeux, même si on sent encore qu'on n'arrive pas à avoir la victoire dans plusieurs domaines. Ce n'est pas notre misère qui cause notre joie, mais c'est l'espérance que Dieu lui-même va nous en délivrer et nous sauver. C'est le sujet de l'article encourageant qu'Elias Aslaksen a écrit en 1962 et qu'il a intitulé « La Joie ».  

Aslaksen nous exhorte à nous réjouir quand nous sentons que nous sommes misérables en tant qu'hommes. Il se réfère au verset de Romains 12, 12 qui dit de se réjouir en espérance. « Nous sommes exhortés à nous réjouir de ce que nous n'avons pas encore reçu, de quelque chose qui n'est pas encore arrivé, quelque chose qui n'est pas encore comme il faut, justement parce qu'il est tout a fait certain que cela va venir, que cela va être comme il faut. » écrit Aslaksen. Dans Romains 8, 24, il est écrit : « Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance : ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore ? »

Téléchargez la brochure « La joie » au format PDF pour en savoir plus sur la joie immense et parfaite que l'on peut avoir.