Donner de la joie aux autres et recevoir soi-même de la joie à Noël

Donner de la joie aux autres et recevoir soi-même de la joie à Noël

Ecrit par: Hanne Larsen | Emplacement: Hønefoss | Publié: vendredi 24 décembre 2010

Un bonnet de lutin sur la tête, je me précipite vers la voiture où les autres jeunes m'attendent. C'est dimanche matin et nous allons faire une visite d'avant-Noël chez les personnes âgées de l'assemblée, une tradition récente dans notre assemblée locale. 

Nous n'apportons pas grand-chose : une rose de Noël, une guitare et quelques chants avec lesquels nous souhaitons faire plaisir aux personnes âgées. Au milieu du stress de Noël, entre tous les gâteaux qu’il faut faire, le ménage et l'achat de cadeaux, on a vite fait d'oublier qu'il suffit souvent de peu de chose pour réchauffer un autre cœur.  

Partout où nous allons, nous rencontrons des personnes âgées heureuses et rayonnantes, qui ont toutes gardé un homme intérieur plein de bonnes dispositions, bon et pur. Nous recevons également des bonnes paroles et des encouragements. Ja. 4, 8 : « Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. » Ceux à qui nous rendons visite ont clairement expérimenté cela dans leur propre vie, et nous sentons qu'ils souhaitent la même chose pour nous.

C'est quelque chose de très spécial pour nous les jeunes de pouvoir connaître de telles personnes. Ces personnes âgées prient pour nous et pensent à nous pendant la journée, et cela a une valeur éternelle, mais on a vite fait de l’oublier avec tout ce qu’on a à faire dans la journée. Ces personnes ont des grands trésors qu'elles souhaitent volontiers partager avec nous.

Quand nous sommes sur le chemin du retour après notre petite tournée destinée à bénir, nous remarquons que c'est nous-mêmes qui avons été bénis, et ce sont nos propres cœurs qui ont été réjouis et réchauffés.