Suis-je sauvé ? Comment puis-je en être sûr ?

Suis-je sauvé ? Comment puis-je en être sûr ?

Ecrit par: Tom Harris | Publié: lundi 18 janvier 2016

C'est une question que beaucoup se posent certainement : comment puis-je être sûr que je suis sauvé ?

Lorsque quelqu'un a demandé à Jésus si beaucoup seraient sauvés, il n’a pas répondu concrètement à la question, mais Il a dit : « Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite ! » (Luc 13, 24). Nous comprenons par-là que ceux qui sont sauvés sont ceux qui passent par la porte étroite. Mais quelle est cette porte étroite ? On peut le lire au chapitre suivant, versets 26 à 33. Autrement dit, la porte étroite c'est le fait d'abandonner tout dans ce monde et de haïr ma propre vie. (Lis aussi l'Evangile de Jean 12, 25).

Les faux prophètes et la porte large

Jésus parle aussi de la porte étroite dans Matthieu 7, 13-14. Il fait mention de deux portes et de deux chemins : la porte étroite et le chemin resserré qui mènent à la vie, et la porte large et le chemin spacieux qui mènent à la perdition. Beaucoup croient que le chemin spacieux est le monde et que ceux qui y marchent ne sont pas des croyants, mais on comprend clairement que Jésus parlait à des hommes qui recherchaient le royaume des cieux :
« Entrez par la porte étroite », dit-Il. Et au verset 15, Il nous met en garde contre les faux prophètes. Les faux prophètes annoncent aux gens qu'ils peuvent entrer par la porte large, où il n'est pas nécessaire de tout abandonner pour être sauvé. Ils t'amènent à croire que tu peux servir Dieu et Mammon. Mais Jésus dit très clairement que ce n'est pas possible (Mathieu 6, 24) et que leur fin sera la destruction.


Je dois prendre très sérieusement à cœur l'avertissement de Jésus à propos des faux prophètes. Car la vérité, c'est qu'il y a toujours eu beaucoup de faux prophètes et peu de vrais. Quand Josaphat demanda à l'Eternel si il devait ou non partir en guerre, il y avait 400 faux prophètes et un seul véritable. (2 Chroniques 18). Paul témoignait « Car nous ne falsifions point la parole de Dieu comme font plusieurs. » (2 Corinthiens 2,17) – Une autre traduction dit : « Nous ne sommes pas comme beaucoup d’autres qui veulent gagner de l’argent grâce à la parole de Dieu. » - Ces commerçants recherchent leurs propres intérêts, il est donc important pour eux d’élargir la porte et le chemin pour qu'il y ait le plus de monde possible à leurs rassemblements. 

Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite pour être sauvé

Je dois combattre pour passer par cette porte étroite car ma propre nature veut conserver sa vie dans ce monde et elle veut que je sois chrétien en même temps. Je dois combattre pour garder les commandements de Jésus, car ils me font parvenir à une pleine et véritable connaissance de la corruption de ma propre vie et cela m’amène à la haïr.

Lorsque je suis passé par cette porte étroite, je n'ai plus qu'un seul désir, c'est de faire la volonté de Dieu et de lui plaire. Je hais ma propre vie, et j'en ai fini avec ce monde. Il n'a plus rien à m'offrir. Je peux alors aller de l'avant sur le chemin resserré et dire comme Paul : « Mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus- Christ. » (Philippiens 3, 13-14). Avec un tel entendement, je peux être sûr que je suis sauvé.