La conversion

La conversion

Ecrit par: Kari Sundmark | Emplacement: Trysil, Norvège | Publié: jeudi 20 mai 2010

Tu es constamment agité, et ta vie te semble vide ? Tes pensés sont troublées et tu te poses beaucoup de questions ?

Dans la Bible, il est écrit que les hommes sont comme la fumée, qui se montre pendant un temps puis qui disparaît. Si tu te rends compte que la vie sur terre est vraiment courte, cela créera peut-être en toi un désir de donner un sens à ta vie. Tu veux expérimenter que Dieu est un Dieu vivant, et tu souhaite croire en lui. Ce désir, que tu as du mal à exprimer, peut être la première étape sur le chemin de la conversion.

Une nouvelle direction

L’étape suivante exige une action ! Celui que se convertit se détourne d'une chose pour se tourner vers autre chose.
Jusque-là, tu allais dans une direction. Tu sais peut-être que quelque chose ne va pas dans tes rapports avec ton entourage. Tu peux avoir dit, ou fait des choses qui ont blessé les autres. Tu as peut-être été injuste ou usé de fraude. Mais lorsque tu te convertis, tu dois aller dans la direction complètement opposée à celle que tu avais prise jusque-là. Tu dois restaurer la confiance, remettre tout en ordre. Tu trouves difficile de faire carrément demi-tour ? Il n'est pas question ici que tu le fasses tout seul. Il y a quelqu'un qui veut t'aider ! Jésus nous a donné une promesse : Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués et je vous donnerais du repos. On pourrait dire aussi : Venez à moi, vous qui aspirez à une joie parfaite !

 

Celui qui se convertit se détourne d'une chose pour se tourner vers            une autre.

Dieu crée le désir de se convertir

Le désir que tu as de changer de cap dans la vie est créé par Dieu. La Bible pose cette question : Ne comprends-tu pas que c'est la bonté de Dieu qui te pousse à la repentance ? L'apôtre Pierre parlait une fois aux juifs. Il leur dit clairement qu'ils avaient péché en crucifiant Jésus. Lorsqu'ils l'entendirent, leur cœur fut touché. Tu peux aussi ressentir cela lorsque tu sais que tu as fait quelque chose de mal et que ta conscience te le rappelle. Tu a des remords et du ressens peut-être de la tristesse. C'est la bonté de Dieu qui fait que tu sois ainsi attristé ! Tu peux donc te réjouir si tu ressens une telle tristesse. Elle te pousse à la conversion, et c'est la preuve que Dieu a commencé un travail en toi !

Une décision radicale 

La condition pour que tu sois débarrassé de ton lourd fardeau et que tu reçoives la paix, c'est de reconnaître ton propre péché. Oui, mais qu'est-ce que le péché ?, demanderas-tu. Nous pouvons le lire dans la Bible. Jésus souligne que les commandements donnés par Dieu à Moïse subsistent toujours, et il ajoute un nouveau commandement : « Aimez vous les uns les autres. » Un tel commandement devient vraiment important pour toi si tu continues à lire ce que Jésus disait : « Vous avez entendu de vos pères : tu ne tueras points, mais moi je vous le dis, celui qui se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges et celui qui dira à son frère : ‘insensé’ mérite d'être puni par le feu de la géhenne. » Jésus braquait le projecteur directement sur le cœur et l'entendement des hommes.
Lorsque tu te convertis, cela signifie que tu veux laisser la lumière de Jésus et de sa parole éclairer ta propre vie. Tu dois alors rejeter toutes les pensées que tu as eues jusque-là. Il n’y a rien à en attendre ! Tout ce que tu dis et fais doit être inspiré par d’autres pensées. Se convertir est sans aucun doute une décision radicale. Dans la Bible, il est question de revêtir l'homme nouveau crée selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. L'objectif de cet homme nouveau n'est pas de rechercher égoïstement ce qu'il y a de mieux pour lui même, mais d'être une bénédiction pour son prochain.
 

Lorsque tu te convertis, cela signifie que tu veux laisser la lumière de Jésus et de sa parole éclairer ta propre vie.

 

Quel est ton but dans la vie ?

Dans la Bible, Jésus a beaucoup de noms différents : l'un d'entre eux est « le bon berger ». Le berger amène le troupeau dans de bons pâturages, il s'assure qu'il est en sécurité et il le protège face au danger. Lorsque tu te convertis, c'est que tu choisis Jésus comme ton berger. Tu feras alors l’expérience qu'il a une compassion sincère pour toi. Il sait de quelle nourriture tu as besoin et il veut te guider sur le bon chemin.