Une question de temps

Une question de temps

Ecrit par: Karen-Birgitte Larsen | Publié: vendredi 8 août 2014

« Je ne comprends pas ce que je fais de mon temps, je n’ai plus le temps de faire quoi que ce soit », me dis-je. D’une écriture toute serrée, j’ai réussi à noter mon planning pour la semaine. C’est tout juste s’il y assez de la place pour tout écrire dans mon agenda.

Mais je vous le dis mes frères : Le temps est court ! 1 Co. 7, 29.

Quand je repense à la semaine qui vient de passer, je me dis que tout est allé vraiment vite. Il se passe quelque chose tous les jours. J’ai mes obligations quotidiennes et les journées passent comme l’éclair.

Mais en plus de tout cela, il y a aussi beaucoup de bonnes choses que j’aurais voulu faire pour les personnes qui m’entourent. Des amis que je n’ai pas invités depuis longtemps, des frères et sœurs à qui je n’ai pas donné un coup de main depuis un bon moment, et des personnes âgées pour qui j’aimerais donner plus de mon temps. Pourquoi est-ce si difficile de trouver du temps ?

 

Le problème n’est sans doute pas de trouver le temps pour faire les choses. Ce qui est difficile, c’est de l’utiliser d’après la volonté de Dieu. 
 

Qu’est-ce que la volonté de Dieu ? 

Il est écrit dans Éphésiens 2, 10 : « Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. »

Le problème n’est sans doute pas de trouver le temps pour faire les choses. Ce qui est difficile, c’est de l’utiliser d’après la volonté de Dieu. Il est facile de faire des rêves et d’échafauder des plans au sujet de tout ce que je voudrais faire dans les jours et les semaines à venir. Toutes ces bonnes actions que je voudrais tellement faire me créent du stress. Mais est-ce que ce sont des actions au moyen desquelles je serai sauvé ? Est-ce ces actions physiques sont la volonté de Dieu ?

« Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie », nous dit Paul au début du chapitre (v.8 et 9). Donc, ce n’est pas forcément par des actions physiques que Dieu a préparées d’avance pour moi.

Il dispose tout pour pouvoir faire quelque chose en moi dans toutes les situations de la vie. C’est là que se trouve mon salut.

Est-ce que j’ai les yeux de la foi et est-ce que je vois la volonté de Dieu dans les situations de tous les jours ? Je peux repenser à une occasion où j’ai gardé des enfants, un soir. J’ai tendance à m’attarder sur les bonnes actions que je fais, mais est-ce que ce soir-là j’ai trouvé les œuvres préparées d’avance pour moi ? A quoi cela sert-il d’apporter des cadeaux aux enfants et d’organiser une belle soirée si, en même temps, je me laisse aller à l’impatience et à l’irritation dans cette situation ? N’est-ce pas sur ces choses que Dieu veut que j’aie la victoire ?

Est-ce qu’il exige plus de moi ?

Dieu souhaite que je sois transformé. Il dispose tout pour pouvoir faire quelque chose en moi dans toutes les situations de la vie. C’est là que se trouve mon salut. En écoutant la voix de Dieu, en lui obéissant au lieu de faire ma propre volonté, j’obtiens la paix, le repos, la joie et la satisfaction.

Dans la Bible, nous sommes exhortés à rechercher la sanctification. (Hé.12, 14). Qu’y a-t-il de plus utile, de plus glorieux et de plus précieux que d’en finir avec le péché qui habite en moi ? Dieu exige t-il plus de moi ?

Dans ces conditions, on a toujours assez de temps. Il s’agit d’utiliser mon temps pour faire la volonté de Dieu – ma sanctification.