Rencontre avec le Dieu des miracles

Rencontre avec le Dieu des miracles

Ecrit par: Remus Alixandrache | Emplacement: Tønsberg, Norvège | Publié: lundi 3 mai 2010

Remus Costel Alixandrache a grandi dans un orphelinat derrière le rideau de fer communiste en Roumanie. Pendant cette période éprouvante, il a enduré des coups, des punitions, la faim et le manque de soins. Puis il a rencontré le Dieu des miracles.

Je souffre d'un manque de nourriture, de chaleur et de soins. Je me fais battre par les plus grands que moi, et si l'un de nos camarades de classe n'a pas fait ses devoirs, tout le monde est puni de coups de bâton ou bien privé de nourriture au prochain repas. Je me lève tôt et la journée commence dans une salle de classe par un moment de recueillement devant une photo du dictateur du pays et par des chants qui le glorifient.

Le plus gros des problèmes que j'avais à l'orphelinat, c'était de recevoir des coups, de subir un harcèlement collectif continuel et de souffrir de la faim. Jusqu'à l'âge de neuf ans, j'habitais avec mes grands-parents. Ils m'ont appris à prier le « Notre Père ». Je ne l'ai jamais oublié par la suite.

Un soir à l'orphelinat après m'être couché, j'ai éprouvé le besoin de dire cette prière. Je l'ai fait, et le jour suivant il y a eu un miracle. Un de ceux qui travaillait dans la cuisine est devenu mon ami, et à partir de ce jour il a pris soin de moi et m’a donné à manger quand je lui demandais. C'est le premier miracle que j'ai vu de mes propres yeux.

Tu ne sais peut-être pas le mal que cela fait de subir des moqueries continuelles, mais tu connais peut-être quelqu'un qui a été dans cette situation. J’ai subi un harcèlement collectif et on m'a frappé sans raison. Un jour, je me suis dit que j'allais prier à Dieu encore une fois. Je l'ai fait et il y a eu un nouveau un miracle. Un des plus grands garçons qui étaient avec nous, et qui était un garçon très costaud, est devenu mon ami, d’une façon assez incroyable. Cela m'a épargné de me faire frapper par les autres. « Dieu entend mes prières », pensais-je alors. Cela m'a donné un certain sentiment de sécurité.

Une autre fois, je travaillais chez un fermier, j'avais environ quatorze ans. Et puis il s'est mis tout d’un coup à pleuvoir fortement. Je ne pouvais pas terminer mon travail à cause de la pluie. Alors j'ai regardé vers le ciel et j'ai dit : « Si tu es Dieu et que tu existes, tu peux faire en sorte que la pluie s'arrête, et je te servirai. » Alors malgré les nuages, la pluie s'est arrêtée d'un seul coup ! Et en plus, les nuages ont disparu et le soleil s'est mis a brillé et j'ai pu finir mon travail. Après cette expérience, je me suis converti à Dieu de tout mon coeur.

Il s'est produit un grand réveil en moi et je me suis mis à aller aux réunions tous les soirs, si bien que je n’avais plus tellement le temps de faire mes devoirs. Ce n'était pas très sage, mais j'avais le sentiment de faire ce qu’il fallait. Et à la veille de mon examen, il aurait fallu que je révise 10 sujets importants en une soirée, ce qui était impossible. J'ai donc écrit le titre des 10 sujets séparément sur des bouts de papiers que j'ai ensuite pliés. Puis je me suis agenouillé et j'ai prié à Dieu pour qu'Il me montre quel sujet je devais réviser. Après cela, j'ai tiré un des papiers sans douter et j'ai appris par cœur le sujet qui était écrit dessus. Le lendemain, quand je suis rentré dans la classe, j'ai souri de bonheur lorsque j'ai vu au tableau que le sujet était exactement ce que j'avais appris la veille.

Le fruit du hasard, me diras-tu. Si tu veux. Mais quand cela se produit plusieurs fois de suite, juste au moment où tu en as le plus besoin, c’est que tu as affaire au Dieu des miracles. Il existe vraiment. Nous avons été créés à son image, nous sommes son œuvre, et c'est justement pour cela qu'Il veut avoir communion avec nous, et Il se tient près de nous chaque jour.

Durant les années qui ont suivi, des miracles se sont produits en moi, j’ai obtenu une paix et une joie que le monde avec toute sa splendeur ne peut pas me donner. D'une manière assez incroyable, j'ai été guidé vers l'Assemblée chrétienne lorsque j'avais 19 ans et j'y ai reçu de l'aide pour continuer à me développer dans la vie : j’ai appris à suivre Jésus dans ses traces. J'expérimente maintenant ses miracles sous forme d'aide et de force dans les épreuves de la vie quotidienne. Jésus est devenu mon ami pour toujours depuis cette époque. Il prend soin de moi, Il m'aime et Il a donné sa vie sans condition pour nous. Purement et simplement parce qu'Il nous aime tant !

Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit Dieu et je vous ferai voir ... (Mal. 3, 10) Regarde un peu autour de toi et mets Dieu à l'épreuve. Si tu es las et déçu de la vie que tu mènes et de tes amis ici dans le monde, alors viens de tout ton cœur à Jésus. Tu auras vraiment une vie heureuse, et de plus, tu auras de véritables amis avec qui tu auras communion. Tu expérimenteras que Dieu est le même aujourd'hui comme hier. Nous vivons dans un monde mauvais et incertain. Peux-tu imaginer quelque chose qui puisse satisfaire ton âme plus que le fait d’avoir affaire au DIEU DES MIRACLES ?