« En réalité, toute ma vie a été une réponse à la prière »

« En réalité, toute ma vie a été une réponse à la prière »

Ecrit par: Brunstad.org with Piotr Pilch | Publié: jeudi 10 novembre 2016

« En réalité, toute ma vie a été une réponse à la prière. »

Piotr débute l’interview avec cette phrase. C´est un homme d´assez haute taille, mais il parle d’une voix douce et il est attentif. Nous avons voulu avoir contact avec Piotr afin de comprendre l´effet que la prière avait eu sur un de ses fils qui est malade. Sa réponse a été d´une certaine manière assez inattendue.

Tout est calme tandis que Piotr continue. « Je suis né dans une famille où ma mère était la seule croyante. Mon père était alcoolique, et il était souvent absent. Durant plusieurs années, ma mère a puissamment prié à Dieu pour qu´il sauve sa famille.

« Nous vivions dans une petite ferme en Pologne, et à côté de notre maison, il y avait une grange. A cause de mon père, ma mère ne pouvait pas prier dans la maison, elle se rendait donc dans la grange pour prier. Mais elle priait avec une telle force que nous les enfants pouvions l´entendre depuis la maison et lorsque nous jouions à l´extérieur. Elle priait que nous puissions apprendre à connaître Dieu et sa puissance, que nous puissions être gardés du mal. Nous entendions ses prières et cela a allumé une flamme en nous, nous avons commencé à chercher Dieu. »

Après quelques années, le père de Piotr s´est converti également. « Maman et papa priaient ensemble dans la maison, en bas dans la cuisine. Ma chambre était juste au-dessus de la cuisine au deuxième étage, et j´entendais leurs prières chaque soir. Mes parents ont compris que Dieu leur avait donné un désir de sauver leurs enfants. Ma mère, spécialement, était une femme de prière, et ses prières ont fait une très forte impression sur moi. »

« Lorsque nous prions selon sa volonté, nous savons qu´il nous entend. »

Prier pour être gardé dans l´adolescence

Lorsque Piotr était âgé de 16 ans, une aspiration puissante à mener une vie de victoire sur le péché est née en lui. Il avait entendu parler de cette vie et l´avait expérimentée au travers des frères norvégiens qui étaient venus en visite.

Piotr était membre d’une assemblée pentecôtiste à l´époque, mais il avait commencé à remarquer une différence entre ces frères norvégiens qui leur rendaient visite, et les autres prédicateurs qui venaient. « Il y avait un esprit dans ces frères qui témoignait de la vie qu´ils vivaient. Cela m´attirait et je souhaitais participer à la même chose. »

Avec cette aspiration, Piotr a cherché de l´aide auprès de Dieu. « J´étais par nature un garçon prompt à se mettre en colère, impatient et impoli. Lorsque je m´énervais, je criais après mes parents. Cela m´a donné une énorme détresse et j´ai donc cherché des endroits isolés où personne ne pouvait me voir ou m´entendre afin de prier puissamment à Dieu. Je priais à Dieu qu´il ait pitié de moi. Je priais pour que ma vie soit transformée. »

« Dieu m´a créé et il connaît toutes mes limites, et il veut m´aider. »

Quelques années plus tard, Piotr a servi dans l´armée pendant deux ans, où il a été « complètement seul » et a dû lutter pour se garder pur. « A cette époque, beaucoup de choses impures avaient commencé à arriver en Pologne, à la télévision et dans les journaux. Il y avait beaucoup d´impiété parmi mes collègues. Pour une jeune personne, il était vraiment important d’être gardée. J´avais ma cachette, une pièce de rangement, où je pouvais me mettre à genoux et prier à Dieu et me remplir de sa Parole.

« En réalité, c´est la prière qui m´a gardé et sauvé. Ce n´était pas seulement des réponses à mes prières, mais il y avait beaucoup d´autres personnes qui priaient pour moi. Encore aujourd´hui je suis certain que ce sont les prières fidèles des autres qui permettent que j´aie la victoire sur le péché et que je puisse avoir part à la sanctification. »

La force de la prière pour sa propre famille

Grâce à la prière, la vie de Piotr a été gardée et il n´a pas été entraîné dans le péché et la destruction, comme sa mère, qui avait prié pendant toutes ces années. Plus tard, lorsque Piotr commença à élever sa propre famille, il a aussi expérimenté la force de la prière, particulièrement en ce qui concerne son plus jeune fils, atteint d´une maladie qui entraînait une mauvaise coagulation du sang.

« Une fois, mon fils a dû se faire opérer. Après l´opération, il a attrapé une pneumonie et il était en proie à une forte fièvre. Ma femme et moi étions à l´hôpital mais je me suis senti très fatigué et malade et j´ai dû rentrer. Ma femme était également malade mais elle est restée auprès de lui. Nous avions aussi des enfants à la maison qui avaient besoin de nous. Durant la nuit, ma femme m´a appelé et m´a annoncé que notre fils allait probablement rester deux semaines de plus à l´hôpital. J´étais allongé à la maison avec 40 degrés de fièvre, et je ne pouvais rien faire.

« Cette nuit-là, j´ai contacté deux frères fidèles et je leur ai demandé s´ils pouvaient aussi prier pour notre fils. La première chose que j´ai faite le lendemain, c´est d´appeler ma femme afin de savoir combien de temps notre fils allait devoir rester à l´hôpital. Elle m´a répondu que notre fils était complètement rétabli. Aux alentours de minuit la nuit précédente, les médecins ont remarqué qu´il s´était complètement remis. Tout était en ordre, je n´avais plus qu´à aller les chercher pour les ramener à la maison. »

Piotr a expérimenté qu´invoquer Dieu est vital pour notre vie. Il ouvre des portes pour aider, fortifier, réconforter, il apporte des solutions, il est l´auteur de miracles que les hommes ne peuvent pas accomplir par eux-mêmes. Une fois, Piotr a reçu un courrier annonçant que le gouvernement allait cesser de subventionner les médicaments nécessaires au traitement de son fils.

« J´ai senti que des pensées d´anxiété et d´inquiétude commençaient à se manifester. Ces traitements sont très chers et sans ces médicaments, le patient ressent de terribles douleurs. La seule chose que je pouvais faire était de prier à Dieu. J´ai demandé à Dieu qu´il m´aide dans mon combat, qu´il intervienne. Dieu m´a envoyé la parole en Hébreux 12, 28 : « C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte. » Les pensées d´anxiété et d´inquiétude ont été contraintes de capituler. Plus tard, nous avons appris que le gouvernement avait modifié ses plans et allait continuer à payer les traitements.

« Pouvoir se présenter devant le trône de la grâce et recevoir de l'aide – c´est un privilège inestimable. Vers qui d'autre devrais-je me tourner dans ma détresse ? »

La responsabilité de prier pour les autres

« Lorsque je vois ce qui m´a été épargné et la vie fantastique à laquelle je peux parvenir, cela éveille en moi un énorme désir que les autres puissent également expérimenter cela.

« Je sais que tout se serait terminé par un désastre si j´avais vécu avec ma femme et mes enfants selon mes tendances et ma nature. En aucun cas je ne considère cela comme une de mes œuvres. Lorsque je parle aux autres dans l´assemblée, j´entends souvent qu´ils prient pour moi. Dans l´assemblée, nous sommes placés sous un ‘parapluie de prières’. Peut-être que certaines personnes n´ont pas de ministère visible, mais de temps en temps tu entends qu´ils prient pour toi, tu es alors en sécurité.

« Cela éveille en moi un désir de prier également à Dieu et de sacrifier tout pour faire partie de l´œuvre de Dieu, en aidant les autres. Je crois qu´il est juste que nous ne vivions pas une vie égoïste, où nous sommes seulement préoccupés par nous-mêmes, laissant les autres faire ce qu´ils veulent ou ce qui est à leur portée. Lorsque cela va bien avec les personnes pour qui je prie, je ressens une joie extraordinaire à l´idée d´avoir pu faire quelque chose pour les aider.

« La prière est l’un des principaux piliers dans ma vie »

« Il est écrit que la ‘prière fervente du juste a une grande efficacité’. Jacques 5, 16. Si je souhaite que mes prières soient efficaces et puissantes, je dois aussi mener une vie juste. Dieu veut que nous soyons sanctifiés. Lorsque nous prions selon sa volonté, nous savons qu´il nous entend. Cela ne signifie pas qu´il va nous exaucer lorsque nous prions pour recevoir beaucoup d´argent, de belles voitures, ou une belle maison. Mais lorsque je prie parce que je vois ma propre détresse, alors il vient avec sa force et sa révélation pour m´aider.

« La prière est l’un des principaux piliers dans ma vie. Pouvoir se présenter devant le trône de la grâce et recevoir de l´aide – c´est un privilège inestimable. Dieu m´a créé et il connaît toutes mes limites, et il souhaite m´aider. Il vient avec sa lumière dans les situations que je traverse, il me donne sa Parole et tout devient soudainement clair. Cela éveille une profonde reconnaissance et un sentiment de sécurité car je sais qu´il ne me fera jamais défaut. Vers qui d´autre devrais-je me tourner dans ma détresse ? »