Une vie de transformation

Une vie de transformation

Ecrit par: Lydia Pang | Publié: lundi 23 mars 2015

Lydia a choisi de vivre la vie d’un disciple. Elle fait l’expérience quotidienne qu’une œuvre de transformation a lieu en elle. Elle parle ici de cette transformation et de l’incroyable impact que cela a eue sur elle.

Vue de l’extérieur, la vie d’un disciple n’est pas extraordinaire ni vraiment différente. Mais c’est la manière dont je réagis, la manière dont j’agis et pense qui rendent la vie si spéciale.

En vivant selon la Parole de Dieu, nous pouvons nous développer dans les vertus de Christ et devenir des personnes agréables à Dieu.

Nos légères afflictions

Je souhaite montrer beaucoup plus d’amour. Que mon amour soit sans condition, et n’exige rien des autres en retour. Je souhaite avoir un amour divin, qui ne varie pas en fonction de l’attitude ou des réactions des autres personnes.

« C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure un poids éternel de gloire. » 2 Corinthiens 4, 1-17.

Je souhaite avoir un amour divin, qui ne varie pas en fonction de l’attitude ou des réactions des autres personnes.

Mes légères afflictions, les situations que je traverse chaque jour, m’apportent un « poids éternel de gloire. » C’est lorsque je choisis de renoncer à moi-même dans ces situations que des choses intéressantes et incroyables arrivent, c’est lorsque quelque chose de nouveau est créé en moi, quelque chose qui n’existait pas auparavant ! C’est ainsi que je peux obtenir les vertus de Christ. C’est ainsi que je peux obtenir cet amour divin auquel j’aspire.

En renonçant à moi-même, mon homme intérieur se renouvelle et se purifie. Une transformation a lieu en moi. J’étais auparavant une personne pleine de péché et d’orgueil et je recherchais mon propre intérêt, et je deviens une personne qui, pas à pas, épreuve après épreuve, parvient à quelque chose de plus, parvient à la nature divine. (2 Pierre 1, 4)

Mener un combat contre le péché

Mais le fait de décider de vivre cette vie n’est pas un ticket automatique pour le ciel. C’est un combat ! Ce n’est pas toujours facile d’être obéissant jusqu’à ce que tes propres convoitises et désirs n’aient plus le droit de vivre. Lorsque je fais ce que j’ai envie de faire au lieu de faire la volonté de Dieu, Dieu ne peut rien faire en moi ni au travers de moi.

Parfois, il est difficile de laisser Dieu faire une œuvre en moi, car je suis tenté par quelque chose que ma chair veut, mes propres désirs et convoitises.

Je dis « non » à ces pensées qui se manifestent et je sais que Dieu va me donner la victoire si je résiste. Aussi longtemps que je continue à dire « non », je ne commets pas de péché et Satan n’a aucun pouvoir sur moi !

Je commence ma journée dans la foi que la parole de Dieu est vraie et que le péché qui est en moi n’aura pas le droit de vivre.

Je me réveille le matin et je pense : « Aujourd’hui je vais prendre mes ennemis comme une bouchée de pain. Aujourd’hui, je ne vais pas laisser la jalousie, les plaintes, la colère ou le trouble entrer dans mon cœur. » Je commence ma journée dans la foi que la parole de Dieu est vraie et que le péché qui est en moi n’aura pas la permission de vivre. La vie et les vertus de Christ seront rendues manifestes en moi ! « Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu. » Galates 2, 20.

Les progrès – la transformation

Je ne suis pas toujours en mesure de voir mes progrès. Sur le moment, il est parfois difficile de voir exactement ce qui a changé, mais j’avance pas à pas dans la foi que je suis en train d’être transformée. Tout à coup, je vois de l’amour là où il n’y en avait pas auparavant. Je vois de la patience là où j’étais autrefois impatiente et frustrée. Je ne me vexe plus facilement, alors qu’auparavant, le plus petit commentaire mettait instantanément mes pensées en branle et créait du mécontentement, du ressentiment et du jugement dans mon cœur.

Un jour, ces tendances et ces péchés qui représentent une grande partie de ce que je suis en tant que personne, seront morts, car je ne les nourris pas, je ne les accepte jamais de manière consciente. Et une chose qui ne reçoit jamais de nourriture ne peut pas survivre très longtemps.

Cela marche vraiment!

Je me souviens de ce qu’un bon ami a dit une fois : « Continue ! Ça marche, ça marche vraiment ! N’abandonne pas, ne perds pas la foi ! Tiens fermement dans ton combat et tu recevras la récompense ! » Lorsque je commence à me fatiguer, par exemple, ou lorsque je suis prise (et tirée vers le bas) par les petites choses ici sur terre, je me souviens de ces paroles encourageantes qui me rappellent que ce combat n’est pas en vain, il y a un but et une raison pour lesquels je lutte pour avoir la victoire sur le péché en moi !

Chaque jour, je peux dire que je ne suis pas la même personne qu’hier !

Je suis tellement heureuse d’avoir choisi de vivre cette vie de disciple. Il y a encore beaucoup à faire. J’ai beaucoup à apprendre et il y encore beaucoup de sagesse à acquérir. Mais j’ai décidé de suivre Jésus et je ne ferai pas marche arrière ! J’ai commencé sur ce chemin de transformation, j’ai commencé à saisir les vertus de Christ auxquelles j’aspire.

Chaque jour, je peux dire que je ne suis pas la même personne qu’hier ! J’ai renoncé à moi-même et je me suis chargée de ma croix, exactement comme Jésus nous dit de le faire afin de le suivre. C’est à nous de saisir la vie éternelle et les vertus ! Lorsque nous entrons dans le combat par la foi, Dieu est avec nous et il nous donnera plus que la victoire !